vendredi 17 juillet 2015

L'avenir nous le dira ... [ Fin d'études et bilan pâtissier ]

Les résultats sont tombés (bon je ne me faisais pas trop de soucis, faut pas se mentir, la mention est difficile à louper, c'est en fait un pré-requis pour le diplôme d'au dessus), je suis maintenant une fière diplômée et propriétaire d'une mention complémentaire pâtisserie, glacerie, confiserie, chocolaterie.
Cette année a été des plus intéressantes (même si j'étais pas trop intégrée à l'école et que du coup j'ai un peu trouvé que c'était le bagne d'y aller). J'ai pu vraiment apprendre.
Le CAP pâtisserie en un an est trop court, beaucoup trop court et pas assez vaste pour toucher à tous les sujets du métier. Alors que cette année, j'ai appris des choses dont j'ignorais tout au début de mon année, du tablage du chocolat, en passant par les pièces en sucre, avec un arrêt par la confiserie, la glacerie et le dessert à l'assiette, sans oublier les croquembouches qui font sensation ...

(la photo est pas de ouf qualité mais c'était mon buffet de présentation le jour de mon diplôme!)

En fait, j'ai vraiment progressé à partir de Janvier. Je l'ai vu dans mes photos, dans mes préparations, dans ma façon d'appréhender la magie de la pâtisserie.
J'ai été poussée dans le dos par la passion de mon maître d'apprentissage. Bien que strict il a comme unique volonté de me transmettre tout ce qu'il peut, et jamais je n'aurais le niveau que j'ai actuellement sans son aide quotidienne et sa détermination sans pareil.
L'expérience dans ces métiers et la passion sont pour moi les deux piliers. Et pour avoir expérimenté même une seule journée un endroit réputé, je pense que ma place est auprès de personnes humbles, qui ont appris à ne pas péter plus haut que leur cul et à rester passionnées sans gonfler des mollets. Parce que dans ce métier, beaucoup oublient l'humilité et le caractère humain. C'est ce qui me déplaît beaucoup et qui parfois me démotive à continuer dans cette voix.
J'accepte la hiérarchie bras ouverts, mais j'ai du mal avec la rudesse de certains qui pensent qu'il faut être méchant et prendre les gens pour des machines pour avancer et avoir de l'autorité. Pour moi c'est une sorte de faiblesse d'agir comme ça, car être craint, ce n'est pas vraiment être respecté finalement.


Et puis cette année, j'ai commencé à vraiment être inspirée coté cuisine. Je me suis aussi trouvée dans cette discipline, en restant dans des trucs simples mais qui pourraient faire mourir mon palais de bonheur. Les autres autours de moi l'ont remarqué aussi ; de plus en plus de proches viennent me parler, attirés par l'hameçon que représentent mes photos de nourriture. C'est une fierté et un petit pas en avant : j'agis à ma façon pour faire voir aux autres que la cuisine végétarienne, c'est de la cuisine, en fait. Et qu'il n'y a finalement aucune barrière entre végétarien et le reste, que c'est une cuisine tout public, gourmande et alléchante!


A ce stade, je n'ai qu'une envie : en apprendre encore plus.
Une sorte de boulimie du savoir culinaire qui me pousse vers le beau et bon, constamment.
Est-ce que c'est ça la passion?
Je ne sais pas. Je pense.
Tout ce que je sais, c'est que j'ai de plus en plus envie d'allier mes deux passions : la cuisine et la pâtisserie.

Pour le moment, je ne sais pas où je serai l'année prochaine, n'ayant pas trouvé l'entreprise qui voudra de moi, mais j'espère que je trouverai rapidement. Le vent m'emmènera où je dois aller. Ca a toujours été le cas. J'attends la brise, les ailes ouvertes, et je m'envolerai avant d'atterrir là où je serai à ma place.
En attendant, il est temps pour moi de continuer à progresser, à ressentir et à partager. Parce qu'il n'y a que dans la communion que ce métier à un intérêt à mes yeux. Aussi bien avec des gens du métier à parler technique et partager nos connaissance qu'avec des gourmands admirateurs qui me suivent les yeux brillants et donnent du sens à toutes ces préparations, à toutes ces heures passées dans mes bouquins, à lire des blogs qui font saliver, dans ma cuisine à m'activer.

