vendredi 5 avril 2013

Paramore

J'ai connu ce groupe quand j'étais encore au Lycée, dans mes premières années, je tombais totalement fan d'à peu près tout ce qui me passait sous la main, et je me remettais doucement de mes albums de Jenifer que j'écoutais en boucle au collège (Vive la star academy! Et toi au fond qui rigole, allons fouiller ton passé, on y retrouvera peut-être Lorie et Billy Crawford).
C'était dans une période où je me teignais les cheveux en noir, où je voulais me faire les pointes aux couleurs de l'arc-en-ciel, bref, tu auras compris que je n'étais pas loin d'être un petit Emo, de me taillader les veines, et d'avoir un air triste all day long.
Et dans le flot de groupe de l'époque, panic at the disco, fall out boy et ce genre de choses, il y a eu Paramore.
C'est typiquement le genre de groupe que je détesterais si on me le faisait écouter maintenant, enfin je pense, mais c'est une histoire d'amour qui n'a jamais pu se conclure entre ce groupe et moi, et j'en ai toujours gardé une vive blessure (tu vois, mon âme de poétesse ressort, c'est un signe de détresse profond, et pour la peine, je vais manger un kinder).
A la base, le groupe était fichu autrement, et il y a eu des histoires de coeur, et donc un des membres a préféré partir, parce que bon une chanteuse se remplace moins facilement qu'un musicien et donc il fallait bien qu'un des deux saute, sinon on aurait eu le droit a des chansons sur les peines de coeur at vitam aeternam les copains.
Parlons donc d'Hayley. Cette fille a eu un nombre incalculable de nuances de rouge/orange/rose/jaune sur la tête, avec des coupes plus ou moins excentriques. 

J'ai eu la chance pour mon anniversaire d'aller au concert du groupe à la Cigale (Much much love à mon grand cru de meilleure amie ♥), parce que tout de même, au bout de 5 ans, on avait bien envie de voir ça.
Même si vous ne connaissez pas trop, je vous encourage vivement à les voir, ils sont adorables, extrêmement reconnaissants envers le public, et ils communiquent à fond leur bonheur d'être dans cette salle et leur énergie qui équivaut à mille guronsan (et en plus on comprend ce qu'ils disent dans le micro quand ils speakent english et on ne crie pas "OUAIIIIIIIIIIIIII" sans savoir pourquoi en ayant l'air profondément gogoooolle!).

Bon juste pour info, la chanteuse a atteint le summum de l'extravagance capillaire avec une frange quelque peu étrange, et la moitié du crâne en rose, et l'autre orange, les deux fluo bien entendu.
Si ça en intéresse certaines, la première, et pour moi une de leur meilleures chansons est celle-ci:
( et là tu vois la coupe poussin au réveil un peu de toutes les couleurs et tu comprends pourquoi j'avais des envies de rose dans les cheveux, j'étais jeune)
Et une musique avec un fort capital sympathie, où la chanteuse pleurait à moitié et faisait des signes d'amour au public.

Après leurs album "All we know is falling" et "Riot", puis "Brand New Eyes", que je n'ai pas écouté parce qu'il ne me plaisait pas, le groupe sort un album éponyme "Paramore", dont le premier single annonce le retour spirituel de l'essence du groupe (rien que ça ma caille, tu te rends compte?)


Moi elle me fait penser à Salamèche, mais chacun ses références.


2 commentaires :

  1. haha, j'ai bien aimé la comparaison avec salamèche! lol J'aime bien Paramore, je l'ai découvert il y a quelques années mais je n'ai jamais pris la peine d'écouter un album en entier... Je vais remédier à ça ^^

    http://www.mademoisellemaricha.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bah après chacun ses goûts, mais ça réveille et ça met de bonne humeur !
      Tu m'en diras des nouvelles :)

      Supprimer

Exprime toi ici mon petit, c'est free!