mercredi 12 novembre 2014

Quitter le nid

Voilà. L'annonce est tombée : on a l'appartement sur lequel on a flashé.
Celui refait à neuf, à dix minutes à pieds de mon travail, avec une douche à l'italienne, une cuisine avec un plan de travail en dur pour faire du chocolat, une verrière dans le salon et de la place pour deux.
Et après nos première minutes d'euphorie après la grande nouvelle, le silence s'est installé, j'ai glissé ma main dans celle de mon doudou, comme à notre habitude, et nous avons éteint la lumière pour faire face à nos pensées respectives (et doudou à son sommeil, qui l'a assommé d'un coup d'un seul).

S'en aller.


C'était comme une idée en l'air, un projet vague.
Visiter des appartements c'est rigolo, mais jusque là ça n'engageait à rien si ce n'est se balader dans des endroits, parfois vétustes, souvent au dessus de nos moyens et très jolis.

Mais là, je réalise.
Je pense à des vrais trucs importants, et en même temps à des choses si futiles que ça en devient risible.
En gros ça donne "oh mon dieu, on fait comment pour s'assurer niveau habitation?"
"Ah mais attend, faudra que j'pense à acheter des croquettes à Nova"
"Putaiiiin, faut aussi appeler pour la box internet (no comment, je suis accro). Et l'électricité."
"Est-ce qu'on va se taper dessus après avoir emménagé ensemble avec doudou?"
"Et si l'appart était hanté?"

Voilà, en gros.
Ca et à peu près 10 000 autres questions, plus celles qui arrivent au fur et à mesure.


Dans 15 jours, j'emménage, chez moi, comme une grande.
Sans ma maman et sans ma soeur, avec qui je vis depuis toujours.
Sans Myrtille mon bébé chat (même si ok je gagne nova au passage, mais quand même, le choix est rude).
Et avec mon doudou.

Et la vérité c'est que ça va tout changer.
Je sais que c'est normal, mais ça me fait drôle de me dire que je quitte le cocon familial pour de vrai, même s'il ne revêt pas toujours l'habit d'un paradis terrestre.
Drôle de me dire que l'indépendance est si proche, en me demandant si je vais réussir à l'embrasser comme je l'aimerais.
En attendant, je prends conscience de mon quotidien et savoure chaque action, comme si c'était potentiellement la dernière fois que je faisais certaines choses quotidiennes dans cet endroit dans lequel j'ai vécu tant de temps et où se cachent tant de souvenirs.
Je suis heureuse de partir, mais j'ai ce pincement dans mon coeur, et cette peur dans mon ventre qui grandit.

Levons donc un verre!

A ma première visite d'appartement à la lumière torche de l'iphone d'un propriétaire (pour de vrai, l'électricité avait été coupée, c'était ... Original).
A mon doudou tête en l'air.
A cet appartement beaucoup trop beau pour être vrai.
A l'inconnu qui m'attend.

A ma vie qui commence.

Je sais maintenant ce que ressent le petit oiseau qui tente le grand saut la toute première fois : pétrifié et maître de son destin à la fois.

Je m'en vais de ce pas trier mes kilos d'affaires et rêvasser/flipper sur mon futur proche.
D'ailleurs, si certaines sont intéressées par un "vide dressing/placards" qu'elles me le disent, je crois qu'un tas de choses vont prendre la porte de sortie et je préfèrerais les céder contre quelques euros que les jeter.

Et vous alors, l'indépendance, vous l'avez, vous y pensez, vous l'avez vécu comment?

Je sais que cet article dit tout et rien en même temps, mais voilà, j'me suis dit que c'était sympa de partager avec vous une nouvelles aussi importante.

Je vous embrasse

Délia ♥


21 commentaires :

  1. Bonsoir !

    La radin du commentaire que je suis se décide enfin à écrire. Pourtant tu as écrit pleins d'articles très intéressants dernièrement, mais bon... :)

    Tout d'abord, félicitations ! C'est une étape très importante et surtout très enrichissante et j'espère que tu la vivras pleinement !

