dimanche 3 janvier 2016

Le réconfortant : chocolat chaud au praliné [vegan]

Depuis petite je n'ai jamais aimé le chocolat chaud, pour la simple et bonne raison que l'idée de mettre du lait de vache sous sa forme liquide dans ma bouche me file des haut le coeur.
Rien à faire : même voir mon père boire du lait fraise me filait la nausée.

Du coup j'ai longtemps délaissé cette boisson que tout le monde adore pour sa gourmandise et son coté réconfortant.

Et puis récemment je me suis dit ... Mais attend, le lait végétal, ça doit pouvoir faire un super bon chocolat chaud!!
Vous vous direz que j'ai mis un certain temps à comprendre cette information vraiment stupide, mais ça  a révolutionné mes envies de chocolat chaud.

Je trouve ça encore trop sucré et un peu écoeurant, je pense que j'ai du mal surtout avec le sucré en liquide, mais c'est vraiment délicieux en petite dose, et ceux qui aiment ça n'en seront pas déçus et n'auront rien à envier au lait qui sort des pis d'une vache!


Si je ne suis pas encore végétalienne, je commence beaucoup à réfléchir au lait de vache, que je ne trouve pas tellement essentiel à notre santé, et qui m'apparaît de plus en plus comme un produit à la limite du nocif, car nous n'avons finalement besoin que du lait de notre maman, tout comme les veaux qui arrêtent de têter une fois leur croissance terminée ! L'idée de têter un autre animal (puisque si l'on grossit, c'est ce qu'on fait non?) m'apparaît comme farfelue, et je n'ai plus envie de participer outre mesure à l'industrie laitière, dont je ne vous ferai pas un tableau mais qui n'est pas des plus reluisantes, comme tout ce qui porte le nom "industrie".
Si le sujet vous intéresse, outre le coté affectif et les mamans séparées de leurs veaux, ma maman avait lu un édifiant ouvrage intitulé "le lait, cette vacherie", qui illustre bien la réalité du lait, consommé après l'âge de la croissance et en quantités excessives, comme nous le conseille joyeusement le Plan National de Nutrition Santé (ou intitulé aussi, Plan National pour le Rendement Maximum des Lobbys Français).


La recette ici conseillée est pour un grand verre ou un mug normal, mais vous pouvez à loisir la multiplier pour en faire pour tout le monde!

125 ml de lait végétal de riz (ou d'amandes, pour son bon goût), correspondant à une briquette
1 cuillère à soupe de cacao poudre
30 g de chocolat noir
1 cuillère bombée à café de praliné noisette/amande
1 cuillère à café de sirop d'agave
Quelques gouttes d'extrait de vanille liquide

1 - Faites fondre votre chocolat avec le lait végétal, puis ajoutez ensuite le cacao poudre.

2 - Remuez bien, laissez bouillir pour laisser une partie du lait évaporer et le mélange prendre un peu de consistance, puis retirez du feu et ajoutez votre sirop d'agave.

3 - Servez chaud, avec des petits chocolats ou des cookies, ou encore un bon cake, et un grand verre d'eau fraîche, pour se rincer le gosier entre deux douceurs.


Pour les plus gourmands, vous pouvez monter une chantilly de coco et l'ajouter au mélange, en saupoudrant de cacao en poudre et de billes croustillantes de chocolat par exemple!

En espérant que cette recette express vous plaise, d'autres mélanges arrivent sur le blog.

Je vous souhaite par ailleurs une très douce année 2016, placée sous le signe de la gourmandise (toujours!), avec beaucoup d'amour, de jolies surprises, des projets et plein d'espoir!

Mille bisous chocolatés

Délia ♥



6 commentaires :

  1. Bonjour , je viens de faire ce chocolat cet après midi . Avec le froid qui commence ( enfin ) à arriver c'était une excellente recette . A la cuisson j'y ajoute du zeste d'orange pour ajouter une touche gourmande .
    Bon dimanche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve ça délicieux aussi avec de l'orange! On est d'accord le froid a mis du temps à arriver!!

      Supprimer
  2. Wahou il fait super envie ton chocolat chaud. Je n'ai jamais trop aimé ça mais c'est sûrement à cause du lait de vache que je digère très mal, là avec du lait végétal aucun risque ! J'aime beaucoup ton idée de rajouter une chantilly coco et quelques billes croustillantes sur le dessus. Bisettes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'aimais pas non plus ça, mais le lait est un sacré aliment pour le bidon, il ne faut pas rester sur un mauvais souvenir ! :D
      Bisous!

      Supprimer

Exprime toi ici mon petit, c'est free!