jeudi 20 août 2015

Le cake aux mirabelles du jardin [Vegan et super moelleux]

Je vais finir par me faire mentir en disant que je ne fais pas souvent de pâtisserie vegan.
Cette fois-ci, j'étais bien décidée à utiliser mon bouquin "MS cupcakes". J'ai ouvert, tourné les pages. J'adore son esthétisme, les tatouées rigolotes aux formes généreuses qui y posent, les desserts qu'on peut savoir faire. Mais voilà : j'aime pas forcément l'idée d'utiliser 3kg de margarine, du substitut d'oeuf et du shortenning (ou huile de coco, mais qui revient assez chère). Je bloque. J'ai pas de margarine végétale chez moi, je trouve ça dégueulasse, je n'en achète qu'à l'occasion d'une pâtisserie végétale et il s'avère que la mienne avait moisi (bon je crois qu'elle était ouverte depuis un poil trop longtemps même si théoriquement j'avais encore un mois). Donc j'ai regardé les recettes de cakes. Parce qu'un cake mirabelle ça envoyait du lourd dans ma tête. Alors je me suis dit : en voiture simone, tu vas bien réussir à nous sortir autre chose qu'une brique!


Les mirabelles ne sont initialement pas mes fruits favoris quand il s'agit de les acheter (surtout quand on voit les prix au kilo), mais quand je les cueille direct dans l'herbe après qu'elles soient tombées de leur branche, c'est une toute autre histoire. Et c'est chez la mamie du doudou que je m'approvisionne. No pesticides, juste du soleil, de l'eau et c'est tout!
J'aime les manger encore un peu tièdes de soleil, en les rinçant rapidement. En les essuyant, elles perdent leur coté blanchâtre et dévoilent leurs jolies couleurs chatoyantes.
En une bouchée, hop, une mirabelle d'avalée! Juteuses à souhaits, avec leur chair douce et sucrée!
Comme c'était une année "à fruits" (comprends par là que tu vas en bouffer, des mirabelles) j'en ai rapporté un gros récipient à la maison. Je comptais en faire des scones, et puis avec ce temps tout gris, j'ai eu envie d'un peu de moelleux. Du réconfort à manger par grandes tranches avec une tasse de thé fumante.
Sans pour autant dénaturer le goût des mirabelles, qui sont franchement délicieuses telle qu'elles.


J'ai lu la recette, et me suis décidée à utiliser au lieu de la margarine de l'huile de pépins de raisins et de la purée d'amandes. C'est gras non?
Et puis vu le sucre qu'il y avait dedans, j'ai diminué la dose et adapté avec des sucres non raffinés (canne complet ET mélasse). Le truc chouette avec la mélasse, c'est que c'est un sucre incristallisable, il apportera donc toujours du moelleux à vos gâteaux!
J'ai tout mélangé et sincèrement, j'ai eu un peu peur en mettant au four, parce que ça avait vraiment pas du tout la consistance d'un cake. J'ai espéré hyper fort et en sortant du four, j'ai encore eu peur.
Parce que pour démouler son cake chaud, faut être aventurier quand il est très moelleux. Faut attendre encore.
Et quand tu démoules ton cake, et bah tu dois encore attendre que ça refroidisse pour le couper!


Et là, avec mon gros couteau scie, j'ai coupé une part fondante, moelleuse, avec des fruits bien répartis. J'avais vaincu.
Le cake a l'air super foncé, mais ne vous affolez pas : tout est de la faute de la mélasse (une de ces balances Ouuuuuh!).
Et comme je suis sympa et que je sais que vous aussi vous avez peut-être envie d'autre chose que des tartes rustiques aux mirabelles (quoi, j'en ai vu au moins 500 recettes passer, je constate), bah voilà un cake!


Pour un cake dans un moule pour les cakes quoi

250 g de farine (ici de blé, mais si vous êtes un gluten piégé, vous pouvez faire un mélange Maïzena, riz complet et pois-chiches à parts égales)
50 g de sucre de canne complet (n'hésitez pas à en ajouter plus si vous êtes un bec sucré!)
35 g de mélasse 
1/2 sachet de levure chimique
1 cuillère à café de bicarbonate
200 ml de lait d'amandes
50 g de purée d'amandes
90 ml d'huile de pépins de raisin
300 g de mirabelles dénoyautées


1 - Mélangez votre farine avec le sucre de canne et les levants (bicarbonate et levure chimique).

2 - Ajoutez tous les autres ingrédients et remuez jusqu'à tout juste incorporer les ingrédients. Trop mélanger en pâtisserie vegan c'est s'assurer de manger des briques de béton apparemment.

3 - Ajoutez alors vos mirabelles délicatement avec une petite cuillère en bois (en plus ça vous donnera l'impression de revenir en enfance, quandvous léchiez votre cuillère après avoir joué votre rôle crucial du coup de cuillère pour aider votre maman!).

4 - Enfournez à 180°C pendant une quarantaine de minutes. N'hésitez pas à contrôler la cuisson : la pointe d'un couteau doit ressortir sans pâte!

5 - A la sortie du four, laissez refroidir, puis démoulez.


Ce cake, peu sucré, avec plein de bonnes choses dedans, pourra être servi avec une anglaise vegan, un filet de sirop d'agave, ou un peu de caramel de coco ...
Pour rester dans le thème!

Parfait à déguster avec une tisane acidulée ou un thé noir fruité à mon goût!

En espérant que vous trouviez ce qu'il vous faudra dans vos placards, parce que chez moi, la conversion à la pâtisserie vegan n'a pas été une mince affaire! Vous pouvez retrouver la mélasse et la purée d'amandes dans les magasins biologiques (voire chez auchan et autre mais ça vous coûtera plus cher ...), et un pot vous durera longtemps. J'avais un peu peur au départ du prix d'achat mais finalement, quand je compare avec du beurre que j'utilise en pâtisserie traditionnelle, c'est presque économique!


Allez, à vos cakes, prêts ... TOUILLEZ!

Délia ♥ qui se demande bien ce qu'elle va faire de ses dernière mirabelles 

2 commentaires :

  1. Je ne laisse pas souvent de commentaires mais c'est un régal de venir fureter sur ton blog, ce petit cake me plait bien, il serait parfait pour le petit dejeuner, bon dimanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci d'être sortie de ton silence pour me dire ton ressenti! Ca me fait toujours très plaisir, même si grâce à mes statistiques je sais que vous êtes là, mes lecteurs de l'ombre ! :)
      Ce moment de la journée est en effet parfait pour le déguster !
      Bon dimanche à toi et merci pour ton petit mot !

      Supprimer

Exprime toi ici mon petit, c'est free!