mardi 31 mars 2015

Les haricots blancs s'habillent d'épices et divorcent du cassoulet

J'ai toujours aimé les haricots blancs. Et j'ai pas toujours compris pourquoi on lui accordait une sale réputation.
Les légumineuses en général font un peu "plat du pauvre". Même que sur wikipédia ils disent que c'est un peu "la viande du pauvre" (et que d'ailleurs c'est plutôt un féculent). Ca fait rêver personnes des haricots blancs, faut se rendre à l'évidence.

Et moi je te l'affirme : c'est bien dommage!

De un, parce que c'est une source fiable de protéines végétales, glucides, fibres et sels minéraux. D'un autre coté, ils contiennent très peu de lipides et apportent une sensation de satiété, ce qui peut être un très bon point pour ceux qui ont tendance à avoir un appétit d'ogre et ne pas savoir s'arrêter.
En plus, on y trouve du potassium, du calcium, du phosphore et du magnésium.

De deux, parce que c'est pas cher. Pas cher du tout. J'aimerais te dire que je fais cuire mes propres haricots blancs, mais la vérité, c'est que même si j'en ai, y'a certainement une plus grande probabilité que ça finisse pour la cuisson d'une pâte à tartes ou pour décorer un quelconque miroir façon collier de nouilles que ce serait mentir. J'achète donc ça déjà cuit, en boîte. C'est moins d'un euro les 500 grammes. Imbattable. Surtout que récemment la blogo a été secouée par la grande nouvelle que les liquides pouvaient faire une émulsion comme des blancs d'oeufs. Double win time.

De trois, ça peut se cuisiner de plein de manières différentes, de quoi ne pas se lasser au premier coin de rue .

Bon, l'inconvénient, c'est qu'il vaut tout de même mieux éviter d'en consommer à tous les repas, parce que ça a tendance à provoquer les désagréments qui précèdent sa réputation comme aliment sympathique.

Si on réfléchit bien, ce plat contient trop de protéines, mais bon, on s'en fout, c'est bon (et puis depuis que tu es végétarien, de toute manière, les protéines t'en mangeras jamais assez, faut te rendre à l'évidence).


Pour une assiette de la viande végétarienne du pauvre :

- 1/2 boite de haricots blancs nature
- 60 g de tofu nature
- Pousses d'épinard
- Mélange d'épices pour colombo
- Coriandre moulue
- sel et poivre
- Citronnelle

Rien de plus simple ! Le tofu nature n'a à proprement parler aucun goût, c'est donc tout naturellement que l'on va le faire cuire en premier pour l'imprégner des saveurs des épices. Avec un tout petit peu de matière grasse végétale, faites revenir des cubes de tofu dans vos épices, sans oublier les morceaux de citronnelle (quelques rondelles suffisent, le goût est puissant).
Ajoutez ensuite dans votre poêle vos haricots que vous aurez égouttés, puis laissez les réchauffer à basse température.
Lorsque le tout est chaud et enveloppé des arômes des épices, vous pouvez déposer vos haricots au tofu sur votre lit de pousses d'épinards.

Rapide, simple, nourrissant et surtout un plat qui sort des sentiers battus prévus pour le haricot blanc, pauvre ingrédient à qui le cassoulet colle au derrière.
Si certains passent par les charentes maritimes, tentez de vous fondre dans la masse et goûter les mojhettes (mogettes, ou mojettes, j'ai eu beau chercher, j'ai vu toutes les orthographes passer pendant les fêtes de village, entre exotisme et illettrisme je me suis perdue ...), qui ne sont autres que des haricots blancs d'une espèce particulière, un peu plus gros que des haricots blancs. C'est délicieux, même si certains les accommodent avec de la graisse de porc, il suffit de tomber sur la mamie de ton coeur qui les fera presque nature, laissant leur bon goût se fondre avec celui d'un peu de carottes et de thym du jardin.
Enfin, sachez si vous faites vous mêmes cuire vos haricots que c'est de la cuisson que vient tout la digestibilité (ou non du coup) de l'aliment.
Ce serait bête de simuler une grossesse pour 3 haricots mal cuits.


Et du coup je peux rajouter un petit 4) : la recette est ultra rapide, savoureuse à souhaits, et parfaite dans le cas de dalle injouable.

En espérant vous avoir donné envie d'inviter le haricot blanc dans votre panier très bientôt ... ;)

Vous mangez souvent des haricots, ou bien ce sont pour vous de vilains petits canards?

Délia ♥






5 commentaires :

  1. Effectivement, ça change du cassoulet et ça me plait !

    RépondreSupprimer
  2. miamiam les haricots ! Par contre je n'aime pas trop la citronnelle ^^ J'ai l'habitude de faire mes haricots blancs version réunionnaise. Normalement ça accompagne le cari et le riz ! Il y a toujours des poids avec. Je fais revenir un oignon et un peu d'ail écrasé. J'y ajoute quand c'est cuit du curcuma et une branche de thym que je fais un peu revenir puis mes haricots blancs avec leur jus ! Tu laisses mijoter et miam miam miam ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vu comme c'est fort je peux comprendre!
      Ca a l'air bon. Même si en premier lieu en disant réunionnais je voyais un truc hyper épicé de fou haha!

      Supprimer
    2. Normalement le piment est dans le rougail que tu mets à côté ^^ Type rougail mangue, citron etc... Du riz blanc dessus des poids et à côté la cari et le rougail. En fait c'est super complet !

      Supprimer

Exprime toi ici mon petit, c'est free!