jeudi 30 avril 2015

Bob's kitchen : bar à jus et restaurant végétarien parisien

Dernièrement, j'ai pu passer sur un stand de la L214, et du coup, j'ai choppé un petit livret qui répertorie des restaurants et épiceries végétariennes, végétaliennes, vegan, bref, du sans animal quoi!
Je me suis amusée à tester une première adresse, MOB pas loin de la cité de la mode. Pas de quoi s'arracher le slip de plaisir, mais c'était bon et très facile à digérer (parfait pour une journée de cours!), mais pour le même type de prestations (burger) je préfère Hank ou Bioburger . Mais ça vaut tout de même le coup d'y aller une fois juste pour la tenture super cheloue qui met des acteurs et personnalités connues en costume d'époque, et pour avoir essayé et rayer une adresse dans le fascicule.

Et puis maintenant c'est devenu un petit jeu d'essayer de trouver un endroit où manger quand je dois faire un truc à paris. Parce qu'il est assez facile de trouver des restaurants végétariens dans tous les arrondissements "vivants" et j'apprécie toujours les découvertes en matière de nourriture. C'est une évidence évidemment, même si coté pizza, j'ai ma pizzeria depuis toujours, et même si maintenant je m'en tiens à la margarita, les produits utilisés sont de qualité, succulents et la pizza parfaite. Ca fait super pub, mais si un jour vous passez par Elancourt/ Maurepas, faites un détour chez l'excellent Vitigno. Ma maman y allait déjà quand j'étais dans son ventre, et je reste fidèle cliente depuis que j'ai l'âge de choisir ma pizzéria. 
Après ce coup de pub mérité, je vais vous parler du restaurant où j'ai cette fois mangé avec ma sister : Bob's Kitchen.

C'est un petit restaurant coincé dans une rue près du métro arts et métiers (vraiment près du métro, y'a pas trop moyen de se perdre, même pour moi et ma soeur, c'est dire), la devanture passe complètement inaperçue si bien qu'on a failli passer devant sans le reconnaître même en connaissant le numéro.
En entrant le mot lumineux lu sur internet je ne sais plus où n'a pas vraiment pris son sens puisque de un il faisait gris pluie dehors et puis parce que dedans c'était pas super éclairé.
La déco n'est pas vraiment ce qu'on pourrait appeler élaborée, ni même chaleureuse. C'est petit, comme partout dans Paris, y'a 4 tables en tout, de quoi loger 25 personnes au grand maximum de sa capacité.
Bon. Pas super engageant.
Pour ne rien arranger, au début, tu ne bittes rien à la carte. C'est écrit à la craie, dans tous les sens, c'est pas super clair, tu sais pas trop ce qui est plat du jour, ce qui est salé, sucré, brunch, smoothie. Et puis la serveuse parle pas super français donc elle te sortira pas tellement du caca. C'est en mode "aide toi et le ciel t'aidera".
Et en plus, la table me collait sous les avant bras, c'était pas HYPER cool sur la propreté du lieu, en ajoutant à ça le sol crasseux des jours de pluie. 
Mais quand t'as commandé un peu au pif et que ton assiette arrive (vite en plus), tu oublies tout ça.
Tu oublies la pluie que tu t'es prise dans le nez.
Tu oublies que t'es sur les genoux de ton voisin qui raconte la vie de je sais pas qui qu'est un enfoiré.
Tu oublies que tu sais pas vraiment ce que tu vas manger parce que tu sais pas toi, ce que c'est un "veggie stew" avant qu'il ne te parvienne comme le saint graal.


Ma soeur a pris la version méditéranéenne, moi la version saté (coco et peanuts).
Aucune de nous deux n'a été déçue.
C'est simple, on a fini nos assiettes jusqu'à la dernière miette.
La présentation déjà : c'est dans des écuelles en métal, j'adore ce style de vaisselle.
Ensuite, la portion, pour moi, est idéale. Ma soeur a été "remplie" je cite ses propres mots à elle. Quant à moi, c'est la portion que j'aurais pu me faire chez moi, la ration parfaite quoi. Celle qui te remplit sans te blinder.
Ensuite, le goût. Mon dieu. Aucune lassitude dans mon assiette. Je crois que j'ai mangé de l'épautre, ou bien de l'orge perlé, j'ai même pas cherché à savoir tellement c'était de la bombe.
Ca avait le goût léger de coco, les cacahuètes croquantes, une sauce avec un goût de gingembre, relevée à la perfection. Ni trop, ni pas assez. J'ai pu en imbiber ce qui me plaisait sans qu'il n'en reste à la fin.
Il y avait aussi des amandes effilées, des choux fleurs, des brocolis, des champignons aux poivrons avec des carottes en sauce, des patates douces et des pommes de terres roties. Une vraie explosion de saveurs et de textures. Chaque bouchée est différente de la précédente.
J'avais la dalle, ça n'a pas du aider pour l'objectivité, mais sincèrement, j'ai trouvé ça DELICIEUX. 


La carte n'est pas immense (5 veggie stews, salade du jour, et 4 sortes de bagels, plus les smoothies et les desserts et petits déjeuners, sans compter la soupe du jour). 
Les prix sont très abordables pour ce plat 9€50 me paraît le juste prix pour ce que j'ai mangé. Pour les smoothies, c'est cher, 5-6€, mais c'est le prix en général, donc ni plus, ni moins. Les desserts, eux, sont bon marché à base de 2€ le cookie. 

Alors ce que je ne peux que vous conseiller pour profiter au mieux de ce repas délicieux, c'est de trouver un endroit où vous poser avant, et de prendre à emporter, une belle journée d'été, pour savourer ce délice dans des conditions optimales (pas collé à tes voisins de table, parce que passé l'instant convivial moi je trouve ça juste chiant, je dois pas être assez parisienne)!

Si vous êtes de passage à Paris, sachez en tout cas que cette adresse ne vous décevra pas gustativement parlant!


Pardonnez mes photos, qui sont à elles seules le témoin de ma frousse pour prendre mon appareil sur moi dans Paris, mais aussi la luminosité très basse qui régnait dans le restaurant!

Si certaines ont de bonnes adresses à faire péter, allez-y, je suis tellement gourmande ...

Ah oui et si vous voulez y aller, c'est 74 rue des gravilliers!

Mille bisous

Délia ♥

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Exprime toi ici mon petit, c'est free!