mardi 14 juillet 2015

Tartelettes piña colada [A siroter à la cuillère]

J'ai passé un beau week-end prolongé et maintenant je me sens comme en vacances (ce qui veut dire que j'en ai bien profité). Mais j'ai encore deux semaines à travailler avant mes vraies vacances (avec la mer, le soleil de là bas, le restaurant, le sable dans la raie du ... maillot). Ce qui veut aussi dire que je vais les trouver bien longues.

Je vous avais déjà proposé il y a longtemps de ça une recette de tartelettes mojito, une déclinaison originale de ma recette fétiche de tarte citron meringuée.
Fatalement, avec l'été, c'est aussi, il ne faut pas se mentir entre alcooliques repentis, la saison des apéritifs.
Après une journée à la plage, un petit mojito bien frais, avec des rondelles de citron vert et des belles feuilles de menthe, que dire ...


Et puis comme j'aime bien partir à fond sur des idées, je suis allée piocher dans ma mémoire cocktail et surtout, dans ceux faciles à retranscrire en dessert : la piña colada.

Voyage assuré : noix de coco? Les îles.
Ananas? Les îles!
Rhum? Je vous laisse deviner!

Je crois ne l'avoir jamais dit ici, mais ce que je préfère en pâtisserie, ce sont les tartes. Je trouve qu'elles proposent multitude d'options pour laisser place à la créativité, tout en assurant une grande diversité de textures et de saveurs. Rien que la pâte peut être aromatisée à foison, alors ne parlons pas des garnitures fraîches, cuites ... Fiou !


Ma séance photo a une petit histoire. Vous pouvez appercevoir un couple de tartelettes, à la plage, en train de se dorer le copeau de coco et la rondelle d'ananas, à l'ombre d'un beau parasol à cocktail. Avec le bleu de la mer (ou du ciel?) en fond!
Avouez que ça fait rêver un peu plus que deux tartes sur une table basse ikea dans mon salon hein ...

Ce qui fait moins rêver, c'est que je voulais un bel ananas juteux et mûr, mais que j'ai dû me rabattre sur une boîte, car si j'avais acheté au rayon frais, j'aurais pu faire ma tarte dans un mois seulement (minimum, vu l'état de brique avancé du machin vert fluo qu'il vendaient sous le nom d'ananas). Ceci dit, ça permet aussi de réaliser une tarte décorée assez facilement alors je vais arrêter de faire ma française et de râler!


Voici la recette, pour 4 tartelettes

Pâte sucrée
(vous n'utiliserez pas la totalité de la recette, n'hésitez pas à la congeler et l'utiliser une prochaine fois!)

200 g de farine
80 g de sucre glace
25 g de poudre d'amandes
1 pincée de sel
120 g de beurre froid en dés
1 oeuf

1 - dans la cuve de votre batteur, mettez à tourner le beurre avec les poudre.

2 - Quand le mélange formera un sablage fin, ajoutez l'oeuf puis arrêtez de mélanger dès que ce dernier sera incorporé.

3 - Si il fait frais chez vous, vous pourrez éventuellement travailler la pâte tout de suite ; pour ma part, je la réfrigère ou la fais passer au congélateur une trentaine de minutes, en ayant pris soin de bien l'aplatir pour que ce soit rapide et uniforme.

4 - Foncer des cercles à tartelettes, réfrigérez les fonds une demi heure et cuire à 160°C pendant 20 minutes avec des poids.

Ganache coco


180 g de chocolat blanc, pâtissier de préférence
110 g de crème de coco (non allégée)
2 cuillères à soupe de coco en poudre

Dans une casserole, faire fondre à feu doux le chocolat blanc dans la crème de coco. Ajoutez ensuite la noix de coco en poudre puis versez dans vos fond de tartes précuits.
Réfrigérez pendant une petite heure, afin que la ganache soit bien froide.

