mardi 22 janvier 2013

La survie


Ce truc horrible, qui te fait frémir, qui te fait pleurer, ressembler à une grosse loque, n'être qu'un fantôme, accroché à ses souvenirs.
La rupture.
On a beau essayer de dire, on court tous après l'amour, parce que ça fait du bien, et parce qu'on espère tous tomber sur la personne avec qui on fera sa vie, avec qui on aura un joli appartement cosy, avec qui on aura peut-être des bébés si on est fous, et qui nous tiendra peut-être la main jusqu'à notre dernier souffle de vie en se souvenant avec bonheur des années passées à nos cotés.
Mais faut bien le dire, on connait généralement des gamelles avant de tomber sur papy qui nous tiendra notre main jusqu'au tunnel blanc, et même que parfois on meurt comme un con tout seul (ou avec ses chats).

La rupture pour moi se passe toujours en trois temps et surtout très mal.


La pré rupture

C'est le calme trop calme avant la tempête, tu sens que la mer est houleuse en dessous de la surface, que Môssieur ne s'implique plus tellement, il manque de marques d'affection, d'attentions, de considération même. Disons qu'il se transforme peu à peu en monstre, et toi en une furie ultra réactive et ultra pas confiante. Faut avouer qu'en général ça n'aide pas à éviter l'inévitable.


La RUUUPTURE (Musique qui fait peur à en mourir)

Là ça déconne plus Marcel. Après un temps d'horreur pré rupture, tu t'accroches aux derniers (et lointains) souvenirs de l'amour qui existait, de la symbiose, du bonheur d'être ensemble, de papillonner, d'oublier le temps qui passe, enfin bref de s'aimer quoi.
Et puis dans un autre sens, tu as tes souvenirs proches, qui sont en général aussi douloureux qu'une ampoule éclatée dans le fond de ta chaussure, et tu te les ressasses comme un sadomasochiste bien en règle, histoire de bien pleurer et de te dire que ta vie c'est de la merde et que tu veux mourir.
Parfois même si tu es très désespéré la mort te passera par l'esprit, mais en général tu es dans un tel état que tu aurais même la flemme de te charcuter pour toi même te donner la mort et personne de bien pensant dans ce pays ne le fera pour toi, sauf s'il rêve d'aller bouffer les barreaux d'une cellule et de trouver l'amour en prison.
Tu restes chez toi, avec tes sons de l'enfer qui font couler tes larmes, tu es sponsorisé par kleenex (pour vous messieurs ce dernier détail peut paraître sordide), tu as des yeux rouges, tout le monde pense certainement que tu te tapes une conjonctivite aiguë. Qu'importe, tu emmerdes le monde.
Quand tu vois un couple tu pleures. Tu regardes remember me, ps I love you et tous les films qui peuvent te faire déverser le peu de liquide qui est encore à l'intérieur de ton corps flétri par des heures de pleurs.


La post Rupture

Ici, tu as deux options. Soit tu as décidé d'enterrer le cadavre de ta rupture, soit tu le trimbales sur ton dos.
Mais sache que dans le deuxième cas, tout le monde le verra, tu seras socialement un rebut, tu t'enfermeras dans une profonde dépression et ne feras rien de ton existence si ce n'est attendre vainement que la mort vienne te cueillir. Et sache que tu peux attendre longtemps vu que l'espérance de vie est en constante augmentation.

Première étape, se convaincre de la méchanceté de l'ancienne moitié.
Après des heures à pleurer, arrivée parfois à la pénurie, (même que j'ai eu des orgelets et que ça fait mal, vous marrez pas) on finit par se dire qu'on ne mérite pas de tant souffrir alors que l'autre doit déjà refaire des soirées, boire pour oublier, oublier pour boire, enfin bon, on comprend que souffrir inutilement ne sert à rien sinon à se faire du mal de façon gratuite. Et pour une fois on aime pas la gratuité. 
DOoonc, on fait le point sur sa relation, et comme on sait qu'on veut obstinément trouver l'autre méchant on finit généralement par y arriver (et si ce n'est pas le cas, les copines qui nous auront vu détruite pourront acter de faux témoignages pour nous rendre le sourire). PREMIERE VICTOIRE.

Deuxième étape, puisque ladite personne ne mérite pas tant d'attention, alors il faut absolument se changer les idées, pour arrêter de penser à arrêter d'y penser (If you know what I mean). Donc on use de tout les stratagèmes possibles et inimaginables de l'univers tout entier. On regarde des films qui font rire (ou des disney), on regarde des séries qui font sourire (How I met Your mother, Scrubs, Kaaemelott) , on pense positif, on fait attention aux petits détails que la chienne de vie veut bien nous offrir pour nous rendre HAPPY AGAIN. Comme quelqu'un qui se casse la gueule par exemple, c'est bien connu que le malheur des uns fait le bonheur des autres.
On ne quitte pas non plus ses écouteurs/enceintes/salles de concert et on écoute de la musique POSITIVE. On oublie the fray, the XX, Stone Sour et compagnie! (je ne mettrai pas de liens, au cas où des dépressives de l'amour tombent ici, je ne veux pas être responsable de suicides).
Coucou à Cocoon, Lady gaga, et tout ce qui fera bouger ton Bootie de femme libérée.
Et aussi, on hésite pas à fantasmer sur tout un tas de surhommes, parce qu'il faut retrouver goût dans les hommes et que commencer par là ne sera pas un mal *Baave*

Enfin, ON SORT. Tout le temps, partout, parce que c'est dans ce flot continu de gens qu'on finit par s'amuser vraiment et oublier qu'on a le coeur qui brûle dedans. Et au bout d'un moment, on éteint l'incendie sans même s'en rendre compte
On fait ce qu'on a envie de faire, on s'entoure des gens qu'on aime, on fait des bêtises si ça nous aide à avancer, et surtout à nous retrouver. 
Et on oublie pas de se souvenir qu'on est une bombe sexuelle, qu'on est super comme fille, qu'on a plein de qualités et qu'on en vaut la peine.

Et surtout on oublie pas que même si c'est dur, après la pluie vient le beau temps.

ON TIENT LE BON BOUT QUOI ♥




3 commentaires :

  1. je me permets de te répondre sur cet article même si ça n'a pas trop rapport, tu m'en veux pas trop? :)
    Ouiii elle ressemble fort à Katy Perry mais dans une version différente!
    Moi je me marre trop quand nick fait ses grimaces chelou genre je suis tout le temps de mauvaise humeur etc...
    et les spich à la con de Schmidt sont tellement drôles aussi!
    enfin bref cette série c'est de la bonne humeur en barre!

    des bisous!

    RépondreSupprimer
  2. Pourquoi je t'en voudrais? :D
    C'est bien tout l'intérêt d'un blog de partager avec d'autres personnes!
    Contente d'avoir trouvé une autre addict de cette série, d'ailleurs pour info tu saurais à quelle fréquence sortent les nouveaux épisodes? :O

    RépondreSupprimer

Exprime toi ici mon petit, c'est free!