mardi 12 janvier 2016

Ecrasée de pommes de terre à l'huile d'olive et faux gras

Qu'on se le dise, quand je parle de mon végétarisme, la plupart des gens pensent que je mange de la salade, des féculents et des légumes.
Alors effectivement, si on grossit le trait, c'est ce que je mange puisque de plus en plus je tends vers un végétalisme latent, pas forcément par choix mais bien par goût.
Je les comprends ceci dit : s'ils s'imaginent que je mange ces aliments comme tout omnivore le ferait, ça ne donne pas super envie.
J'ai fini par me rendre compte que réellement, il n'existe pas de plat végétarien appétissant dans la gastronomie française, si ce n'est de la ratatouille ou la fondue savoyarde.
Niveau appétissant on peut retirer la ratatouille, vu que ça ressemble vaguement à une bouillie pré vomie, même si c'est tellement délicieux que je regrette que les tomates ne poussent pas l'hiver (depuis le temps elles pourraient s'être adaptées si elles faisaient un effort hein!)

Certains chefs de la gastronomie commencent à s'y mettre, mais ça reste assez marginal. Donc de fait nous restons dans l'ombre avec notre prétendue salade verte, nos falafels et notre tofu.

Cette année j'ai réalisé un repas de noël pour toute ma famille (on dirait qu'il y avait une tablée de 52, on était 6 :p), avec obligation de sans gluten, sans lactose et bien évidemment, végétarien.
La contrainte m'amuse plus qu'elle ne me restreint en cuisine. J'avais surtout peur que ce ne soit pas assez gourmand mais personne n'a eu l'air de se plaindre!
Le repas était assez léger mais gourmand, avec un velouté butternut-carotte-coco en entrée, une écrasée de pomme de terres à l'huile d'olive et des pleurotes à l'ail et au persil, et en dessert, une bûche "normale" (la doudou, que je vous ai présenté sur le blog récemment) et un dessert sans gluten sans lactose à la mangue et noix de coco pour ma petite soeur.

C'est un plat très facile à réaliser, mais quand on a pas trop le sens des quantités, on peut rapidement se retrouver à manger des patates ... pendant trois jours!

Alors pour varier les plaisirs une fois le repas de fête passé et me retrouvant avec un saladier entier d'écrasée de pomme de terre, j'ai vite fait le rapprochement avec mon faux gras apporté par la petite soeur.

Le faux gras a cette propriété de fondre délicatement quand il est soumis à la chaleur, ce qui le rend particulièrement délicieux quand il est au contact de la patate chaude.
Ce plat est vraiment bête, pour le rendre encore plus fou, je vous conseillerais bien d'y ajouter des petites carottes glacées, ce serait tout simplement de la folie furieuse.


Pour une assiette

3 pomme de terre spéciales "purée" et tout
1 pincée de sel
1 pincée de poivre
1 pincée de muscade
3 cuillère à soupe d'huile d'olive
Un petit bloc de faux gras

1 - Faites cuire vos pommes de terre soit dans l'eau, soit à la vapeur. Dans la deuxième des options, n'hésitez pas à les éplucher avant, ce sera dix fois plus simple!

2 - Epluchez vos pommes de terre (ou admirez le fait qu'elles le soient déjà si vous l'avez fait pour l'étape 1-) et déposez les en gros morceaux dans un saladier, avec les épices et l'huile d'olive.

3 - Ecrasez avec une fourchette afin d'obtenir un mélange dans lequel il restera des morceaux!
Si vous trouvez la consistance trop sèche, ajoutez encore de l'huile d'olive!

4 - Démoulez votre faux gras dans une assiette, et à l'aide d'un emporte pièce, détaillez un rond après avoir pris soin de découpe une tranche épaisse de cette petite merveille.

5 - Tassez l'écrasée dans un cercle, puis déposez sur le dessus le disque de faux gras.


Dégustez sans plus attendre, avec un mélange de verdure et une sauce vinaigrette des plus simples ou aromatisée aux zestes d'agrumes ...

Et le plus chouette dans tout ça, c'est que le faux gras ne se mange pas que pour noël, du coup, vous pourrez à loisir vous refaire ce petit plat quand ça vous chantera! ;)

Je vous laisse, je dois finir mes patates (je rigole hein).


Délia ♥

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Exprime toi ici mon petit, c'est free!