vendredi 17 octobre 2014

La confiance en soi, ça me sert à ça.

C'est en discutant avec une amie récemment que je me suis rendue compte que la confiance en soi ne vient pas obligatoirement avec l'âge.
Chez moi, je l'ai construite dans la négation des moqueries et l'envie d'être moi-même, quitte à aller à l'encontre de ce que les autres voudraient faire de moi et m'exposer un peu plus à leur méchanceté gratuite.
Les moules chez moi n'ont figure d'utilité qu'en pâtisserie : dans la vraie vie je les bannis.

Fut un temps où j'étais timide, renfermée, et où je me posais 15 questions avant d'ouvrir la bouche et de dire quelque chose en public.
Maintenant c'est simple : je dis ce que j'ai envie de dire, et si ça fait un flop, j'en mourrai pas sur le champs.

Le plus marquant pour les gens qui sont à l'extérieur, c'est parfois mes tenues, l'image que je renvoie.
Oui j'aime les moonboots en mars quand il ne neige plus mais qu'il caille comme pas possible.
Oui j'aime ma chapka qui me fait gagner 15 centimètres en hauteur et donne l'impression que je viens de Russie.
Oui j'aime les couleurs sur les yeux, surtout celles qui sont importables.
Oui, j'aime aussi les chapeaux, et encore plus ma capeline bordeaux.
Oui j'aime aussi les paillettes et donc mes ballerines qui en envoient plein les yeux.

Et non, je ne changerai pas tout ça. Pour rien au monde.

Parce que tout ça fait celle que je suis, celle qui bouillonne d'idées, qui adore rencontrer des nouvelles personnes, qui aime rire, profiter des petits moments de bonheur. Je ne pourrais pas être celle-ci en rentrant dans le moule étriqué qu'on aimerait parfois m'obliger à emprunter.

Plus le temps passe, et plus j'ai confiance en moi.
Je n'ai plus peur d'appeler quelqu'un que je ne connais pas.
Je n'ai plus envie de postuler "normalement" à des postes : mes lettres de motivation ne rentrent plus dans le moule 3 paragraphes/ une intro/ une conclusion/ les petits mots niais à la cons de cordialement. Et c'est enfin des lettres qui me ressemblent, qui parlent pour moi.
Et l'important : je n'ai plus peur qu'on n'ai pas le même avis que moi ou qu'on me dise non.
J'aimerais qu'en face les choses soient pareilles, ça pourrait nous mener à de jolis débats sur nos idées, mais je constate avec un peu de tristesse que quand on manque de confiance en soi, voir quelqu'un s'opposer à ce qu'on aime/défend est forcément vécu comme une critique acerbe.

Je n'ai plus peur d'être différente. Je suis comme je suis, et j'aimerais beaucoup que tout le monde puisse être comme ça, sans se soucier du regard des autres. Les rues exploseraient de couleurs, de joie et de bonne humeur, plutôt que de suinter la crainte de la moquerie, le conformisme et l'humeur maussade.

Ca peut donner l'impression que je m'aime, mais il y a une différence entre avoir confiance en ce qu'on est, et s'aimer au sens "je suis super géniale, je suis la meilleure et vous à coté ne devez être que des pâles copies de moi".
Non, je peux juste dire que je vis et avance sans m'encombrer du lourd jugement de ceux qui m'entourent, je passe déjà bien assez de temps à me juger moi même pour en plus supporter les paroles et actes de ceux qui ne me connaissent pas.

Alors à mon amie qui se sent mal dans sa peau alors qu'elle est toute jolie, adorable et bourrée d'autres qualités que je lui découvrirai au fil du temps, savoure ce que tu es, entoure toi de l'amour que tu mérites et avance sans regarder autours de toi, car si le mal est partout, il ne doit pas venir de toi!


Et vous mes lectrices, vous avez confiance en vous ou bien vous vivez encore sous le joug du regard extérieur?

Je n'ai qu'un mot à vous dire

Love ♥


20 commentaires :

