vendredi 6 novembre 2015

Quand t'en peux plus des questions quand t'es végétarien


Je mange au travail le midi. Alors y'a toujours quelqu'un pour ne pas encore savoir pourquoi je ne mange jamais la viande qui est à disposition (sachant que c'est à peu près le seul truc pas dégueulasse du repas du personnel apparemment haha).

Et quand la sentence tombe, je sens tout de suite si la personne en face est friendly ou opposée. Rien qu'au ton de sa voix, à sa façon de poser sa question principale qui lui brûle les lèvres (et là je parle pas que de ceux au travail, je parle de ceux depuis 2 ans que je mange végé):

"Mais du coup alors, tu manges quoi?"

(je fais un exposé sur une journée, un mois, une année? Et toi alors, tu manges quoi? Ta mère en jambon?)

"Et tu manges du poisson au moins non?"

(bah oui, c'est bien connu, les poissons c'est des cailloux, comme les crevettes et le reste des trucs qui vivent dans la mer, c'est pour ça que la plage c'est plein de sable)

"Tu sais, c'est pas contre toi, mais ces conneries là j'y crois pas"

(si un peu en fait, connard)

"J'suis sure que les végétaliens mangent des trucs en cachette, c'est pas possible autrement de tenir"

(va dire ça à Carl lewis)

"J'suis sûr que tu mangeras de la viande un de ces quatre, t'en auras marre"

(C'est bien d'avoir des certitudes, mais à un certain stade, c'est de l'hérésie chéri)

"En fait tu manges que des légumes quoi?"

(Globalement je vais dire oui sinon je vais m'énerver et te mettre un pain dans le nez)

"T'as toujours été comme ça?"

(tu veux dire déficiente ou malade?)

Oui bah merde.

Voilà.

Ca fait 252 fois environ que je réponds à ces questions pas franchement sympathiques, mal posées, intrusives, désagréables, inquisitrices, pleines de jugement.

Fatiguée de justifier MON choix (qui ne regarde d'ailleurs que moi, mange ta merguez et laisse moi in peace dude, comme je le fais de mon coté).

Fatiguée d'expliquer que les poissons sont des êtres vivants (et que donc on les tue pas pour les manger sinon on est pas végétarien, désolée ginette, mais ton pseudo végétarisme dans ta jeunesse était une douce illusion de hippie 68).

Fatiguée d'expliquer qu'on est lobotomisés depuis qu'on a 0 ans, qu'on a été formatés de la tête à la pointe des orteils pour croire que le lait et la viande sont des alliés santé alors qu'on peut très bien vivre sans et sans décéder de carence deux ans après.
Formatés au point qu'on ne remet pas en question son alimentation, mais qu'on préfère aller taper sur le mode alternatif en se disant que c'est pas possible, qu'on peut plus rien manger, et qu'on a rien compris à la vie (et à la bonne bouffe).
Fatiguée des gens qui pensent avoir des opinions (la viande, super healthy mon pote, sinon, pas de protéines) alors qu'ils ramassent les conneries de Cohen et des lobbys.

Alors s'il vous plaît, avant de me demander des trucs comme ça, prenez votre smartphone, googlez végétarien carences, végétariens mort, végétaliens cancer, ou vegan extra-terrestre, mais faites pas chier.

Merci.

Coeur avec les doigts (et un poireau)

PS : j'ai toujours rien contre ceux qui mangent de la viande (ni les autres d'ailleurs), juste contre ceux qui veulent absolument que moi aussi j'en mange.

Délia ♥ EXCEDEE jusqu'au ciel (et jusqu'à mars, où elle croisera peut-être des vegans qui boufferont ... DES LEGUMES ET DES POISSONS)


23 commentaires :

  1. Je n'ai pas mangé de viande pendant 6 ans et je compatis totalement, même si aujourd'hui je ne suis plus "malade ou folledingue", mais c'est presque pire encore "je te l'avais dit que tu tiendrais pas !" hahaha !
    Aller courage <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, t'inquiètes, je vais survivre mais c'est très très agaçant ;)

      Supprimer
  2. Fais comme moi, réponds que t'as perdu un pari.