    J'ai rencontré mon copain il y a 5 ans et demi, et au début (j'avais 18 ans), je ne passais qu'un weekend de temps en temps, puis quelques jours, puis beaucoup de jours, jusqu'à finir par passer 15 jours chez lui, rentrer chez mes parents 3/4 jours et repartir... J'avais à l'époque une relation très conflictuelle avec mes parents, j'avais d'ailleurs envie de couper les ponts une fois que je serais partie définitivement. Et puis mon copain a voulu acheter une maison (il est plus vieux que moi), et m'a proposé qu'on emménage ensemble et qu'on achète ensemble surtout. On a rapidement trouvé une maison coup de cœur et quelques mois plus tard, les cartons étaient finis et on avait notre chez-nous. Entre temps, ma relation avec mes parents s'est adoucie, sans doute parce qu'on savait qu'on allait plus vivre ensemble, et ils nous ont même aidé à financer l'électro-ménager. BREF, je raconte ma vie, tout ça pour te dire que le premier soir dans ma nouvelle maison, j'étais à la fois euphorique et très très triste. C'est génial d'avoir enfin son propre foyer, ses propres règles, etc... mais j'avais aussi à côté la sensation terrible d'avoir abandonné ma famille, surtout mon frère. (d'autant que mon autre frère avait quitté la maison 15 jours avant moi). Je me sentais monstrueuse de les abandonner et ça me faisait très bizarre de me dire que je ne les verrais plus tous les jours, alors même que c'était déjà le cas depuis un an. Donc si ça t'arrive, essaye de ne pas trop y penser ou de ruminer. C'est dur d'être "égoïste" comme ça (surtout si ta famille est sacrée pour toi) mais c'est nécessaire, c'est même indispensable pour que tu puisses te construire ta propre vie. Et si au début c'est dur, ça deviendra plus facile par la suite. :)

    Là ça fait trois ans que je suis chez moi, et régulièrement je rentre chez mes parents le weekend pour voir ma famille proche ou moins proche et chaque fois ça me fait du bien. En plus ça fait une "coupure" dans ma vie de couple et ça aussi ça fait du bien, parce que même si j'aime ma vie avec lui, le fait de se retrouver seuls de temps en temps, ça fait du bien, ça aide aussi à se recentrer, à oublier les petits trucs un peu pourris du quotidien.

    Bon, j'arrête de raconter ma vie, j'espère que tout se passera bien pour toi (enfin pour vous), et je te souhaite surtout un bon courage pour les cartons ! :)

    PS : hors-sujet total, je voulais te remercier, parce que je suis devenue végétarienne récemment et que c'est en partie grâce à toi. Ça faisait un moment que j'y pensais et le fait d'avoir pu en discuter avec des amis vegans, de voir des reportages ou de lire des blogs comme le tien, ça m'a beaucoup aidée. Et je me sens tellement mieux et plus en accord avec mes principes depuis, merci !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahhh trop chouette!
      Par contre, je vais changer ton pseudo de "radin du commentaire" pour Kahaliah tout court, ça te va? ;p

      Merci beaucoup!
      Tu fais partie de celles qui ont eu la chance de trouver le bon rapidement. C'est sûr qu'avoir quelqu'un de plus âgé, ça aide niveau maturité et moyens financiers :). C'est une chance d'être propriétaire, si j'en avais le choix je n'aurais pas loué, je trouve que c'est perdre des sous.
      J'ai pas non plus une relation idyllique avec ma famille, et je sais d'avance que ça adoucira tout ça de m'en aller, mais comme tu le soulignes, y'a une sorte de culpabilité. C'est là que j'aimerais être un animal : pour eux c'est si logique de s'en aller sans se retourner!
      Je sais que c'est un cap à passer, je ne m'en fais pas, mais avant que ce soit arrivé ça me paraît tellement étrange si tu savais!

      AH carrément? Et bien! J'avoue que c'est une question qu'on ne se pose pas forcément, mais vivre tout le temps ensemble, c'est vrai que ça doit parfois être sport et nécessiter des times'up tout seul. Pour ça, ça ira, je commence à avoir la chance d'avoir des amies qui s'installent pas très loin de là où je serai, une soirée fille pourra vite être organisée ;)!

      Je suis très contente que tu racontes ta vie, j'me sens moins seule haha! Et merci, parce que je ne sais pas trop par quel bout les prendre ces fichus cartons, surtout que j'ai l'impression que si je range certains trucs, je vais en avoir besoin, comme par esprit de contradiction haha !

