lundi 24 juin 2013

Mariage entre deux gouttes

Je n'ai jamais été une grande partisane des mariages, mais quand il s'agit de la famille, c'est certain que j'ai tout de suite plus d'entrain à me faire à l'idée.
Mon cousin s'est marié samedi, le temps était glacial, l'assistance avait bien évidemment pensé qu'à cette période de l'année, le soleil pointerait le bout de son nez (mariée comprise), et ce jour là, j'aurais préféré de loin porter un costume pour homme que ma robe.

La grande question quand on est invité à un mariage, c'est de savoir comment on va s'habiller. Ici, pas de restrictions, il n'y avait pas de thème ou de couleur à respecter, ce qui facilitait largement le choix.
J'ai acheté la mienne chez Forever 21 (ENCORE), je voulais une couleur lumineuse, une coupe simple, que je pourrais porter longtemps après la cérémonie, sans pour autant donner l'impression d'avoir ressorti une robe de mon armoire le jour J.
Plus tard, voyant que le temps ne s'améliorait pas, j'ai acheté une veste bien coupée chez Etam. Elle pourra servir aussi bien pour des entretiens que pour habiller une tenue simple.
Enfin, last but not least, les chaussures! Une petite paire de nus pieds, inspiration Cléopâtre, avec un rappel du bleu de la robe et du doré, parce que c'est un indispensable pour être une princesse d'un jour.

J'ai eu la chance de me faire bichonner par une coiffeuse avant la cérémonie, et même d'avoir des gypsophiles dans les cheveux, les mêmes fleurs que la mariée.

Malgré le mauvais temps, la cérémonie était magnifique. Dès leur apparition, les mariés paraissaient heureux et pressés de sceller leur amour par le pacte du mariage.
La cérémonie à l'église était courte, simple et efficace, avec un prêtre très rigolo, qui nous a fait ça à sa sauce avec l'accent africain en bonus.
Le banquet était parfait, traiteur portugais au rendez-vous, certains penseront à la morue mais non, rassurez-vous, la gastronomie de ce pays est bien plus riche que les préjugés ne le laissent penser...

Tout était magnifique, délicieux, féerique.
La première danse des mariés était touchante, leur bonheur était éclatant, et malgré un dimanche passé à mourir littéralement d'un vilain coup de froid attrapé la veille , je n'oublierai pas la douceur et la beauté de cette journée.

Au mariés, à l'amour, et toutes mes félicitations et remerciements pour cette grande fête à leur image, et à celle d'un futur rempli d'espoir.



PS: Navrée pour la surexposition des photos, j'ai eu un mal de chien avec mes réglages ce jour là, tellement emballée à l'idée de capturer des moments uniques!











♫ Un jour mon prince viendraaa 

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Exprime toi ici mon petit, c'est free!