vendredi 31 octobre 2014

Melted monsters [Les petits cookies d'Halloween!]

Même si c'est une partie du métier de pâtissier que d'apprendre à se jouer des grandes fêtes et occasions en tout genre, j'ai vraiment du mal à Halloweeniser, ou bien à Noëliser mes desserts. J'ai plein d'idées, mais je trouve que c'est trop tôt pour les faire, jusqu'à ce que finalement ce soit ... Trop tard.

Pourtant, ce n'est pas que les symboliques des fêtes manquent de variété ou d'intérêt. C'est juste que j'ai trop d'idées. Du coup on dirait que ça produit le même effet que quand on balance trop de grains de riz dans un entonnoir : un bouchon.
Je me retrouve au milieu de mon salon, avec quinze bouquins de pâtisseries ouverts, marqués à 10 pages, avec 3 idées de dessert, des ingrédients nécessitant que j'aille jusqu'au magasin pour chacune d'entre elle, et la fin est facile à deviner : il ne se passe rien, dans un mélange de flemme, de saturation, d'excitation, de découragement, et de créativité.

Ca peut paraître un peu bête. Mais voilà, trop d'idées tue les idées.

J'ai vu tellement de jolies choses cette année, que je n'ai pu me résoudre à laisser déborder mon imagination une fois de plus et me suis concentré sur la première chose qui m'est venue, en la considérant comme pas si mauvaise.

Le gag générique du petit monstre fondu, comme une flaque d'atomes venus d'un autre monde! 
Il ne leur reste que leurs petits yeux pour nous regarder avec un mélange d'incompréhension et de peur "Mais que vais-je devenir en tant que flaque verte? Vais-je continuer à être effrayant?" (oui, j'ai mon doctorat en psychologie monstrologue si tu veux tout savoir).

Finalement ils sont plus mignons qu'effrayants!


Je pensais les faire à la menthe au départ, en les mêlant au chocolat bien évidemment, mais j'ai finalement opté pour de la pistache, ça leur donnait d'office leur couleur toute verte!
Pour accompagner la saveur de la pistache j'ai tout de suite pensé aux cerises amarena, encore.
Mais j'me soigne, c'est juré

Ces cookies ne sont autres qu'une adaptation de ma recette préférée de cookies. Tout dépend de la façon dont vous les aimez.
Si vous les aimez croquants, aplatissez les avant cuisson et laissez les dorer.
Si vous aimez le coté ramollo du cookie, 12 minutes pile poile, en laissant les cookies en boule sans aplatir d'un pouce.
Enfin, si vous êtes pour la réconciliation de ces deux extrêmes, une cuisson à four un petit peu plus chaud qu'indiqué sur la recette vous donnera des monstres mous à coeur mais croquants dehors.

Pour une vingtaine de monstres tout fondus!



175 g de sucre de canne
125 g de beurre (demi sel pour bibi)
1 oeuf
188 g de farine
1 càc de pâte à pistache
1/4 de sachet de levure

Préchauffe ton four à 140°C.

Mélange ton beurre avec ton sucre. Moi je les foisonne un moment, pour que ça fasse comme de la mousse!
Ensuite ajoute l'oeuf, puis enfin, la pâte à pistaches. Si tu utilises un robot qui fait tout tout seul comme un grand, racle quand même bien le fond de la cuve. Autrement t'es avantagé, parce que les batteurs à main prennent mieux le fond.
Enfin, ajoute toutes les poudres, et la garniture.
N'oublie pas de penser à égoutter tes cerises amarena un petit moment avant de commencer la recette, car elles ont tendance à dégorger de leur liquide visqueux et rose pendant un moment.

Enfin, enfournez dans ton chaudron magique, et regarde les monstres cuire sous la chaleur ardente de ta marmite.