      Ps: Ouah j'suis super contente pour toi (et un peu fière du coup) que nos échanges aient mené à une remise en question de ton régime alimentaire. Le plus important, que tu aies été végé ou pas c'est que tu te sentes bien, et si c'est comme ça que c'est le cas, je ne peux qu'en être ravie!
      Une de plus qui préfère regarder les poules courir avec leur tête ;)!
      (dis donc, avec toutes mes lectrices, on pourrait se faire un de ces buffets végétarien, j'te dis pas haha)

      Merci d'avoir brisé ton silence, surtout pour me dire tout ça!!
      Bonne journée! :D

      Supprimer
  2. Génial ! Je suis super contente pour ton nouvel emménagement :D C'est vrai que ça fait un peu bizarre de partir de chez ses parents, et qu'il y a un million de nouvelles choses à penser en habitant dans son propre chez sois. Mais tu ne seras pas seule :D Et puis tu verras, tu sera vite habitué à tout ça ! En plus c'est l'appart que tu voulais juste à côté de ton appart, trop chouette ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merciiiii !
      Tu es déjà chez toi? (on dirait quand tu en parles héhé)
      Non je ne serai pas seule mais disons que mon doudou est tellement tête en l'air et détente que si j'attends après lui, on va avoir internet dans 6 mois, l'électricité 15 jours après l'emménagement, et aucun meubles haha! (et encore moins une assurance habitation :p ). C'est autant drôle qu'insupportable, mais je crois que c'est une partie de ce qui fait son charme alors je ne lui en veux pas ;D.
      Je me doute que de toute façon, au moment où on y est confronté, on y fait face naturellement :D!
      Ouiii, comme ça si tu passes par là tu viendras prendre le tea time autours de bons gâteaux ;D

      Supprimer
    2. J'ai habité 3 ans hors de chez mes parents, avec ma meilleure amie... C'était super cool ! Mais j'ai du revenir pour cause de bordel dans ma vie. Mon dieu, dit toi que en emménageant on avait pas d'électricité pendant environ une semaine ! Avec les stores (électriques) fermés. C'était magique, retour au moyen age en mode bougie, pizza et on se douche ailleurs xD
      Oooh ouais si je passe dans le coin ça serait super chouette *o* Mais en faite je suis complètement à l'opposé de toi, dans le 77 xD

      Supprimer
    3. Surtout avec quelqu'un avec qui on s'entend bien (et avec qui on sait qu'on devra pas passer sa vie, ça a un coté super flippant hha)
      Haha, quel portrait d'un emménagement roots tu me fais, j'imagine que ça doit te faire des super souvenirs :)
      Bah tu sais, avec les transports ça doit pouvoir se faire, rien que se rencontrer au milieu de paris? :)

      Supprimer
  3. On est toute passée par là et ne t'inquiètes pas, ça va bien se passer. Je me suis aussi posée toutes ces questions ^^ J'appelais ma mère tous les 4 matins pour lui demander des conseils et de l'aide. Et puis avec le temps tu te gères toute seule, tu grandis quoi :)
    Bisous, et félicitations !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, je pense que je vais essayer de me passer des coups de fils à ma maman! :)
      Merci à toi ! Bisous

      Supprimer
  4. C'est assez loin maintenant tout ça pour moi, je suis partie de chez moi à 18 ans (sauve qui peut). C'était pas spécialement serein à l'époque, mais j'ai eu par la suite de bons souvenirs avec d'autres emménagements. J'aime bien changer d'appart perso... Et l'inconnu qui est en avant c'est stimulant. Plein de bonnes vibes pour vous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha comme j'aurais aimé faire pareil!
      Je trouve ça chouette de changer, j'me souviens de mon dernier emménagement, j'étais excitée comme une puce ... Je sens que là ça va être encore pire, je vais pouvoir choisir comment je vis, à 24 ans bientôt, il serait temps!!
      Merci ma pouuule! :D

      Supprimer
  5. Salut!!
    Félicitations, plein de bonnes choses en perspective et davantage de responsabilités aussi! Mais, on peut pas avoir que le meilleur si non c'est pas marrant!
    Moi, je n'ai toujours pas quitté le nid et le contraire ne sera pas pour maintenant. Pourtant hier, en regardant, recherche appartement ou maison, y avait une femme qui avait acheté son premier bien. Y avait beaucoup de réparations à faire et franchement vu comme ça j'aurai pas acheté. Et puis, on a montré la maison plus tard et c'était trop joli. Et là, je me suis dit whaou j'en rêve. D'avoir mon chez moi, d'avoir mon chez moi à rénover même si je suis une quiche en bricolage mais si je rencontre Bob le bricoleur no problemo! Ca serait vraiment mon rêve, un petit coin à rénover et puis, plus tard une jolie maison (toujours à rénover) à la campagne avec un assez grand jardin. Je me vois mal vivre toute ma vie sans jardin impossible!!!!!!!!
    Bref, tout ça pour dire que moi aussi j'ai des envies d'avoir mon propre chez moi même si chez papa et maman ça a aussi ses avantages!
    Félicitations encore!
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucouuuu !
      Oh oui, j'crois qu'il va falloir m'y mettre un jour de toute manière ;)
      Bah y'a de quoi être fier quand on retape un bien, c'est vraiment la classe! Pour le coup, j'suis plus bricolo que mon chéri, et quand on connait mon niveau de bricolage, on est pas dans la merde j'te dis moi! :p
      Pareil, je voudrais des cocottes, pour faire MES oeufs, avec des poules à moi et mon petit potager. Chacun son idéal de vie hein!
      Grand merci à toi: :)
      Des gros bisous

