lundi 25 mars 2013

Une histoire de cupcakes

Coucou!
Aujourd'hui, un article qui parle de gâteaux (ne commence pas à baver tout de suite, tu vas ruiner ton clavier!)
Des gâteaux il y en a plein, beaucoup qui ne font pas l'unanimité, mais avec les cupcakes, on est jamais à court de diversité, on a la certitude d'épater, de susciter l'admiration, qu'on soit hôte ou seulement invité (Oui, le messie est arrivé, acclamez-moi avec ferveur, j'apporte les douceurs (PUNCHLIIIINE)).

Pour ta culture générale, les cupcakes étaient à la base de petits gâteaux faits par les ménagères américaines dans les années 50, qui tiennent leur nom du fait qu'on les préparait grâce à l'unité de mesure "cup", donc une tasse pour les non bilingues! C'était donc préparé un peu à la louche.
Rien à voir avec les petits gâteaux qu'on retrouve aujourd'hui sous toutes formes et couleurs, avec leur grande variété de présentations (caissettes en papier, ramequins, petits pots en terre etc...).
Ils s'appellent aussi fairy cake parce qu'apparemment ce serait la portion réservée à une fée (si tu as déjà été témoin du repas d'une fée, tu es l'invité d'honneur pour venir nous raconter ton expérience).

A paris, j'avais pu enfin goûter les petits cupcakes chez Berko, parce qu'il faut dire qu'à cette époque là (ouai maintenant je suis une grand-mère j'ai une canne et trois petits enfants sans avoir jamais eu d'enfants), et je n'avais pas trouvé ça très bon. Genre pas du tout en fait.
Glaçage trop sucré, gâteau sec, aucun goût spécial mis à part sucré et gras (ceci dit je crois être difficile en gâteaux, donc ne te fie pas à mon jugement comme à la parole divine).
J'ai été un peu éloignée du sujet. Et me suis faite rattrapée par ma passion pâtissière!
J'ai donc acheté un premier livre sur les cupcakes, qui n'était pas forcément très précis, ni très juste niveau mesures, mais lorsque j'ai enfin acheté de quoi les faire, je me suis rendue compte que les miens n'étaient pas si insipides et sucrés, et ce malgré mon manque de pratique.
J'ai donc été encouragée dans ma lancée, jusqu'à atteindre le paroxysme du livre de cupcakes! Les cupcakes de lola est LE livre que j'ai trouvé le plus complet et le mieux écrit qu'on puisse se procurer dans notre contrée éloignée.
Et ce parce qu'il a été écrit par deux nanas qui à la base n'ont rien à voir avec les cupcakes professionnellement! La passion parle souvent mieux que la technique.
Je vous invite d'ailleurs à aller jeter un coup d'oeil sur leur site, qui est un régal pour les yeux! :-)



Histoire de, voici quelques images de jolis cupcakes, récupérées sur le "cupcakes blog", qui répertorie un million de recettes et photos de tous les gâteaux de fées mêmes ceux dont tu n'oserais pas rêver.





(Toi aussi tu te demandes quel démon céleste tiens ce blog si alléchant hein? Et bien je vais certainement te décevoir mais je n'en sais rien, le mystère restera donc entier)

A savoir, pour commencer en cupcake, il faut peu de matériel. Je dirais qu'il faut impérativement:
- des moules en silicone ou une plaque avec 6 alvéoles
- des caissettes en papier qui rentrent dedans (juré sinon c'est problématique)
- une poche à douille (pas besoin d'un truc de pro, chez auchan ils vendent ce qu'il faut)
- un four
- du courage

1 commentaire :

Exprime toi ici mon petit, c'est free!