samedi 16 mars 2013

La beauté a un prix

Après mille ans d'absence, je reviens pour déclarer au grand public ma passion plus que naissante pour les ongles.
J'ai longtemps essayé de réfréner mes pulsions, je bave devant les blogs de nailista extrêmement talentueuses qui méritent et qui ont de ma part le plus grand des respects. Plus je navigue et plus j'en découvre, je vogue tous les jours sur le blog de pshiiit à l'affût de nouveautés, elle créée des manucures super graphiques, très créatives et bien souvent, elle ne garde pas jalousement ses secrets de fabrication, puisqu'elle explique au moyen de gifs extrêmement clairs la façon de procéder pour obtenir (moyennant patience et talent) envrion la même chose de façon très approximative. Elle a une façon d'écrire, de photographier et de sublimer ses ongles et vernis qui feront baver même les moins penchées sur le sujet.
Pour ma part, c'est sur son blog que j'ai découvert qu'un vernis devait être posé sur une base, et qu'il devait être recouvert d'un top coat pour tenir un peu plus longtemps (je reviens de loin vois-tu).

J'ai aussi récemment découvert d'autres bloggeuses tout aussi talentueuses et qui ne sont pas en reste question créativité, toutes dans des univers différents mais très intéressants.

Moi, je débute, tout bonnement j'ai eu il y a peu grand marre de fouiller dans une boite ronde qui contenait tout mon bric à brac pour le vernis et l'onglerie du novice, et j'ai donc fabriqué, à grand renfort de clous, de scie, et de mesures hasardeuses chez castorama, ma propre étagère à vernis.
Je ne mentirai pas en disant que c'était facile à fabriquer, parce que j'ai complètement éclaté mes petits batonnets de bois plusieurs fois avec les clous, en rageant comme une dingue, mais le résultat est probant, surtout si on considère que c'est la première fois que je bricole vraiment quelque chose de mes propres mains.
(après j'ai ajouté un fond bien sûr et je l'ai peinte)
Je ne souhaitais pas forcément aborder ce sujet mais je suis tellement une quiche en puissance que j'ai du limer tous les bouts de bois des dizaines de fois avant qu'ils soient tous à la même hauteur (haaaa mais putain de ponceuse de MEEeeeeeuuuurde).
Elle n'est d'ailleurs pas encore posée au mur, parce que je n'ai pas de perceuse pour enfoncer mes vis dans le mur, elle trône donc sagement dans un coin obscur de la grotte qui me sert de chambre (mouhahaha).

Aujourd'hui, un joli vernis a rejoint la collection de ceux qui habitent désormais une pasible étagère en bois d'amour. Un vernis qui brille, brille de milles feux, qui scintille tel l'étoile dans le ciel, tel la boule à facettes des soirées disco, tel le bling bling dollar des clips à l'américaine (ça y'est, y'a assez de comparaisons pour que ce soit clair comme de l'eau de roche dans ta caboche?).
(Maintenant tu vois)
Mais de nos jours, toute beauté a son prix voyez vous, et je ne pense pas que j'aurais mis ce prix dans un vernis "simple" (j'entends par là juste de la couleur, sans bling bling inside).
Il s'agit du vernis "polka.com" de la nouvelle collection d'opi, qui est splendidement pailleté.  J'ai posé en dessous un rose très soutenu et un peu framboise en fin de vie, de chez kiko, le dark carmine qui est un délice à appliquer et très rapide à sécher.
Mais le prix ne signifie pas forcément la qualité. Les paillettes du opi sont d'une chiantise sans nom à appliquer, soit je suis neuneu, soit ce vernis est une gnognotte.
Le choix est simple: option 1 tu mets trop de vernis, ça fait un pâté de paillettes infâme
option 2: tu ne mets pas beaucoup de vernis mais tu te retrouves avec des paillettes exilées aux coins de ton ongle et tu aurais presque de la peine de les voir si solitaires...
Dans tous les cas, sache que ça mettra dix ans à sécher. Tu dois rester les mains en l'air, ou souffler jusqu'à ce qu'évanouissement s'en suive.
Le résultat vaut le coup, mais franchement, si tu es une impatiente, abstiens toi!!

Maintenant, j'attends avec impatience les vernis de la collection Oz...



Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Exprime toi ici mon petit, c'est free!