  1. Ton article me donne du peps dis donc :p
    Bah à vrai j'ai confiance en moi mais je suis pas du touuuuuuut extravertie, je suis de nature calme et j'ai toujours peur de dire ce que je pense, ou de dire NON, enfin ça dépend à qui ...
    Et puis je suis toujours optimiste, même trop, pour moi y'a jamais de problème (ça dépend :p) pas besoin de s'énerver à tout bout de champs ! Du coup je passe pour la fille trop gentille, trop douce, trop mimi , grrr lol ! Et c'est ce que je suis ça me dérange mais j'avoue que j'aimerais avoir un peu de ta personalité et dire merde aux gens, et parler à tout bout de champs même pour dire de la merde.
    Avec le temps peut-être ^^
    Merci pour ton joli article en tout cas qui est plein de gaieté ! Heureusement qu'il y a des filles comme toi pour avoir un joli monde en couleur !!
    Biiisouuuu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chouette!
      On peut avoir confiance en soi et être introverti, c'est pas incompatible! Par contre c'est dommage d'avoir peur de dire ce que tu penses, ça n'a certainement pas moins d'intérêt que ce que la personne en face de toi a à dire, et ce même si ça va pas dans son sens! Le tout est d'éviter de l'envoyer bouler (sauf si elle le mérite, la bougre)
      Et l'optimisme c'est une grande qualité (que tout le monde devrait avoir si y'avait que moi ;D), après si tu as besoin d'apprendre à dire merde comme tu dis, ça peut venir avec le temps, j'ai toujours été têtue et j'peux te dire que c'est pas toujours une qualité (hinhin)!
      J'suis contente qu'il t'ai plu, j'avais un peu peur de passer pour une nana hypra égocentrique qui se jette des buissons de fleur!
      Moi je pense qu'il faut de tout pour faire un monde, donc heureusement qu'il y a des personnes douces comme toi aussi, sinon on irait à l'implosion et en plus ce serait carnaval tous les jours dans les rues ! :)
      Plein de bisous et merci pour ton commentaire qui m'a donné le sourire :)

      Supprimer
  2. Je te trouve très courageuse, d'avoir autant de confiance c'est dur à acquérir. Mais ça me fait plaisir que tu puisses être toi même, tu es quelqu'un de génial et tout le monde devrait le savoir ! Fait bien ce que tu veux, c'est le plus important :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je me dis que c'est les personnes qui vivent emprisonnées dans les conventions qui sont courageuses, la liberté n'a pas de prix :)!
      T'es vraiment trop choubidou trognonne, j'apprécie que tu aimes la partie de moi que je laisse entrevoir sur le blog, j'espère qu'un jour si on se rencontre tu ne seras pas déçue car je ne suis pas aussi chouette que j'en ai l'air à tes yeux!
      J'te souhaite toi aussi de ne faire que ce que tu veux ♥ et puis de t'accepter très fort comme tu es!

      Supprimer
    2. Vivre dans les conventions est plus rassurant, c'est d'en sortir qui est plus difficile !
      J'espère qu'on pourra se rencontrer un jour, et manger des choses délicieuses ! Mais je suis sur que je ne serais pas déçus ! L'écriture sur nos blogs révèlent réellement ce que nous somme au plus profond de nous même, c'est les choses réel comme la timidité, l'angoisse où toutes ses questions qui nous font obstacles. Et je suis sure que tu es comme tu écris, drôle, créative, gentille et amusante :)
      J'espère bientôt pouvoir être ce que je veux !

      Supprimer
    3. Moi aussi j'ai bon espoir, j'suis certaine qu'on rigolerait bien :D!
      Et ben si tu le veux très fort, t'as juste à foncer, ça va venir direct :D!!

      Supprimer
  3. C'est fou comme on est sur la même longueur d'ondes... Avant je n'étais jamais sûre de moi et je me suis bien souvent tû lors de conversations auxquelles je ne semblais pas participer. J'avais terriblement peur du regard des autres et de ce qu'ils pouvaient penser de moi. Je préférais ne pas trop attirer l'attention, quitte à rester dans mon coin.

    Et puis, petit à petit, la confiance est venue toute seule. Je crois que le blog m'a beaucoup aidé en réalité. Recevoir des messages tout gentils, des messages d'encouragement, forcément ça regonfle l'estime qu'on a de soi.

    Moi non plus aujourd'hui je n'ai plus peur d'appeler quelqu'un que je ne connais pas ;-)

    Et moi aussi je me fiche complètement de ce que les autres peuvent penser de moi. J'ai confiance en moi, en ce que je fais et je sais ce que je vaut. Et non ce n'est pas de la prétention! C'est très important de se valoriser et terriblement triste de se dévaloriser... J'avoue, parfois j'ai encore tendance à le faire, mais j'essaie de me secouer et de vite reprendre le dessus parce qu'au final chaque être a une valeur et doit en être conscient et fier =)

    Bisous mon chaton <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais pas comment tu me fais plaisir en disant ça, j'te vois comme un éternel modèle ;D!

      Même si le mien est beaucoup plus modeste que le tien, je pense que s'exprimer et avoir des retours positifs de la part d'inconnus aide beaucoup à se sentir mieux, donc mon blog ne doit pas y être pour rien non plus :).

      On est d'accord sur le fait qu'on n'est pas dans l'auto congratulation mais dans la valorisation de ce qu'on a à portée de main! Je me sens souvent très nulle et me dévalorise facilement dans mon travail, surtout quand je vois des personnes très douées en face de moi, tu vois, moi aussi j'ai encore des choses à corriger, mais l'important c'est pas d'être parfait, c'est d'être heureux!! :D
      Et rassure-toi, pour moi, t'es quelqu'un qui mérite d'être fier de ce que tu es, facile à dire sur le peu que je connais, mais tout le monde n'est pas aussi engagé et intéressant que toi!!

