samedi 28 juin 2014

J'ai testé pour vous ; une année de pauvreté et de lowbuy [avec plein de gif de chats dedans]

Cette histoire commence au début de mon année scolaire où mon école décide subitement... Que nous serons stagiaires et non pas apprentis. Si certains ne voient pas la différence, grosso modo stagiaire tu ne fais même pas partie de l'entreprise, le salaire maximum pour les patrons s'ils ne veulent pas payer de charges est de 420 euros (j'ai pas le salaire précis en tête).... au bout de 4 semaines travaillées, et non pas par mois comme pour de l'apprentissage.
En gros, tu es dans un état de précarité déclaré et tout à fait légitime au regard de la loi. Et pourtant tu travailles comme les autres.

Ce qui est bien quand tu sais que pour TOUTES tes dépenses, plein d'essence à 50 euros compris, mettront à mal ton minuscule pécule, c'est qu'il est d'une simplicité infantile de ne pas dépenser.
Tu culpabilises quand, mourante de soif tu achètes une bouteille d'eau à la machine de la gare. Tu vois? La machine qui te fait payer un rein pour 75 cl d'eau?
On dirait que je joue ma vie avec cette pièce de deux euros. J'hésite quinze plombes avant de la mettre dans cette fente, mon train arrive dans 4 secondes, mais si je le prends sans la bouteille, je décède de sécheresse dans la rame bondée du retour...

Alors imagine bien que ma dernière priorité c'est d'avoir le dernier rouge à lèvres à la mode, le dernier fond de teint qui tourne sur la toile. Et même ces chaussures qui me font de l'oeil resteront dans la vitrine.
Tu portes les mêmes vêtements que l'année précédente... et tu n'achèteras même pas un pull, parce que 40€ ça fait beaucoup de pains au chocolat. Et que les pains au chocolat, c'est ton petit plaisir quand ta journée part en sucette.
C'est terrible, mais en même temps, tu te sens anti matérialiste. Tu vis de petits plaisirs. Comme les pains au chocolat.

Voici donc les commandements qui m'ont aidée à m'en sortir.

1 - Tes besoins seuls tu écouteras


Avant quand j'avais un salaire, je faisais allègrement les magasins. J'achetais ce dont j'avais envie, quand j'en avais envie. La nouvelle collection mavala? Mine. Le petit chemisier dans la boutique? Mine. Et le gommage à 25€? Also mine.
Maintenant, on oublie ça! Je liste mes réels besoins. J'ai besoin d'une crème de jour, un gommage, un hydrolat ... Car non, ce n'est pas cette année qu'on va démarrer une collection.

2- Tes envies tu exileras


Avec force et conviction on a dit.

3- Le coiffeur tu oublieras



Véridique, quand tu vois le prix du coiffeur, tu préfère te tartiner à l'huile de coco et passer pour chewbaka plutôt que lâcher l'équivalent de 30 pains au chocolat (une hérésie j'te dis). Et puis de toute façon, il te loupes toujours.

4- A plein de personnes, pitié tu feras, et tu t'en moqueras


Peu de gens sur cette terre sont en mesure de comprendre, surtout quand ils ont eu des sous, que la moindre sortie, même un verre, te semble être au prix du cours de l'or. 

5 - De ramer jamais tu ne devras t'arrêter


Parce qu'une année sans pognon, ça demande aussi une sacrée organisation et que c'est des coups à finir torturé psychologiquement. Il faut sans cesse trouver des solutions : attendre Noël et faire un liste qui ressemble plus à celle des courses qu'à celle de noël (y'a aussi ton anniversaire), recycler tes produits, comparer les prix, apprendre à aimer ce que tu as, trouver des occupations gratuites comme sur le site "que faire à paris?"... En somme, FIND A WAY my dear friend, or you die.

6- La fin du supplice tu attendras


Ma réaction quand j'ai appris que j'allais être apprentie l'année prochaine...


Après tout ça, j'ai beaucoup relativisé. J'ai appris à cibler réellement mes envies et besoins, et à savourer avec plus d'intensité mes achats (OUIII j'AI ACHETE UNE BOUTEILLE D'EAAAU) et surtout à compter les sous qui sortent de mon compte.
Si je devais donner un seul conseil, c'est de noter chaque dépense dans un petit carnet que vous emportez partout avec vous, par catégorie, et de compter le total chaque semaine; ça laisse pensif et bien souvent on se rend compte de l'inutilité de certaines dépenses après coup, ça évite de se laisser prendre au piège ensuite.

Du coup, bon pattounage à vous, moi, je retourne aimer la vie!


Délia ♥




6 commentaires :

