dimanche 17 janvier 2016

Filante forestière et son bouquet de verdure [vegan]

Mes plus plates excuses pour ce titre pompeux j'ai eu envie de faire comme si j'allais présenter ma carte dans un dîner presque parfait. Avec un titre comme ça tu aurais pu imaginer une fondue savoyarde de dingue avec des champignons en guise de morceaux de pain (hé, avoue ce serait un peu stylé comme truc pas vrai?).

Mais bon comme je n'ai pas du tout la main en ce qui concerne le mélange fromager et que j'ai pas franchement envie de lâcher un testicule que je n'ai pas en fromage chez le fromager, ce ne sera malheureusement pas une fondue. Disoulée!


Néanmoins, ce petit plat assez rapide est vraiment très très savoureux.
Sans vouloir en faire une promotion démesurée, c'est en plus de ça très rapide à préparer et avec une jolie mise en scène ça fait plat élaboré.
Si on veut vraiment se la péter grave, on peut éventuellement faire un confit d'oignons avec, mais perso, moi, j'ai un peu la flemme. Ou même une persillade si on veut pas pouvoir approcher un humain sans le tuer pendant deux jours (j'vous jure que l'autre jour j'ai mangé une pizza persillée, j'avais l'impression de l'avoir encore dans la bouche deux jours après, big story quoi).

Pour les besoins de la présentation j'ai réalisé une petit étoile avec une portion agréable pour un minimoy, je vous propose ici la quantité pour une assiette à taille humaine, libre à vous de faire une jolie présentation ou de faire ça plus "grossièrement", juste pour le plaisir du ventre :-)


Ingrédients 

1 portion de polenta à cuisson rapide
1 petite gousse d'ail
quelques têtes de persil (ou une bonne cuillère à café bombée de persil surgelé)
100 g de champignons (ici pleurotes et trompettes de la mort!)
2 cuillères à soupe d'huile d'olive
Une pincée de sel
une pincée de poivre
Une poignée de mâche
Vinaigrette

1 - Commencez par cuire cotre polenta. Comptez une dose de polenta pour 4 doses d'eau. POur bien me repérer j'utilise d'abord mon verre pour "mesurer" ma dose de polenta (on dirait une camée de la polenta qui parle de ses doses quotidiennes, tout va biiiien) et mesure patiemment 4 doses d'eau.
Mettez l'eau à bouillir et ajoutez la polenta, l'ail et le persil sans oublier de saler et poivrer généreusement, sinon la polenta c'est juste insipide. Remuez jusqu'à ce que la polenta forme une pâte un peu compacte mais pas trop (l'eau continuera à s'évaporer de toute façon!) et étalez sur une assiette protégée par une feuille de papier cuisson en essayant d'avoir une épaisseur régulière et moyenne.
Mettez au frais!

2 - Dans votre poêle, mettez à chauffer votre huile d'olive sur feu vif. J'ai réalisé des "fils" de pleurotes et les ai mis directement à chauffer. Baissez ensuite le feu et déposez un couvercle. Quand la cuisson est presque terminée, ajoutez un peu de persil, sel et poivre et pourquoi pas quelques baies roses si le coeur vous en dit. Réservez.

3 - Dans votre poêle (la même si vous avez la flemme de faire la vaisselle * 1000), remettez de l'huile (une bonne dose) d'olive et à feu vif, faites cuire votre polenta, que vous aurez taillé au couteau ou à l'emporte pièce selon votre envie.
Laissez bien dorer chaque coté, c'est ce qui donnera tout le croustillant à votre polenta!

4 - Servez en déposant sur votre polenta vos petits champignons de la forêt, sans oublier le nuage de verdure et sa vinaigrette!


N'hésitez pas en tout cas à vous amuser avec la polenta, sa capacité à se faire frire la rend très intéressante malgré son manque de goût, qui laisse une grande liberté pour l'assaisonner!

Je retourne à ma tisane du dimanche et à mon unique chanson du moment "le café des délices" chanté par Patrick Bruel. Ouai ouai.

Si vous voyez filer cette étoile, n'hésitez pas à faire un voeux ;) !

Bisous forestiers

Délia ♥ qui file à la vitesse de la lumière

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Exprime toi ici mon petit, c'est free!