    RépondreSupprimer
  3. EXCELLENT !
    Je me suis bien marrée
    MERCI

    www.swagday.fr

    RépondreSupprimer
  4. Alors je me sens obligée de défendre la cause des pesco végétariens, dont je fais partie :) J'ai arrêté la viande à 15 ans, et pour que mes parents un peu désemparés face à ce choix l'acceptent, j'ai du continuer à manger du poisson.
    11 ans plus tard, je m'interroge beaucoup sur le poisson, mais je n'ai pas arrêté d'en manger... Déja, je suis personnellement convaincue que le poisson c'est mieux que la viande, moins gras, plus sain. Ensuite, tu es passionnée par la cuisine et c'est génial. J'aimerais être comme toi mais par flemme, manque de temps et probablement d'intérêt, je consacre 15 minutes par jour pour préparer mon dîner et je mange à la cantine professionnelle le midi. (le choix y est très restreint) Je n'ai jamais pris le temps de regarder quels mélanges d'aliments me conviendraient pour me passer de poisson et de protéines.
    Alors soit tu viens me faire à manger chez moi, soit tu me pardonnes de manger encore du poisson :) Plus sérieusement, c'est l'engagement et la réflexion sur sa propre consommation qui compte non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est important de faire la différence, car ce n'est pas le même degré d'engagement et les gens font vite des amalgames.
      C'est comme se dire végétalien quand on mange du fromage, tu vois ce que je veux dire?
      Les pesco, comme les omni, font ce qu'ils veulent, ça ne regarde qu'eux (enfin pas trop si on parle environnement, mais c'est un autre débat), mais je ne compte plus ceux qui se disent végétariens en étant pesco, alors qu'en substance, un végétarien refuse la consommation de tout produit qui nécessite la mort d'un être vivant de façon directe (quid des oeufs et de la crème qui tue indirectement), ce qui est tout à fait différent. Aussi bien dans le fond que la forme.
      Je n'attaquais en aucune mesure les personnes pratiquant ce régime alimentaire, simplement le fait qu'il ne faut pas faire de mélanges dans les dénominations "de l'intérieur", c'est déjà très compliqué pour ceux qui sont dehors et qui ne comprennent pas bien les limites de chaque "régime" alimentaire :)
      Quant au fait de cuisiner, je pense qu'il tient à chacun de trouver des plats simples, peu importe le régime alimentaire. Sauf allergie à la cuisine, mais cuire du poisson ça prend aussi du temps ;D! Et pour la cantine je suis d'accord, je vais d'ailleurs arrêter de manger à la mienne, parce que c'est vraiment pas possible de manger patates et légumes.
      Alors oui, l'engagement et la réfléxion, ça compte, mais avec de la précision, c'est encore mieux ;) !

      Supprimer
  5. Lol, j'ai bien rit avec ton titre et la première photo.
    Je te rassure ( ou pas) mais pas besoin d'être végétarien pour avoir ce genre de discours. Quand je bossais, je mangeais au boulot aussi le midi. Et, très souvent c'était de la salade et c'était toujours: " Tu es au régime?", "tu arrives à tenir?", " un vrai lapin", " t'as pas beaucoup d'appétit"........etc. En plus, à la Réunion c'est riz, grains, carry midi et soir pour certains donc je te laisse imaginer ce que les gens peuvent penser d'une salade lol.
    Avec le temps, je laisser coser. Mais, en fonction de mon humeur, c'est plus énervant que d'autre fois. Mais, comme dit mon prof de yoga on peut pas changer les autres; il n'y a que nous mêmes qu'on peut changer et surtout adapter notre réaction face à celle des autres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah et bah tant mieux Amandine :p
      C'est dingue que les gens se sentent obligés de critiquer jusqu'au contenu des assiettes. Mais zut après tout même si tétais un lapin, tu serais un gentil lapin et tu n'embêtes personne! NON MAIS OH!
      J'suis pas encore yoga du dedans, ça me fait bouillit haha!

      Supprimer
  6. Tu m'as bien fait rire!!
    Je ne suis pas végétarienne mais je ne mange quasiment plus de viande, un jour je franchirais le pas définitivement (mais ça c'est une autre discussion). Moi aussi j'ai déjà eu ce genre de phrases... "Tu ne mange pas de viande mais tu manges du poisson de toute facon?" ou " pourquoi tu fais ça? Qu'est ce que ça t'apporte?" Je ne reponds même plus à ce genre de questions tellement c'est énervant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ;D
      Je trouve ça bizarre de poser des questions comme ça, après tout chacun son choix, personne ne demande pourquoi tu prends pas ds épinards : la réponse parraît logique "parce que je n'en veux pas?". Alors pourquoi en faire un plat pour la viande? :)

      Supprimer
  7. Ahah je comprends tellement ! Je ne suis pas végétarienne à 100% mais ma gamelle l'était systématiquement l'année dernière à la fac (voire même souvent OMG végétalienne !!!) et du coup, j'avais pas mal de question du même style et c'est vrai que c'est gavant :p C'est qui m'ennuie un peu, c'est que les gens se sentent souvent obligés de se justifier : "j'en mange pas beaucoup", "je préfère la qualité à la quantité". C'est cool mais en fait... j'en m'en fous un peu, tu manges ce que tu veux tant que tu le fais en connaissance de cause (la question de la connaissance sur le sujet étant évidemment un autre débat^^).
    Bises :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui! Mais dans un sens, c'est que ça turlupine leur conscience, alors même si c'est désagréable, j'en souris en me disant que c'est peut-être le premier pas vers une consommation plus raisonnée (en quantité je parle surtout).
      Et je suis tout à fait de ton avis : chacun fait ce qu'il veut du moment qu'il a conscience de l'impact de ses actes. Chose pas forcément si évident de nos jours où les lobbys font pression partout :)

      Bisous Marie!