  1. Nan mais j'hallucine grosse blague ! C'est autorisé ça de vous faire passer stagiaire au lieu d'apprentis sans vous avoir prévenue avant ? J'ai été apprentis (et je recommence d'ailleurs), et j'ai commencer à l'age de 19 ans, et en gros je touchais rien du tout. Alors je me retrouve exactement dans ce que tu expliques là. Culpabiliser pour une bouteille d'eau ? Je connais, et encore maintenant j'ai des séquelles car dès que j'achète à manger ou a boire à l'extérieur je me sens trop coupable. Je me dis "j'aurais pu emballer des gâteaux et les prendre avec moi" ou "j'aurais pu remplie une bouteille d'eau".
    Tu as vraiment du en baver, parce que c'est pas facile. Surtout que je ne sais pas si tu habites seule, mais en plus du miam et des petits plaisir il faut aussi payer le loyer, l'electricité, internet, le téléphone et les impots qui te sautent à la gueule. Alors oui, c'est un gros challenge que tu as réussi là, alors bravo ! Et surtout c'est super que tu reprend en tant qu'apprentis l'an prochain :D
    Tu fais des études dans quoi ? :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah en fait, j'ai fait une formation de pâtisserie pour passer mon cap en 1 an.. Et attends, la meilleure c'est que j'ai payé 6135€ pour payer ma formation. Oui oui, pour un CAP. Sauf que j'avais déjà ma licence, et que du coup, aucune école ne voulait de moi, sauf filières spécialisée payantes. Ils nous ont dit qu'on serai stagiaires car ce serait plus facile de nous faire recruter par des patrons, puisque moins coûteux. Vu qu'on est novices...
      Ca va j'suis pas névrosée toute seule!
      J'en ai surtout bavé avec mon travail, se former à la pâtisserie c'est supppeeer dur, physiquement parlant, du moins là où je travaillais!
      Je n'habite pas seule, mais le peu de dépenses que j'avais me bouffait tout ce que j'avais ! (surtout que y'avait quelques retards dans le paiement de ma gratification..)
      Je continue en mention complémentaire pâtisserie, comme ça je continue à en apprendre un peu plus sur ma passion :-)

      Supprimer
  2. ShirleyStar.blog.fr29 juin 2014 à 15:31

    Bonjour Délia. J'ai vraiment beaucoup apprécié cet article car je vois autour de moi beaucoup de jeunes et de moins jeunes reprendre une formation, faire leur passion, des mamans travailler après leur congé maternité et ce n'est vraiment pas facile!!! De plus novice sur la blogosphère beauté, cela peut sembler difficile de tenir quand on a un petit budget: je suis vite écœurée par un étalage d'une cinquantaine de produits mais je peux (j'avoue) baver devant certains produits qui me feraient envie. La solution? Comme la tienne, quand on peu d'argent, on revient à la réalité, aux priorités et les petits plaisirs sont d'autant plus savoureux!
    Très bonne continuation.
    ShirleyStar.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou!
      Je pense que ça devient de plus en plus courant! C'est un peu comme changer de mari ;p
      Je ne suis pas 100% bloggeuse beauté, disons que par moment, quand la vie prend le dessus, c'est plus un blog cuisine, car c'est plus ce penchant qui m'aide à sortir la tête de l'eau quand je n'ai pas le moral :)
      Je trouve ce genre de déballages inintéressants, j'aime quand un avis précis est donné, et je doute que tester une crème 4 jours soit très convainquant pour connaître l'efficacité ;)
      Il n'y a que cette option là, mais je ne m'en porte pas plus mal, et mon petit blog non plus, parce que même en consommant normalement, j'ai de quoi l'alimenter largement, même si je ne fais pas une revue produit par jour. Qui sait, si le succès me sourit peut-être que ce sera plus fréquent, mais pour le moment, les moyens du bord suffisent :)
      Merci pour ton commentaire!
      Bisou :)

      Supprimer
  3. Salut,j'espère que tu vas bien et que ta semaine a bien commençé.
    J'adore ton article surtout les gifs des mimi c'est trop mimi et miaouuuuuuu!
    Comme je me reconnais dans cet article,après mon bac,je me suis dirigée vers un CAP en esthétique d'un an.C'était une formation d'adulte et je n'étais pas payé quand je faisais mes stages.J'ai du en plus financer ma formation toute seule.Aujourd'hui,je suis dans un tout autre domaine et je dois courir après l'employeur pour percevoir mes indemnités kilométriques et de bouffe.Heureusement que je vis encore chez papa et maman!
    Sinon,j'aime justement ton blog car il ne ressemble pas à un rayon de supermarché.Aujourd'hui,certains blogs ce n'est que de la pub de la pub en plus pour des produits bourrés de cochonneries.Parfois aussi sur Hellocoton,en dirait que toutes se sont données le mot pour faire l'article de Une sur le même produit car elles ont toutes reçues le même produit.Enfin bref,cela ne me correspond pas du tout.Pour moi,ce n'est pas la réalité contrairement à ton blog et à d'autres rares blogs.Alors continue!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou toi vous! :-)
      Merci, ma semaine a très bien commencé et semble vouloir finir avec du soleil, et toi alors? :-)
      Je pense que nous sommes de moins en moins nombreux à s'entêter dans une voix qui ne nous convient pas, d'où la multiplication des formations payantes, aux dépens de celles qui le font par réelle passion. Je trouve ça dommage de devoir constamment réclamer un dû, je ne peux que comprendre ton malaise, et en même temps ton soulagement de vivre encore chez tes parents ; difficile de joindre les deux bouts!
      C'est très gentil à toi, je suis touchée par ton petit message car j'essaye de mettre tout mon coeur dans la rédaction de mes articles, et je redoute un peu le coté matérialiste et mercantile des blogs en général. J'utilise encore quelques cochonneries mais je limite les dégâts, j'ai bon espoir de finir 100% green :D!
      Lors des envois produit, c'est clair que c'est parfois à la limite du comique, comme en ce moment avec le site néé jolie, j'en peux plus de lire des articles là dessus :p. Mais bon, après tout, les marques ont pour but de toucher des consommateurs, internet est leur meilleur terrain de jeu maintenant!
      Je te remercie de tes encouragements, je vais faire au mieux pour éviter de décevoir mes fans de la première heure ;)! (dont toi!)
      A tout bientôt ma jolie!
      D'énormes bisous!

      Supprimer

Exprime toi ici mon petit, c'est free!