mardi 11 novembre 2014

On décortique ... Les crevettes végétales ! (avec en bonus la recette à faire avec autre chose que ça)


Je vous parlais dans mon précédent article de mes achats chez Un monde Vegan, dans lesquels figuraient ces crevettes végétales.
Bien évidemment, j'avais très envie d'être fixée (enfin) sur le goût que pouvaient avoir ces choses au visuel identique à la petite bestiolle qui chatouille les orteils dans le sable de la mer.


Il faut savoir qu'initialement, je ne suis pas fan des fruits de mer, j'espérais donc que ça n'y ressemble pas trop.

Le produit se présente dans un pochon sous vide de 300 g de grosses crevettes.
Je ne lis pas l'allemand mais le monsieur de la boutique m'a dit qu'il y avait du manioc, et j'ai réussi à décrypter le reste : eau, sel et sucre. Ni plus, ni moins.

Visuellement c'est très réussi, on dirait vraiment des vraies, avec leur jolie couleur orange, leurs stries et leur chair un peu élastique.

Je les ai longuement cuisinées, pour être honnête, je fondais de grands espoirs en elles, si bien que je m'attendais vraiment à un résultat à la hauteur.
Je vous donnerai la recette, pour celles qui seraient tentées de reproduire avec des vraies crevettes (ou des protéines de soja texturées, ça marche aussi et on laisse les crevettes dans la mer, c'est mignon une crevette).



Ca grille comme des gambas, ça a un coté agréable sur la première couche. Mais alors le coeur. Quelle horreur. Un mix entre une carotte qui a ramolli et un vrai fruit de mer trop cuit. Une sensation de croquant et de flubber dans la bouche. Si j'imagine croquer dans un vers vivant, c'est cette sensation là que j'y associe, le dégoulinant en moins.
Vous vous douterez bien que le goût n'est pas le souci, loin de là, puisque c'est assez neutre.
La vérité c'est que détaillé en tous petits morceaux, frit ou doré ça doit pouvoir se manger, mais ça perd du coup tout son intérêt!


Donc voilà, pour les presque 6 € qu'elles coûtent, achetez vous un bon tofu ! ;)

Pour ce qui est de la recette, j'ai réalisé un riz pilaf avec 120 g de riz (pour 2 personnes), en faisant sauter dans de la matière grasse (2 cuillères à soupe) du riz cru, puis en y ajoutant petit à petit de l'eau jusqu'à ce qu'il soit cuit, en ne cessant pas de remuer mais en laissant un peu de temps pour qu'il dore. Parallèlement, j'ai détaillé un demi oignon très fin et l'ai fait revenir à la poêle dans de l'huile de coco. Ca sentait comme le paradis, mais en meilleur.
J'ai mélangé les deux puis ai ajouté quelques morceaux d'ananas détaillé lui aussi très fin et ai rapidement retiré du feu pour éviter de faire perdre au fruit toutes ses vitamines.

Avant tout ça (c'est bien de le dire maintenant c'est vrai), j'ai fait revenir les crevettes dans un peu d'huile (celle de votre choix) pour qu'elles dorent et ai ajouté mes épices en fin de cuisson, ai laissé dorer encore puis ai ajouté le lait de coco (10 cl), en prenant soin de baisser le feu et laisser mijoter, pour que les arômes aient le temps de pénétrer à l'intérieur de la "chair".

Dressez ensuite une jolie assiette, parce que même si c'était pas bon, ça avait le droit d'être joli.


Moralité, ma curiosité m'apporte autant de bonnes que de mauvaises découvertes mais ce qui est certain, c'est qu'on a bien rigolé avec ma soeur, et qu'on a fini par les jeter, parce que c'était inmangeable. Même avec la plus grande volonté.

Belle fin de journée fériée à vous!

Vive les p'tites crevettes qui gambadent dans le fond des océans!


Délia ♥



4 commentaires :

  1. C'est bien de nous faire un retour sur ton expérience. D'ailleurs ces crevettes mon font plutôt penser à du surimi qu'à de la crevette ^^ Je ne sais pas s'il t'en reste, même si du coup je pense que ça a quand même fini à la poubelle, il y aurait eu moyen de les recycler dans des samoussas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, et bien moi elle me font penser à tout sauf quelque chosede mangeable! Peut-être que des "petites" crevettes auraient été meilleures ?
      Elles ne sont pas encore à la poubelle, mais je ne sais pas si j'aurai le courage! :D

      Supprimer
  2. Comme ils disent en anglais : "curiosity kills the cat" XD Tu t'es fait avoir sur ce coup-là !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ces chats là ont du goûter les crevettes végétales ;P!

      Supprimer

Exprime toi ici mon petit, c'est free!