Quoi qu'il en soit, je suis heureuse d'avoir tenté ma chance et d'avoir foncé droit devant sans me retourner. Jamais je ne regretterai, même si je devais encore changer de métier par lassitude (ou fatigue) un jour.
Alors un seul conseil à celles qui hésitent encore à tenter quelques chose d'un peu risqué :

"Les folies sont les seules choses que l'on ne regrette jamais" Oscar Wild

Sur cette jolie phrase qui prend tout son sens à mes yeux, je vous laisse.

A tout bientôt pour continuer à célébrer ensemble la gourmandise!

Délia ♥ 


10 commentaires :

  1. Félicitations, ton parcours est très enrichissant et ton talent se voit dans tes photos. Continue à nous régaler sur ton blog, c'est un plaisir de lire ta bonne humeur à chaque fois. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton adorable message! Je suis très très contente de réussir à transmettre un peu avec ce que je partage ici!! Grand merci à toi de me suivre!! :)
      Bisous!

      Supprimer
  2. Ton article m'a touché! Tu as su manier les mots avec adresse pour nous (me) faire ressentir ton état d'esprit, tes émotions.
    De loin, j'ai suivi ton parcours cette année et je confirme, par ta cuisine tu touches les gens qui t'entoure. Tu sais faire partager ta passion en toute simplicité.
    Vivement la prochaine célébration gourmande! En attendant fêtes bien cette réussite! Félicitations pour ce diplôme!
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ohh j'ai été touchée que ça puisse toucher. J'avoue que j'en suis assez étonnée mais ravie :)!
      C'est fou parce que de ton coté tu as su trouver les mots qui me mettent sans mot, alors je vais juste te remercier du fond du coeur de ton soutien depuis ces années, quoi que j'envisage et que je fasse :) !!
      Mille merci ♥ et mille bisous!!

      Supprimer
  3. Un bravo amplement mérité !
    Je crois qu'on se comprend très bien pour le reste... j'hésitais justement à faire un article de ce genre.
    Repose-toi bien en attendant la suite :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci copine de pâtisserie! :D
      Je pense que c'est une bonne façon de "faire le point" même si ça ne mène finalement ... nulle part haha!
      J'ai ce grand projet mais dans un sens, je ne sais pas trop bien le faire, alors je vais me contenter d'attendre :D!
      Bibous ♥

      Supprimer
  4. Félicitations ma belle!
    J'aime beaucoup ce passage tout particulièrement: " Le vent m'emmènera où je dois aller. Ça a toujours été le cas. J'attends la brise, les ailes ouvertes, et je m'envolerai avant d'atterrir là où je serai à ma place".
    Je ne sais pas mais moi je dirai que tu as déjà trouvé ta place et que cette dernière t'embarque dans de nouvelles aventures. Toujours colorées, folles peut-être aussi qui sait et j'espère que tu les partageras toujours avec nous. Je te souhaite de poursuivre tes rêves et d'aller à la conquête d'autres. Je t'imagine parfaitement un jour dans ton propre resto/patisserie, un lieu qui te ressemble alliant passion, naturel et gourmandise ( la tartre au citron est obligatoire lol!).
    Je suis convaincue tout comme toi que ta brise t'emmènera là où tu dois être. Je ne peux donc que te souhaiter très bonne continuation dans la poursuite de tes rêves!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Amandine! :)
      Ton message m'a beaucoup touchée, y'a plus des masses de mots qui me viennent prce que tu fais preuve de beaucoup de bienveillance!! Je m'imagine bien aussi, mais bon il ne faut pas trop y penser, ce n'est ps pour tout de suite ;)!! (j'adore la définition que tu en as, tout à fait ce que j'aimerais que l'on en dise si j'ouvrais!!)
      Mille mercis pour tes encouragements!! ♥♥♥♥

      Supprimer

Exprime toi ici mon petit, c'est free!