mardi 19 mars 2013

Let's talk about pink

Non nous n'allons pas parler de la chanteuse pink, non pas que je ne l'aime pas mais juste parce que compte tenu de mon niveau de connaissance sur sa discographie on n'irait pas très loin.

Le vrai sujet de cet article, c'est le rose.
J'aime les couleurs chaude, ce n'est certainement pas un secret, et j'ai un amour tout particulier pour le rouge.
Mais depuis peu, un phénomène étrange se produit dans ma penderie... La rosification. *tadaaaam*
C'est comme si Barbie était entrée et incrustait sa propre garde-robe au milieu de ma collection à moi de vêtements normaux.

Suis-je en train de régresser? Vais-je en guérir?

En tout cas, regardez par vous mêmes, cette maladie est un peu envahissante...


 Les dessous boudoir de chez H&M, avec des paillettes, du rose et des noeuds en presque satin...
et une fleur provenant du même endroit, qui éclot quelques fois sur le haut de ma tête

 Une passion dont je parle peu, mais qui prend une grande place dans mon coeur (et sur mes étagères!) entre les boites en métal imprimées pour ranger mes créations, et un livre dont je n'arrive jamais à faire une recette quand je plonge le nez dedans tant il y en a.
 Un pull Etam, un peu frisquet pour l'hiver car découvert dans le dos, le tout surmonté d'un petit noeud qui retombe gracieusement..
 Des vernis mavala et de chez Hema, couleur rose bonbon, et de quoi donner du rose aux joues pendant ce lonnng hiver sans soleil.
On retrouve aussi le parfum sucré ricci ricci et son adorable flacon.
 Non, ceci n'est pas un cheveux mais une ébréchure dans une jolie tasse achetée dans une brocante à un très gentil monsieur qui me l'a vendu pour trois miettes de pain. On peut même observer une propriété en buvant son thé.
 Encore mon bazar de fille, avec du rose jusque sur l'emballage du mascara, volume XL de bourgeois, qui fait des cils de biche (bitch?)!
Grosse addiction aux marques mavala et kiko, qui font des vernis crème au top de la topitude!

Le plus beau de tous, mon chouchou de tous les chouchous, mon amour de bible pâtissière, écrite par le champion du monde de la pâtisserie, Christophe Felder, qui partage dans cet ouvrage tout son savoir sur l'art du dessert, avec des images pour ceux qui sont visuels, des conseils, des explications... Si je n'avais droit qu'à un seul livre, je garderai celui-ci.
Je déconseille d'ailleurs la plupart des petits livres vendus partout, qui se partagent les mêmes photos, et la plupart du temps des recettes bien hasardeuses, qui nous font plus perdre notre temps qu'autre chose!
Ici, c'est la qualité qui prime, les recettes sont précises même si elles sont un peu techniques, et même si il coûte un petit peu de sous (39 euros), c'est comme qui dirait un investissement pour la vie, un mariage qui durera toujours! (et en plus il est rose fluo!)


Alors, toi aussi tu sens le rose couler dans tes veines maintenant? :-)

Ps: Comme j'ai découvert récemment ce sosie vivant de barbie, je ne peux pas ne pas vous le faire partager, c'est tout simplement hideux selon moi, je ne comprends pas qu'on puisse vouloir se faire retirer des côtes et avoir des yeux de furby, mais chacun son truc me direz-vous. Elle s'appelle Valeria Lukyanova, elle est ukrainienne et vis certainement dans une maison avec un jardin en plastique.
Mais je ne peux pas lui retirer tout de même le fait que la ressemblance est plutôt frappante.
Une question demeure: peut-elle fermer les yeux la nuit ou sont-ils trop tendus pour que ce soit possible?



2 commentaires :

  1. Réponses
    1. Le partage de couleur?

      Ouah, je viens de faire un tour sur ton blog, tes ongles sont trop chouettes!!

      Supprimer

Exprime toi ici mon petit, c'est free!