      Des bisous du love d'amour ♥

      Supprimer
  4. "Alors à mon amie qui se sent mal dans sa peau alors qu'elle est toute jolie, adorable et bourrée d'autres qualités que je lui découvrirai au fil du temps, savoure ce que tu es, entoure toi de l'amour que tu mérites et avance sans regarder autours de toi, car si le mal est partout, il ne doit pas venir de toi!"

    Ah ben alors là, cette phrase a fait mouche quand je l'ai lue ! Merci !!!!!

    RépondreSupprimer
  5. Super article! Je ne pense pas être capable d'écrire sur ce sujet et aussi bien. Ta dernière phrase, je vais essayer de la mémoriser, de l'intérioriser, et de me l'appliquer au quotidien.
    Je suis d'un optimisme débordant lors que cela concerne les autres, mais dès que c'est pour moi... ça dégonfle aussi vite d'un soufflé. (Et je crois que je donne l'effet d'être une personne sûre de soi=( ...)
    La confiance en soi est quelque chose qui se travaille. Avoir un blog est peut-être un moyen d'avancer dans cette direction.
    Tu es telle que tu es, et tu le montres, dans la rue, sur le blog. C'est plaisant de savoir (même si je m'en doutais) qu'il n'y a pas un dédoublement de personnalité entre ta vie hors blog et celle que tu affiches à travers tes articles.

    Tu es géniale! Merci pour ton article

    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci beaucoup! :) Je l'ai écrit avec mon coeur, il est sorti tout seul, j'étais trop fatiguée pour réfléchir, et quand je l'ai retrouvé dans mes brouillons, je me suis dit qu'il avait sa place sur le blog!
      J'suis presque une fille à proverbes alors? :)
      Tu devrais l'être pour toi aussi, penser aux autres c'est bien, mais il faut savoir se laisser un peu de place :-)
      Je pense vraiment qu'un blog aide à aller dans ce sens, mais qu'effectivement c'est un travail de longue haleine, et qu'il ne faut pas lâcher la bride, sinon on "retombe comme un soufflé"! Par contre quand c'est là, ça le reste :-)
      Bouh je fonds, si j'étais mal dans ma peau j'aurais quand même du écrire cet article. Tu parles de moi avec tellement de bienveillance, ça me touche beaucoup.
      J'espère rester fidèle à moi-même entre le vrai et le "faux" (internet), je me refuse à être une caricature de moi-même, bien que fatalement j'aime quand même vous montrer le meilleur et pas mes maquillages tordus/râtés et mes têtes de cadavre boutonneux de la fin de semaine :-p

      J'suis très touchée, encore une fois, merci beaucoup pour ton petit mot ♥

      Des bisous à toi et surtout, surtout, garde la pêche, il n'y a personne de mieux placé que toi pour t'apprendre à t'aimer comme tu es :)

      Supprimer
  6. C'est un sujet crucial que vous abordez là. J'y réfléchis beaucoup en ce moment -- sans trouver de réelle solution... hormis peut-être d'accepter qu'il faut d'abord traverser l'angoisse, se jeter à l'eau, et voir ensuite ce que ça donne ? C'est compliqué dans le sens où la confiance en soi ne se jauge pas seulement à l'aune de notre capacité à faire fi des normes. Le doute peut s'épanouir à la faveur d'un sentiment d'illégitimité persistant, fruit d'une longue histoire individuelle et/ou collective. Le problème (dans mon cas) n'est pas le regard d'autrui, son approbation ou sa censure, davantage que mon auto-censure. Je veux dire : je ne rencontre aucun problème pour me sentir à l'aise, en pleine confiance dans ma vie au quotidien et mes relations avec les autres, mais il y a une activité spécifique où, parce qu'elle me tient justement très à cœur, je rencontre de réelles difficultés à m'exprimer librement, et bien que le regard des autres s'avère tout à fait bienveillant. Je ne sais pas si je suis claire...
    C'est un très chouette et généreux article que vous avez écrit, en tout cas. Grand merci à vous. :-*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement! Se jeter à l'eau, surtout dans ce domaine là, je ne vois pas d'autre solution :-). D'abord le saut dans l'inconnu, et ensuite la navigation en eau calme et connue.
      Je suis tout à fait de ton avis, parfois la capacité à se faire confiance ou non vient de très loin, et il faut parfois remonter à la source pour éradiquer le mal qui nous empêche de nous accepter! Je suis moi aussi très dure avec moi-même, très exigeante, et si je me laisse aller, je me détesterais, pour sûr.
      Mhh je pense que c'est clair mais comme c'est sous-entendu, je ne suis pas certaine d'avoir saisi à 100%! :)
      Ce qui est certain, c'est que nous sommes notre propre bourreau dans bien des cas, il faut apprendre à s'auto pardonner nos imperfections et leur trouver avantage. Pas si simple ...
      Tu écris très bien, les mots sont beaux et plein de sens!
      Merci beaucoup, je n'espérais pas autant de réactions, mais c'était sans compter qu'on a tous nos petits démons! :-)