Sors les du four au moment qui vte convient, en fonction de tes goûts et de ton four. Pour avoir une vague idée si vous n'en avez jamais fait, je vous conseille de faire le crash cookie, celui qui ne sera pas parfait mais que vous n'attendrez pourtant pas pour dévorer ;)

Attendez qu'ils refroidissent un peu en les déposant sur un plat, une grille un balais magique et façonnez avec de la pâte à sucre ou de la pâte d'amandes, des petits ronds blancs. Si vous avez du colorant, ne vous embêtez pas à acheter 15 couleurs de pâte, optez pour la colo maison, car un pain de 250 g, c'est mignon, mais pour faire 3 yeux, autant que ça puisse resservir pour d'autre détails sur d'autres gâteaux rigolos!


Si vous n'avez pas de colorant noir et que vous voulez quand même que vos monstres aient des pupilles, faites fondre un peu de chocolat et dessinez leur de jolis yeux.
Certains monstres ont, à ce que l'on raconte, aussi perdu leur bouche au combat de la fonte, vous pourriez essayer de leur en fabriquer une, dans tout ce gloubiboulga!
Si la pistache n'est pas votre amie, vous pouvez la retirer et ajouter seulement du colorant pour leur donner le aspect monstrueux. Quant à la garniture, si vous voulez ajouter quelques bonbons, écrasez les dans le cookie en fin de cuisson : celà leur évitera de trop fondre mais le cookie, à la sortie du four, est encore tout mou, ce qui vous permettra de facilement y mettre tout ce qu'il vous plaira.

J'ai beaucoup rigolé après avoir pris mes photos, on dirait que certains melted monsters ont une bouche.


Sur ce, je file me coucher, ce soir, ce ne sont pas les fantômes qui me hantent mais le sommeil.

Jouez vous des esprits pour moi. J'y ai toujours un peu cru, mais je les vois plutôt comme des âmes torturées que comme des âmes machiavéliques.

Bonbons, chocolats, films d'horreurs et ectoplasme martien ...

Délia ♥

10 commentaires :

  1. Ils sont bien jolis ces petits cookies...

    RépondreSupprimer
  2. Oui tu as raison, on dirait vraiment que certains cookies ont une bouche ! Comme sur ta dernière photo, celui en haut à gauche, je suis morte de rire xD Il est trop mignon ! D'ailleurs c'est vrai que tout tes cookies-monstres sont mignons. Merci pour la recette, ils ont l'air délicieux :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et pourtant c'est simplement la pâte qui s'est rabougrie ;)!
      Ce sont des monstres un peu trop gentils si tu veux mon avis!
      J'espère qu'ils le seront si tu les fais! En plus c'est super facile :D

      Supprimer
  3. Salut!!
    Je commentes cet article quelques minutes avant mon propre gouter de 4 heures qui sera peut-être des cookies. Je préfère prendre des précautions maintenant avec tes articles gourmands car je me suis retrouve toujours avec la boule au ventre. Bon, je t'arrête toute de suite je suis pas triste c'est juste ma gourmandise aiguë se réveille et que j'ai très faim donc maintenant je prévois le coup.
    Bref, tes cookies ont l'air délicieux et bien sûr, j'ai faim! Tes monstres sont tout mignons ! Ton homme et ta famille ont bien de la chance d'avoir une pâtissière attitrée!
    Sinon, je ne t'ai pas oublié mais je prends toujours mon temps pour te répondre! Mais, j'oublie pas!
    Bisous et bonne fin de week-end à toi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhé, ça creuse le 4 heures, je vois que je ne suis pas la seule à continuuer à perpétuer cette tradition de l'enfance! Comme si c'était ma faute ;D!
      Ah bah écoute ces cookies n'ont pas fait grand succès, aucun d'entre eux n'est vraiment fan de pistache : mes monstres ont eu du mal à trouver des estomacs goulus pour les dévorer ;)
      J'ai bien reçu ta réponse héhé :)
      Des bisous ♥

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Des yeux un peu globuleux comme des grenouilles!

      Supprimer
  5. Aww tes cookies sont trop cool (/o_o)/
    J'adore ces réglisses, mes bonbons préférés je crois ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merkiii!
      Et ben figure toi qu'au moins, on a un peu le monopole, personne ne les aime donc on a souvent le champs libre pour tous les manger dans les assortiments de bonbon haha :)

      Supprimer

Exprime toi ici mon petit, c'est free!