      Supprimer
  6. Bonne nouvelle aventure ma jolie!
    Tu vas voir, c'est super la vie "indépendante", et tu ne passeras que des bons moments avec ta mum et ta soeur quand tu les verras! :D
    Bisous et félicitations! ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiiii vers l'infini et au delà !
      Je pense que t'as largement raison, nous éloigner nous fait du bien avec ma soeur quand je ne la vois pas autant, alors j'imagine déjà notre sympathie ça va être au top!
      Mouuuak ♥

      Supprimer
  7. Félicitations! Le début d'une nouvelle vie pour toi! C'est trop génial que vous ayez eu l'appartement que vous souhaitiez! Avec mon copain ça fait 5 ans qu'on habite ensemble, bientôt 6! Mais selon moi, nous n'avons pas encore réellement quitté le nid, parce que, d'une part, on revient tous les week-end chez nos parents respectifs et d'autre part, ce sont nos parents qui assument beaucoup de choses encore (dont l'assurance habitation^^). En même temps, on est étudiant avec des emplois du temps très chargés.
    Je dirai qu'on a appris à vivre ensemble, j'ai appris à vivre (presque) sans mes parents, mais j'ai pas appris à me gérer, et pour moi c'est cette étape là qui signifiera que j'ai quitté le nid et que je suis devenue une adulte.
    En tout cas, bon courage pour ton déménagement, et pour finaliser ton installation.
    Bonne soirée
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merkiii!
      J'te le fais pas dire, on osait à peine l'espérer et on l'a eu, on était en transe haha.
      Ouaouh, et vous tenez bon? :D
      Ah oui effectivement, mais bon, certaines personnes sont soutenues par leurs parents pendant longtemps. La vie est drôlement faite maintenant, si bien qu'avoir les moyens, c'est pas donné à tout le monde avant un moment!
      Merci, mes cartons m'ennuiiiient mais d'une fooorce haha.
      Des gros bisous mamzelle :)

      Supprimer
  8. Je suis contente pour toi ! C'est normal d'avoir ce mélange entre excitation et peur pour tout changement. Le contraire serait même étonnant ^^ Je suis partie de chez mes parents j'avais à peine 18 ans donc ça date mais je me souviens que j'ai pleuré. Bon j'étais encore un bébé hein :p Mais c'est vrai qu'on part vers l'inconnu ! Je partais pour mes études mais aussi pour vivre avec mon chéri de l'époque donc je n'étais pas seule. Puis je suis retournée vivre chez eux 4 mois 5 ans plus tard. Et bien je t'assure que ce n'était pas simple :D Tu prends tes propres habitudes et tu oublies les obligations mouhaha Puis je suis partie pour Paris et seule cette fois. Et là ce fut un peu plus dur mais ça a été. On s'adapte et on grandit. On prend aussi d'autres habitudes à vivre seul. Et y'a 3 ans je suis encore partie pour venir dans le Sud... Autre changement et autre adaptation. Je ne vais pas te faire ma bio hein :p Juste pour te dire qu'à chaque fois j'ai flippé mais à chaque fois j'ai grandi. Je suis fière de savoir me débrouiller toute seule et d'être indépendante même si j'ai dû me réhabituer à vivre avec mon doudou. Par contre pour lui ce fut comme pour toi une grande découverte car il vivait encore chez ses parents. Et tête en l'air comme il est, il est bien content d'avoir une chérie qui sait comment ça se passe les papiers, la sécu, les assurances et compagnie :D Et ça c'est un peu relou car c'est deux fois plus de boulot pour moi grumph !

