jeudi 24 septembre 2015

Convictions, extrémisme, petit chiot et SDF.

J'allais vous publier une recette, et puis j'ai été saisie dans mon fil d'actualité par cette vidéo d'un petit chiot qu'on arrache à un monsieur dans la rue.
Typiquement le genre de vidéos qui m'agacent parce qu'on te balance un morceau choisi et on dirige clairement tes idées vers une interprétation hâtive et bien souvent fausse.

Et puis mon fil d'actu s'est peu à peu rempli de cette vidéo et de cette information.
Je me méfie tellement de l'information maintenant vous savez, que j'en mène mes propres enquêtes pour démêler le vrai du faux, parce que je ne supporte pas la manipulation qu'on subit jour après jour.
On vit dans un véritable flot d'informations, et j'en vois beaucoup céder à la facilité de ne croire que ce qu'ils ont envie de croire.
Combien de contacts qui partagent des liens de fait, racistes par exemple, avec des chiffres bidons, des photos sorties de leur contexte? Un vrai fléau, qui touche même les personnes les plus bien pensantes de mon fil d'actualité. Même celles que je pensais suffisamment intelligentes pour faire la part des choses.
Mais les gens ont peur, les gens cherchent des responsables, les gens tapent donc sur les cibles qu'on leur propose, sans trop creuser, parce que ça fait du bien, ça détend, et puis si c'est les médias qui le disent, c'est que ça doit être vrai. LAWL de feu.


Parenthèse désinformative fermée, j'en reviens donc à ce petit chien, de son vrai nom Linda mais renommé Vegan en l'honneur de la cause défendue et de son "sauvetage".

Et d'un coup cette question qui me frappe : sous couvert d'opinions concernant la cause animale, peut-on se permettre des actes de violence envers des humains?
Ne devient-on pas le monstre qu'on essaye de combattre quand on en arrive à des scènes comme celle ci?


Ce qui me frappe le plus, c'est que rien ne prouve que ce chiot est drogué.
Il pousse des jappements franchement à crever le coeur, même si l'on n'en connait pas la raison.
Le SDF présent dans la vidéo est défendu par plusieurs personnes du quartier, il n'est apparemment pas plus "Rom" (sans parler du péjoratif compris dans cette dénomination utilisé sans soucis par une association vegan qui se devrait d'être anti spéciste  ...) que vous et moi et se serait fait offrir ce chiot à la suite de la mort de son ancien chien parti à l'âge de plus de 15 ans. La chienne serait même d'ailleurs vaccinée en bonne et due forme selon plusieurs personnes de ce même quartier.

Alors bien évidemment, qui croire?

Mais à l'heure où l'information et la désinformation sont aussi soeurs que la haine et l'amour, on ne peut pas se permettre de justifier ses actes, aussi violents, en disant simplement "boah, le chien était drogué et maltraité, du coup on l'a volé à ce gars".
Ne confondons pas vitesse et précipitation.

Nous ne somme pas un super héros DC comics, on ne défonce pas les gens à coup de poings, d'arc et de flèches, et on ne pique pas non plus des chiots sauvagement au milieu de la rue à un SDF sous prétexte qu'on pense qu'il est drogué.
Et on le revend encore moins deux jours après. Parce que sinon, ça fait perdre un peu en crédibilité la raison "il était drogué", sachant qu'il aurait alors nécessité une désintoxication.

J'aime défendre les causes qui me sont chères. Mais je me refuse à l'obscurantisme de l'extrémisme.
Il y a une barrière à ne pas franchir.
Même si les choses sont atroces et qu'on voit la violence envers les animaux partout (même dans un petit singe qu'on attache au bout d'une corde pour les touristes, ou des trucs anodins pour beaucoup de monde mais qui dénotent d'un profond manque de respect envers les animaux).
On ne peut pas se payer le luxe de lutter de façon aussi violente quand on prône le respect de toutes les espèces.
On ne peut tout simplement pas.

L'association Cause Animale Nord s'est d'ailleurs exprimée en confirmant la justesse de son acte, mais ne propose aucune preuve pouvant appuyer un chien drogué ; ils affirment qu'il avait les pupilles dilatées et qu'il était "amorphe".  Mouai. Il m'en faudra plus. Genre un relevé de test sanguin par exemple?
A l'heure où je vous parle, la haine se déverse par torrents sur leur page facebook.
Alors ça durera un temps seulement. Mais ils peuvent dire adieu à leur crédibilité aux yeux du public. Seuls quelques noyaux durs les soutiennent. Ceux qui, lassés d'attendre que le monde ouvre les yeux, ont choisi la voix de la violence pour prôner le respect de la vie sous toutes ses formes.

Faudra t'il franchir cette barrière?

Bien évidemment, je suis de près l'actualité, mais j'ai bien du mal à croire dans la légitimité de cet acte avec toutes les informations dont nous font disposer les passants, et même la page elle même avec sa revente si hâtive du petit chiot qui rend impossible la thèse d'un petit junkie.

Il peut arriver qu'on commette des erreurs, c'est peut-être ce qui est arrivé à cette association. Dans ce cas, le mieux est de s'excuser et réparer les dégâts. Faute avouée, faute à demi pardonnée non?

Si certains ont d'autres informations ou veulent exprimer leur désaccord, n'hésitez pas, je crois que personne ne détiendra la vérité dans cette histoire, je voulais simplement parler avec vous sur votre vision de la vérité, la déformation de l'information que l'on reçoit, et votre vision de l'extrémisme.

Pensez-vous que la violence résout la violence?


Peace & Love guys.

PS : depuis la publication, je suis le message posté par la page : tous les commentaires en défaveur de leur action et très "likés" sont systématiquement supprimés. on a fait mieux pour prouver son innocence ...

Délia ♥ Mode calumet de la paix 





2 commentaires :

  1. Je veux la non violence pour tout le monde et il ne me viendrait pas à l'idée de poser une bombe pour les animaux même si des fois je suis très très en colère. Défendre une cause, aussi bonne soit-elle, par la violence n'est pas une bonne méthode pour moi. Suis-je naïve ?

    En tout cas ton article me fait plaisir car je me sens moins seule ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis également de ton avis, car je pense que quelque part, en semant des graines de violence on ne récolte que ... de la violence! Comment se pourrait-il que ce soit autrement? :/

      Je suis contente également de ne pas être la seule à trouver que la violence n'est pas un bon canal de diffusion, peu importe la cause qu'on défend.
      Surtout que dans ce genre de cas on peut la défendre autrement il me semble ... :/

      Supprimer

Exprime toi ici mon petit, c'est free!