mardi 21 mai 2013

De la problématique de la lime

Je vous aurais bien présenté mes nouvelles trouvailles, des sandales (merci le mot que je n'avais pas utilisé depuis la primaire...) fleuries, mais comment vous dire que je suis en pleine dépression à cause de la pluie qui se déverse par litres (hectolitres? Mégalitres? GIGALITRES? GNIGNIGNI) juste devant ma fenêtre.
Du coup comme je me sens en novembre, nul besoin de sandales hein pas vrai?

Alors voilà, c'est une activité qu'on peut pratiquer en intérieur et au chaud avec une bonne tasse de thé (bio).
Se limer les ongles. Tel une lady bécheuse, le petit doigt levé vers le ciel (comme quand tu sirotes le thé).

Dans ma vie, j'ai eu le loisir d'expérimenter peu de limes, puisqu'avant j'utilisais mes dents comme coupe ongle, j'étais une rongeuse stressée et acharnée (Glamouuur, la prochaine fois garde les et envoie-en un spécimen par la poste).

Le passé très lointain ou les journées où je n'ai pas le choix... La lime qui te détruit ta vie

C'est de son nom une lime. En général elles sont vendues chez Franprix (ou Auchan, ou Leclerc si tu préfères), par lots de un milliard. Je suis certaine que tu les connais. Elles sont rouge du coté où ça grattouille fort et de l'autre coté, beige.
Et bien autant te dire, si tu les vois COURS ET NE REVIENS JAMAIS (oooh Simbaa).
Oui car elles te limeront les ongles avec la douceur du papier de verre, te créant des microcassures super chouettes. 
Résultat: tes ongles sont cassants, fragiles et le lissage est irrégulier.
A n'utiliser qu'en cas de mort imminente.


Le passé proche... La lime en verre

Et un jour une femme, dont le regaaaaard vous touuuche , tu entres dans un Kiko, et tu croises une gentille lime, violette coquette, dans une matière peu conventionnelle, DU VERRE.
J'en avais lu des choses sur cette petite, sur sa longévité, sur sa douceur, l'amour qu'elle envoie à tes ongles pourris.
Et là POUF.
Résultat: Un amour d'un an et demi avec cette lime, qui a tout de même fini par être polie (oui elle avait arrêté de dire des gros mots quoi ...), mais qui faisait les ongles tout lisses et doux.

Et là c'est le drame, la fin d'une ère... J'entends un gros CRAC, et mon coeur saigne. Ma douce lime brisée. Sous mon gros corps maladroit. 


Le présent... La lime qui lime, et en carton s'il-vous-plait !

Ta maman aussi t'as toujours dit que tout le monde n'est pas forcément pareil?
Parce que cette lime m'a réconciliée avec le carton. Je n'ai pas eu tellement le choix, les seules limes en verre coûtaient un bras, et ça tombe mal, je n'en ai que deux, et j'en suis plutôt satisfaite.
Passant chez The Body Shop au bord du désespoir, j'ai jeté mon dévolu sur deux lames au packaging sobre mais efficace, double coté (un gratfort et un gratpafort). 
Rentrée chez moi, je mets une bonne dizaine de minutes à fixer le paquet, comme si c'était un test de grossesse et que j'avais un retard de 2 mois... Et je commence doucement à en sortir une des deux du sachet.
Je suis fébrile, je commence à limer et... Ô joie, je ne pratique pas l'auto destruction!
Résultat: une lime plus efficace que celle en verre, avec deux options de polissage, donc plus pratique. Un peu trop grande pour ma trousse à maquillage, mais un tarif similaire à celle en verre tant regrettée, et 2 limes, d'un magasin qui est friendly avec les animaux, et qui fait de la cosmétique équitable.




Je dirais donc que c'est un mal pour un bien non?

Et vous, vous utilisez quoi comme lime pour raboter vos griffes?
Certaines d'entre-vous utilisent d'autres produits (ceux avec la mousse blanche au milieu)?


1 commentaire :

  1. c'est toujours une vraie galère de trouver la lime qui convient!


    Demain matin sur le blog : un grand concours...
    BEAUTE !
    Http://Fashioneiric.blogspot.com

    Coline ♡

    RépondreSupprimer

Exprime toi ici mon petit, c'est free!