      Supprimer
  8. Je me reconnais tellement dans ce que tu dis ! ^^ J'aime bien les phrases du style " Et t'as le droit de manger ça ?" aussi , ça me fait bien rire. Mais parfois les gens sont tellement désinformés, ça fait peur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Beaucoup voient le végétarisme comme une sanction ou une obligation alimentaire. Evidemment, quand on n'est pas dedans, ça paraît contraignant!
      "Le droit" haha, on dirait qu'un gang va venir nous tabasser si on mange un truc qu'on a "pas le droit" de manger. On a tous plus ou moins notre tolérance aussi!
      C'est effrayant de voir combien être végétarien véhicule encore pour les personnes les plus fermées, une image austère!

      Supprimer
  9. C'est marrant, bien que je sois quasi végétalienne, je n'ai jamais eu ce type de réflexion...je dois être une ovni! Pendant mon stage, ou je mangeais quand même tout les jours dans la salle commune (en apportant ma gamelle), ce n'est qu' au bout de 4 mois, à la faveur d'un repas collective que j'ai eu droit à un "tu es végétarienne? je n'avais pas remarqué" et rien de plus. Maintenant, dans mon nouveau "job", tout le monde sait que je suis végé,et c'est plus "tu es sûre que tu va trouve quelque chose à manger si on va là? " ou "et tu n'aurais pas des recettes de quiche vegane?" mais bon, il faut dire que 1) je suis en Allemagne, 2) je travaille dans une association de protection de l'environnement...ça aide à la compréhension!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben écoute, dans un sens tant mieux! C'est très difficile de faire face constamment à ce genre de remarques. Je bosse en pâtisserie, ça intrigue forcément quand je parle de macarons aux blancs de pois-chiches, mais personne n'a envie de savoir réellement ce que je mange puisqu'ils s'en font ne image globalement assez négative et insipide! ;)
      Il me semble qu'aussi bien en allemagne qu'en angleterre, le végétarisme est moins ovni, faudrait peut-être que je déménage? ;) (ou que je change de métier?)
      Bisou!

      Supprimer
  10. Comme je te comprends ! Je ne suis pas végétarienne, j'ai juste considérablement réduis la viande, et ne mange qu'à l'occasion du poulet (ouai bon... :(.) et j'arrive quand même à recevoir des critiques de gens moralisateurs, parce que la viande c'est le bien et que c'est n'importe quoi de ne pas en manger.
    Après à côté de ça, je remarque de plus en plus de personnes qui deviennent végétariennes ou juste mangent très peu de viande par choix (dégoût, conditions d'élevage, etc etc), et ça, je trouve ça vraiment cool.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chacun son cheminement, ses envies! L'important c'est de le faire à son rythme et de se sentir à l'aise avec ses convictions :)!
      A force de scandales, d'études alarmistes, les gens se posent la question tout de même "et si on m'avait menti?".
      L"éveil des conscience vient finalement de ceux qui le redoutait le plus, c'est ballot ;) !
      Je suis plutôt d'accord, à y voir le nombre d'alternatives fleurir partout, même dans les grandes surfaces (qui sont quand même le lieu de prédiléction des lobbys), on comprend qu'ils s'affolent et tentent de gagner une partie du futur gros gâteau que représentera le public végétal :)

      Supprimer
  11. Coucou ! Sympa ton article ! En fait j'ai eu les mêmes agacements que toi, genre "bon ça suffit de ressortir TOUJOURS les mêmes choses", et j'ai décidé d'en faire une petite série BD... Si ça se trouve tu en as déjà entendu parler mais bon, dans le doute ! ça s'appelle Veni Vidi Veggie et c'est sur mon blog ou sur le site de l'AVF : http://www.vegetarisme.fr/category/vvv/
    J'essaie d'en faire à peu près un nouveau tous les 15 jours, peut-être que certaines planches feront écho avec ton expérience... :P
    Bonne continuation pour le blog !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou!

      Merci :)
      Haha, comme quoi, ça doit pas être si rare que ça alors ? ;)
      Bonne continuation avec tes séries BD! L'humour peut combattre tout les maux :-)!
      Bisous!

      Supprimer

Exprime toi ici mon petit, c'est free!