lundi 24 mars 2014

Le carrot cake : celui qui était (bien) meilleur dedans que dehors

Si il y a bien une bloggeuse culinaire que j'apprécie beaucoup, c'est Call me cupcake. Elle parle la langue du Ikea, et pour moi, la barrière de la langue ne changera plus rien entre nous, tout est maintenant traduit en grammage français, et les photos sont une langue absolument universelle.
La charmante Linda Lomelino, propriétaire de ce chouette blog, a déjà paru deux livres, et je pestais de rage, prête à apprendre le njut, quand un jour, Ô joie, j'apprends que son livre va bientôt paraître en français.

Avoue que la couverture en jette.

Introuvable, sauf en pré commande sur amazon, autant dire que j'ai préféré attendre.

Et dans la même semaine, au détour d'Alinéa (ouai la meuf te raconte sa vie, reste assis, la suite est passionnante!) BOUM. 
Je dis avec une sorte de colère pour la propriété intellectuelle à mon chéri "c'est vraiment des putains de voleurs d'image les maisons d'édition, c'est une photo du blog call me cupcake!"
Ah mais peut-être parce que c'est son livre? Mes plus plates excuses Larousse!

Ce livre est tout bonnement sublime : les photos, les pages faites avec un papier agréable au toucher, la couverture et sa tranche rose, les recettes alléchantes (premier livre où j'aime TOUTES les recettes), des conseils prodigués sans prétention... Et ce ne sont que de superbes gâteaux, à sortir pour des anniversaires, des soirées, des occasions quoi!

Bon par contre, je vous conseille de réellement utiliser le moule qu'elle conseille au début du livre, parce que le mien était mille fois trop grand, et en plus à vrai dire, j'en avais deux tailles différentes. Au début j'ai cru que ça ne se verrait pas mais j'dois bien avouer que j'étais très déçue du rendu final du gâteau. Il était plat (évidemment, le moule était trop grand) et j'ai mis des miettes partout dans mon glaçage Je m'attendais à un truc de la mort qui tue, et la seule chose qui a été tuée c'est mon enthousiasme! Mais je précise que tout était de ma faute.


Mais ceci dit, si j'vous donne la recette, c'est bien parce que c'est le MEILLEUR carrot cake que je n'ai jamais mangé! Un goût de cannelle, des petites noix savamment dosées, fondant, pas écoeurant pour un brin...

Pour un GROS gâteau (8 à 10 personnes d'après le livre)
Recette tirée de l'ouvrage "gâteaux de rêves" de Linda Lomelino


La génoise 
- 150 g de beurre
- 3 oeufs
- 130 g de sucre en poudre
- 140 de sucre muscovado (ou à défaut du sucre de canne, on peut pas être parfait)
- 1 càc de sucre vanillé ou d'extrait de vanille
- 160 g de farine
- 2 càc de levure 
- 1/2 cuillérée à café de bicarbonate
- 1/2 càc de cannelle
- 250 g de carottes râpées
- 100 g de noix
- 150 g de compote

Faites fondre votre beurre, un peu avant de commencer la recette, car il ne faut pas qu'il soit incorporé brûlant.
Fouettez ensemble les oeufs, et les sucres. Ajoutez ensuite le beurre et la vanille.
Rajoutez encore la farine, le bicarbonate, la levure et la cannelle.
Enfin, finissez par ajouter les carottes et les noix hachées finement, ainsi que la compote de pomme.
Moulez dans deux moules à manqué (15 cm de diamètre) que vous aurez préalablement chemisé avec un papier, au moins dans le fond (ça vous évitera les accidents déplaisants).
Ensuite, si vous êtes patients et réfléchis, laissez vos génoises refroidir. Si vous êtes affreusement impatientes comme moi, et un peu stupide peut-être, alors, découpez toute de suite vos génoise en deux.

Glaçage
- 100 g de beurre ramolli (doux)
- 300 g de fromage frais, ou de mascarpone
- 175 g de sucre glaçe
- arôme de vanille

Battez bien le beurre jusqu'à ce qu'il blanchisse, puis ajoutez le fromage frais, et enfin le sucre glaçe et l'arôme vanille!

Prenez vos tranches de génoise à la carotte et mettez un peu de glaçage entre chaque couche. Terminez ensuite par le "tour" du gâteau. Et voilà, un petit tour au frais et à table!

La légende de mon carrot cake dans le titre, c'est parce que globalement, le rendu final ressemblait à un gâteau mal fichu, un peu bancal et mal glacé, parce que je n'ai attendu pour rien : ni pour la découpe de la génoise, ni pour laisser le temps au glaçage de devenir consistant...



La patience est donc une maîtresse qu'il va falloir apprendre à maîtriser .... !


Bisou carotte! 


5 commentaires :

  1. Aaaaah! Je suis tombée sur ce livre il y a quelques jours et ça a été très difficile de résister à l'envie de l'acheter!
    Faut dire aussi que j'ai acheté celui sur les glaces ily a quelques semaines... les photos sont superbes!
    Ça donne trop envie. En plus j'adore le gâteau aux carottes!
    Bon bah voilà c'est malin j'ai envie de l'acheter maintenant! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah ne résiste pas : pour son prix c'est presque cadeau! Les recettes sont TOUTES super alléchantes, les saveurs intéressantes, les photos à tomber, l'odeur du papier, son grain, tout est parfait. Certaines recettes méritent d'être un peu corrigées sur le sucre mais elles sont VRAIMENT au top!
      Le carrot cake est Génial. Si tu aimes, cette recette te plaira.Il a la bonne consistance, un peu lourd sans l'être, et les noix lui donnent un coté tellement agréable à savourer ... :)
      Alors moi j'suis bien contente de t'avoir donné envie :D! (tu fais mon blog à l'envers? :P Plus le temps passe et plus tu remontes! :D)

      Supprimer
    2. Aaaah je suis démasquée! ;-)
      Oui quand je tombe sur un blog qui me plaît, je remonte dans le temps, histoire de rattraper le temps perdu! ;-)

      Supprimer
    3. Haha, rassure toi, je fais pareil aussi je comprends ce syndrome, même si parfois c'est duuuur de rattraper tttouuut le temps perdu :P
      Contente que ça te plaise en tous les cas :D

      Supprimer
    4. Bonjour,
      la recette de la génoise est pour un ou deux carrot cake?
      Salutation

      Supprimer

Exprime toi ici mon petit, c'est free!