mardi 1 décembre 2015

La revue du sapin : lequel choisir pour réduire son impact écologique?

Chaque année, on est d'accord, c'est l'excitation à l'idée de décorer le sapin.
Sortir de l'ombre (ou du grenier), le carton de décorations poussiéreux, l'ouvrir, et recevoir toute la beauté des guirlandes scintillantes dans la face, redécouvrir des décorations oubliées, retrouver ses préférées ...
Ca fait partie du processus pour se sentir "Noël" (ça, et écouter Rudolph le renne au nez rouge!).

Seulement c'est bien joli d'acheter son sapin, mais on se pose rarement la question de savoir d'où il vient, comment il a grandi, enfin ce qu'il représente vraiment en emprunte carbone, en respect de l'environnement. Imaginez seulement le nombre de petits sapins tronçonnés tous les ans!! (6.5 millions de sapins apparemment, rien qu'en France, beaucoup de sapins).

Du coup j'ai trouvé utile de rassembler tout ce que j'ai appris sur le sapin au fil de mes recherches!


1 - Le sapin naturel coupé


On trouve des milliers de sapins coupés, à des prix plus ou moins similaires partout. Les sapins coûtent plus cher dans les jardineries, d'évidence!
On ne présentera plus le sapin "gratuit" Ikea, qui est remboursé dans sa quasi totalité en chèque cadeau à utiliser dans le magasin.
Mais cette année, pour la première fois j'ai eu envie de réfléchir à mon sapin coupé. On pourrait avoir peur pour la population de sapins, mais il faut savoir qu'en réalité, il faudrait plutôt avoir peur de la normalisation (et donc de la disparition de certaines espèces) car les sapins sont cultivés, au même titre que les roses, les pommes, les poires, et poireaux qu'on met dans notre panier, dans des grands endroits prévus rien que pour ça.
Alors comme pour les pommes, les poires et les poireaux, que peut-on faire pour limiter notre impact en tant que consommateurs?
Le biologique pardi !
J'ai vu passer non sans intérêt un post de Naturalia qui propose cette année à la vente des sapins biologiques! N'oublions pas de mentionner donc qu'à chaque sapin coupé, un nouveau est replanté pour le remplacer. Et bien évidemment, point important, c'est un sapin Français! Allooooons enfants de la patriiiiieeuuuh
Ce qui signifie donc qu'il n'a pas pris 3 avions et deux bateaux pour venir trôner fièrement au milieu de votre salon. Ouiii  Madame.
Le prix de ce sapin est le même que les autres Nordman, pas de quoi se priver d'acheter celui-ci plutôt qu'un autre plein de pesticides et qui a fait trois fois le tour de la planète, pas vrai?


2 - Le sapin artificiel

Cette solution ne m'a personnellement jamais effleuré l'esprit tant j'aime l'odeur du sapin naturel.
On en trouve pourtant de très jolis, et très réalistes, ça a l'avantage de pouvoir se sortir trois mois à l'avance si ça nous chante (histoire de se caler sur les magasins qui sortent les décorations en septembre quoi). Ca pourrait paraître idyllique niveau écologie mais ...
L'impact d'un sapin artificiel est tel qu'il faudrait plus ou moins 20 années pour le rentabiliser.
Du coup, vu que j'aime l'odeur du sapin et qu'il n'est même pas bon élève ... Tant pis pour lui !


3 - Le sapin en pot (ou en plein terre!)

La solution est idéale : on utilise son sapin, et le reste de l'année, on le met au fond du jardin, avec les hortensia, et le barbecue.
Certains le font déjà, c'est une solution très économique et pratique (bon, sauf au bout de dix ans où le sapin ne rentre plus dans la maison), mais ça limite énormément l'impact du sapin! Pas de transport (sauf la première année et tes petits pieds jusqu'au fond du jardin), pas de pesticides (si vous l'achetez bio, sinon il y aura ceux de base quoi!), pas de rachat (économiiiies!).
Par contre il faut de la place, parce que moi, sur mon rebord de fenêtre, il risquerait de se sentir vite à l'étroit, le sapin.
Mais n'ayez crainte nobles citadins en détresse, j'ai trouvé pour vous un site qui vous permet d'adopter un sapin pour la durée des fêtes uniquement : treezmas. Après, votre sapin et son pot repartent par le même service, et passera une année loin de vous, avant de pouvoir être loué de nouveau.
Un sapin globe trotter quoi!


4 - Le sapin DIY

Si le sapin est un arbre symbole, on peut aussi tout simplement le remplacer par un truc qui fera office de sapin mais n'est pas du tout un sapin!
Il aura tout d'un grand et sera un peu plus original et récup, que demande le peuple? ;) Par contre sur certains, pas toujours évident d'accrocher des boules haha!


Le sapin fabriqué avec des branches, pratique pour les décos, et presque comme un vrai !


Le sapin du bricoleur du dimanche!


Le sapin du lecteur


Le sapin récup! A découper dans du carton
Source : http://bricobistro.com/fabriquer-un-sapin-de-noel-original/

Il est aussi envisageable de ne découper que sa silhouette et le "coller" au mur, limitant ainsi la place qu'il prendra si vous avez un tout petit chez vous :)
Et sinon ma petite soeur a fait le sien en nouilles papillons lustucru, du sapin mini pour un petit couloir! ;) 

J'espère que cet article aura été instructif, on réfléchit peu à notre sapin, mais après tout, autant faire noël, et le faire BIEN!

Je retourne empêcher Nova de manger le mien, elle est apparemment friande de sa qualité biologique


Bisous épineux

Délia (et Nova) ♥



Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Exprime toi ici mon petit, c'est free!