      Supprimer
  7. En voilà des mots qui mettent du baume au coeur ^^ Moi j'étais toute timide renfermée sur moi même à regarder mes pieds (au risque de me prendre un poteau) huhu Je suis toujours très discrète. J'ai toujours peur de parler et de dire des bêtises. J'essaye de me soigner. La plupart de mes amis (je les compte sur les doigts d'une main ^^) sont tout le contraire de moi. Parce que ce sont souvent ceux qui ont réussi à percer la carapace. Mais attention quand je suis en confiance je peux devenir un vrai moulin à paroles ! Ben oui faut rattraper :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :-) ça m'fait chaud dans le mien que tu me dises ça!
      J'adorais cette activité aussi de regarder mes pieds, tu crois que c'est un signe ? :p
      C'est assez drôle que tu mentionnes ce détail des amis très différents de toi, moi c'est pareil, j'ai finalement peu de personnes très extraverties parmi mes amis, j'aime les tempéraments calmes, qui savent se dévergonder avec le temps. Et j'adore ce genre de personnes, parce que justement elles savent aussi bien me tempérer que partager avec moi des moments de rire intenses.
      Et puis compter ses amis sur les doigts des mains, moi, ça me va, pas besoin d'en avoir un million quand on a les bons :)

      Supprimer
  8. Ca fait du bien un article comme ça!
    De mon côté, la confiance en moi est venue petit à petit. Elle fait encore son chemin, c'est pas tous les jours évident. J'étais très timide quand j'étais petite. Avec le temps, j'ai appris à ne plus regarder mes pieds, entreprendre, regarder dans les yeux, dire non (parfois!), sortir pas maquillée (!!)... Je ne sais pas exactement ce qui a permis cette amélioration, probablement certains événements de la vie. Il y a, et il y aura, toujours des choses qui m'énervent ou me gênent chez moi, mais j'ai appris à faire avec, ou même carrément à en faire une force!
    Bizzz!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chouette ! :)
      Chez moi aussi! Petite j'aimais pas du tout me mettre en avant, même quand fallait lever la main pour les pesctacles tout ça j'étais coincée comme pas possible!
      J'aime beaucoup les gens qui regardent dans les yeux, je trouve ça plus agréable qu'un regard fuyant, alors que plein de monde prend ça pour un affront..
      Ta dernière phrase veut tout dire, tu as réussi à atteindre le stade maximum de l'acceptation en faisant de tes défauts des qualités :-) c'est trop chouette!!
      Des bisous :)

      Supprimer
  9. Ahhh c'est tellement bien dit! :)
    Je crois que j'ai aussi un p'tit esprit de contradiction qui me donne envie d'être moi même quitte à déplaire aux gens. C'est aussi facilité quand on est bien entourés, que ce soit d'un groupe d'amis ou d'un n'amoureux, mais la confiance en soi c'est aussi un travail du quotidien. Y'a forcément des jours où on se sent comme un p'tit pâté en croûte ou comme un truc hautement inintéressant, c'est pas toujours évident de relativiser.
    Je trouve qu'à partir du moment où on se dit qu'on ne peut pas plaire à tout le monde mais où on essaie juste d'être fidèle à soi même on ne peut qu'avancer, si on est entourés. Et ça me rend tellement triste que certains gens se sentent mal dans leur peau, manquent de confiance en eux alors qu'en vrai, ils ont tout (j'ai aussi cette copine trop jolie et trop cool mais qui se trouve nulle en tout points).
    La bise pailletée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Esprit de contradiction, je crois que c'est le mot juste :) !
      C'est certain que si t'es entouré de personnes déplaisantes qui passent leur vie à te faire sentir minable, difficile de se construire!
      Haha, un pâté en croûte :). C'est un peu des montagnes russes : des grands hauts et des grands bas ... ;)
      Tout à fait de ton avis, plaire à tout le monde c'est finalement ne plaire à personne, ou alors c'est être doté d'une capacité très "caméléon" !
      Cette super copine est carrément une espèce en voie de développement, c'est bien malheureux, surtout quand tu en vois qui sont débordants de prétention et qui ne devraient pas, à l'inverse ;)!
      Celle là est toute nouvelle, j'aime bien les bises pailletées ;D

      Supprimer

Exprime toi ici mon petit, c'est free!