jeudi 4 juin 2015

Boulettes de haricots rouges à ressortir à toutes les sauces !

Je te préviens, cette recette c'est minimum une fois par semaine maintenant que j'ai bien compris comment ça marche.


Y'a eu des loupés, des fois où c'était pas franchement dingue.
Et comme on apprend de ses erreurs, je vais te faire profiter des miennes!

Ces boulettes sont très rapides et faciles à préparer et peuvent en plus de ça être déclinées à l'infini. Le haricot rouge n'a pas de goût particulier, ce qui le rend très friendly avec absolument toutes les épices. Bien entendu, on peut utiliser du haricot rouge, noir ou blanc, l'important étant que ce soit une légumineuse de cette famille. En rouge ou noir ça fait plus "boulette de viande" mais ça ne change pas la recette.
J'en suis ravie. Moi qui déteste la monotonie, c'est le genre de recettes à absolument avoir sous le coude.

La seule difficulté réside dans l'écrasage des haricots : ni trop peu, ni trop!


La recette pour 5 à six boulettes de taille moyenne

Une petite boite de haricots (100 - 120 g il me semble)
Des épices de votre choix (ici basilic frais ciselé et oignons)
Sel et poivre (et un peu de coriandre, ça relève)
Selon la consistance souhaitée : graines de chia (1 càc avec 2-3 càc d'eau)

J'ai remarqué qu'en ajoutant de la graine de chia, la consistance est plus épaisse, encore une fois tout dépend de l'usage, de votre goût. Si vous souhaitez quelque chose de fondant, optez pour une recette sans, alors qu'avec cela donnera une certaine fermeté à vos boulettes!
Si c'est le cas n'oubliez pas de laisser le temps à vos graines de s'hydrater et libérer leur mucilage visqueux (en prenant soin à ce que votre chat fou ne vienne pas les lécher ... hahem).
J'ai déjà essayé au curry, avec du lait de coco en sauce, ou bien avec basilic ou persil frais et de la tomate, tout va bien.
Si j'utilise de l'oignon, je le fais revenir dans un peu d'huile d'olive afin qu'il soit cuit et plus digeste.


Le moment crucial: comment écraser? A la fourchette, assez grossièrement. S'il y a des petits morceaux, ça donne de la consistance et je trouve ça moins étouffant que tout haché.
Ensuite, assaisonnez selon votre convenance en sel et poivre.
Là encore s'offrent à vous deux options : avec ou sans polenta.
J'en ai fait des "nuggets" j'ai préféré la polenta pour faire croustiller, mais si vous les mangez en sauce, inutile, cette dernière mouillerait la polenta!

Faites quoi qu'il arrive revenir vos boulettes pour que le dessus soit frit, puis ajoutez le reste, afin qu'elles se tiennent !
Généralement, je les fais cuire à part et les ajoute après la sauce dans mes assiettes.

A décliner aussi en steak pour des burgers vegan, mais attention, c'est assez fragile!

Ca aide à varier la forme de ce que l'on mange habituellement sous forme de haricot et qui peut lasser, et c'est rigolo dans l'assiette de faire "comme avant" mais sans aucune matière animale.
Et ça donne des jolies assiettes appétissantes!


A votre grande créativité!

Mille bisous

Délia ♥

6 commentaires :

  1. Hop, direct dans mes favoris à tester. Je partage, miam ! Merci et des bisous. La Brune.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi pour ton entrain :D!! Bisous la brune :)

      Supprimer
  2. C'est sympa cette recette, elles sont bien tentantes tes boulettes végé. Faut que j'essaie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Julia! :D J'espère que tu vas aimer ça!!

      Supprimer

Exprime toi ici mon petit, c'est free!