    Alors trinquons à ton envol petit oiseau coloré ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihi merki!
      Je pense aussi, surtout pour une grande excitée stressée de la vie comme moi!
      je pense que je vais pleurer aussi. T'as été une sacrée voyageuse! La solitude a du bon aussi, là je crois que mon chéri va avoir besoin d'un léger recadrement, sa maman lui fait ses machines par exemple, je crois qu'il finira cul nu s'il ne pense jamais à faire tomber un caleçon dans cette drôle de machine ;)

      Petit oiseau coloré? J'aime trop bien ce p'tit surnom dis moi! :)

      Supprimer
    2. Hihi merki!
      Je pense aussi, surtout pour une grande excitée stressée de la vie comme moi!
      je pense que je vais pleurer aussi. T'as été une sacrée voyageuse! La solitude a du bon aussi, là je crois que mon chéri va avoir besoin d'un léger recadrement, sa maman lui fait ses machines par exemple, je crois qu'il finira cul nu s'il ne pense jamais à faire tomber un caleçon dans cette drôle de machine ;)

      Petit oiseau coloré? J'aime trop bien ce p'tit surnom dis moi! :)

      Supprimer
  9. Bonsoir !

    Je dois avouer que pour le coup, je ne peux m'empêcher de commenter. Je suis abonnée à ton blog et quand j'ai vu le titre, je me suis dit " Zut, j'ai écrit un article pendant mon sommeil ? ". Je quitte le nid familiale la semaine prochaine. Le bail est signé, les clefs nous seront remise en début de semaine prochaine. Je m'installe également avec mon copain ; et en te lisant, je me suis complètement reconnue dans ce que tu as dit, y compris pour les questions étranges du genre " Et si l'appartement était hanté ? ". On évitera d'y repenser une fois seule le soir hein ^^

    J'ai peur des prises de tête surtout ; parce qu'une maniaque et un bordélique (meuh non, je ne suis pas bordélique, c'est rangé à ma manière, dit-il, humm...) qui se rencontrent et vivent ensemble, ça risque de faire mal ! Mais bon, ça ne peut être que bénéfique pour le couple à mon avis ! Et puis fini de se voir chez les parents, c'est bien mais en grandissant, ça devient vraiment dur... En ce moment, on a tellement hâte d'y être, que les week-ends, on n'arrive plus à s'occuper, on est assis à attendre que le temps passe, c'est fou !

    Faut l'avouer, réfléchir à la déco et faire tous les magasins de meubles de la région, c'est le top :D
    J'ai presque terminé les cartons et c'est vrai que ça s'empile vite, il y en a des tonnes, entre le matériel de cuisine qu'on m'a déjà offert, ce qu'il me reste de mon appart' d'étudiante, j'en suis à une vingtaine de cartons, sans compter les vêtements.

    Alors bon courage à toi aussi pour les cartons, les papiers, ouvertures de ligne, de compteurs, assurances, box, comparaison des prix, projets de décorations (je me suis prise pour une décoratrice en essayant de faire un croquis ; mais c'était un carnage :X), achats de meuble, etc :D J'ai hâte d'avoir tes impressions sur l'emménagement ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhé! Salut Laura!
      En ce moment j'ai l'impression que c'est la grande période des déménagements!
      Merci pour ton abonnement m'dame, au passage :)!
      Mdr, évitons d'y repenser les grands soirs de solitude, sinon on va finir dans un remake flippant de film d'horreur!

      J'suis pas maniaque mais mon chéri est un grand bordélique, sa voiture ressemble à une décharge roulante, comment te dire? :p
      On attend aussi, mais moi j'essaye de penser aux choses, alors que lui a l'air de penser que ça va se faire dans un claquemen de doigts, ça me rajoute un peu de pression supplémentaire ;)!

      Rho laisse tomber, on retourne prendre les mesures demain pour finaliser notre choix de meubles, j'ai tellement hâte d'être dedans!!
      J'ai aussi subitement l'impressio d'avoir dix mille sappes et tout, quelle horreur.

      Merci, tu me fais penser à certains trucs qu'on devrait se dépêcher de faire pour ne pas être pris de court!
      Hahem, moi je demanderai à ma soeur dans ce cas là ;)
      J'imagine que j'en ferai un article, j'suis bien trop bavarde pour ne rien en dire (mais tu dois déjà le savoir si tu es abonnée :p).

      Des bisous Laura!

      Supprimer

Exprime toi ici mon petit, c'est free!