vendredi 8 mai 2015

Assiette regain d'automne : Lentilles dorées, shiitakes, noix et persil

Ce temps à demi entre le grand soleil et le temps tout moisi de novembre me fait tourner chèvre.
Du coup on retrouve la bipolarité du ciel dans mon assiette! Un coup c'est l'italie (oui l'Italie c'est mono saison comme thème pour moi, les tomates, le basilic, toussa) un coup c'est hivernal.
J'ai mangé mes derniers shiitakes récemment, je pensais qu'il y avait une saison, mais apparemment, c'est comme le champignon de Paris, ça pousse sur des copeaux de bois et non pas dans la nature à proprement parler, du coup, des infos que j'ai pu glaner, en gros, y'a pas trop de saison. C'est pas super naturel mais au moins, ça fait pas vraiment du mal à dame nature!
Du coup, je pensais vous proposer un plat hors saison, alors qu'en fait, je suis sauvée, je suis dans le thème.

Les champignons coûtent assez cher en général (champignons de paris mis à part), mais du fait de leur poids très faible et de leur saveur, il en faut très peu pour parfumer un plat et c'est un luxe que je m'octroie quand c'est la période.

Le shiitake est un champignon très intéressant sur le plan nutritionnel. En Chine, c'était ce que l'on donnait aux anorexiques dans le but de les nourrir sans avoir besoin d'ingérer de grandes quantités de nourriture. Pour te dire.
Ils possèdent de la vitamine B et des oligo éléments, et bien sûr des fibres!

Mais ce qui est encore mieux, c'est qu'il est vraiment un champignon très doux et à la fois très savoureux. Il ne s'impose pas mais apporte ses touches originales.
Sa texture n'est pas caoutchouteuse, comme pour certains champignons qui deviennent vite des chewing gum si on les cuit mal. Il est fondant!

Les lentilles dorées sont aussi celles que je préfère. Les vertes ont plus de goût, les orange sont trop petites et éclatent à la cuisson, et quant aux lentilles beluga, elles attendent toujours d'être cuites!

Le mix de tout ces ingrédients donne un repas parfaitement nourrissant, aux saveurs douces et boisées, à mi chemin entre une promenade en forêt et un dîner au coin du feu!


Pour une assiette

quelques shiitakes (5-6)
une portion de lentilles dorées (60 g)
Une poignée de noix
2/3 branches de persil frais (ou à défaut du congelé!)
Une cuillère à soupe de sirop d'agave ou à défaut un miel doux en goût

Cuisez vos lentilles. Il faudra à peu près 25 minutes, largement le temps de passer aux étapes suivantes sans se bousculer.
Je ne lave pas mes shiitakes, je les essuie avec un torchon humide. J'ai lu que c'était pas top de les noyer!
Je les détaille ensuite en tranches, pied compris (rien ne se perd, tout se récupère!).
Dans une poêle bien chaude avec un peu d'huile d'olive, je fais revenir les champignons puis baisse le feu et couvre afin de faire réduire les champignons sans risquer de les brûler (j'ai remarqué qu'ils sont facilement cramés).
Lorsque les champignons sont bien cuits (tendres), ajoutez votre sirop d'agave, votre persil, un peu de sel et de poivre, et les noix. Faites dorer, mais restez devant, ça va très vite!


Disposez vos lentilles dans l'assiette, puis ajoutez la poêlée de shiitakes.
Vous n'avez plus qu'à décorer d'un petit bouquet de persil et dégustez chaud.

Il n'y a rien de plus simple alors que l'association évidente des champignons et des lentilles, le goût frais du persil, la saveur sucrée du sirop d'agave, et la puissance discrète des noix qui croquent sous la dent.


Bon appétit à tous les fins gourmets, les gourmands, et les curieux!

Erratum : j'ai pris mes photos avec du champignon de Paris brun, mais initialement, ce plat était à base de shiitakes, veuillez ne pas en tenir rigueur, parce que ça marche quand même, mais c'est moins bon! :)

Et vous vos lentilles, vous les aimez comment?


Délia ♥


2 commentaires :

  1. Comme quoi, l'automne a aussi ses charmes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureusement sinon nous aussi les humains on hibernerait ;D!

      Supprimer

Exprime toi ici mon petit, c'est free!