Ananas flambé et caramélisé

4 rondelles d'ananas
environ 10 cl de rhum ambré (le blanc n'a pas très bon goût en pâtisserie, je trouve, même si ça aurait été plus fidèle!)
un peu de cassonnade pour faire caraméliser

1 - Faites chauffer une poêle avec vos morceaux d'ananas dedans. Lorsque ça crépite, la poêle est bien chaude, versez votre rhum en ayant une allumette à proximité (et évitez comme moi de ettre votre tête au dessus hahem) et boum (non ça ne fait pas des chokapics), ça flambe. Laissez tout l'alcool partir en fumée avant de rajouter le sucre de canne et caraméliser légèrement les deux cotés des rondelles.
Laissez refroidir.

Chantilly Vanille 
(parce que qu'est-ce que serait l'été sans vanille?)


150 ml de crème liquide à 30% de matière grasse bien froide
15 g de sucre
1/4 d'une belle gousse dodue de vanille

Fouettez à belle vitesse tous les ingrédients jusqu'à obtenir une chantilly ferme mais pas granuleuse (difficile je vous l'accorde avec des crèmes du commerce, je vois bien la différence avec celles du travail!!).
Je n'ai ici mis que très peu de sucre, mais j'ai voulu désucrer au maximum les tartelettes, le chocolat blanc étant très très sucré. L'ensemble reste alors plus équilibré!

Dressage


Vous aurez besoin d'une poche et d'une douille (ou éventuellement d'un sac congélation mais c'est la galère, je vous conseille de vous en procurer des vraies, y'en a même chez auchan, si c'est occasionnel ça n'explosera pas le budget ;) !) unie de 10 cm de diamètre (pour le même rendu mais ça peut être plus petit ou plus gros!)

J'ai testé ici deux versions : une spirale de crème avec un ananas entier dessus, et une tartelette dans un esprit plus désordonné, un peu à la mode "fantastik" finalement.
Pour la première, partez du milieu et faites une spirale en exerçant la même pression tout le long du chemin et en tournant toujours à la même vitesse. Si vous vous foirez, prenez un couteau, virez la crème et recommencez (j'suis encourageante, je sais, mais c'est pas évident quand on n'a pas l'habitude d'être régulier).
Pour la deuxième version, faites des points plus ou moins grands, espacés, afin de laisser de la place à vos morceaux d'ananas.
Pour finaliser la spirale, posez votre ananas poêlé au centre, sans vous tromper parce qu'il n'y aura pas de deuxième essai! Enfin, utilisez de la coco râpée pour la déposer à l'aide du creux de votre main sur le pourtours de la tartelette. C'est fini pour elle!
Pour la version fouillis, ajoutez donc vos morceaux d'ananas, puis quelques copeaux de coco (je les ai achetés en magasin bio mais ça doit exister ailleurs) afin de rajouter à l'effet confusion visuelle.

*****************

Je vous conseille, comme le cocktail, de les déguster fraîches, avec pourquoi pas un thé blanc glacé au citron, histoire d'avoir quelque chose de vraiment très très frais. C'est certainement aussi à déguster avec modération, mais c'est quelqu'un que je n'ai jamais croisé, alors lâchez-vous, et si vous la trouvez, dites lui de venir me rendre visite qu'on discute un peu ;)!!


En espérant que cette conversion de l'état de cocktail à l'état de pâtisserie (tu vois, c'est de la magie!) vous réjouisse autant que moi !

Mille bisous.

Délia ♥ La tête déjà dans la sable

4 commentaires :

  1. Je crois que j'avais déjà testé la version mojito, mais là la piña colada... comment dire mon coeur balance! Ca m'a l'air tout bonnement délicieux, quel plaisir l'été de pouvoir déguster nos cocktails préférés en dessert, ailleurs que dans un verre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fais les deux? ;)
      Je crois qu'il n'y a que cette solution !! :)
      Merci pour ton commentaire gourmand en tout cas!! :)

      Supprimer
  2. Mais quelle bonne idée ! Ces tartelettes paraissent fraîches, parfumées et exotiques à souhait ! Merci pour cette recette ;) Kissssss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais de rien, merci à toi pour ton commentaire de gourmande!! :D

      Supprimer

Exprime toi ici mon petit, c'est free!