dimanche 28 février 2016

Bloguer régulièrement quand ton blog c'est pas ton métier, t'as vu


Parce que c'est maintenant assez répandu de rencontrer des bloggeuses freelance, indépendantes, dont le travail se confond plus ou moins avec leur blog (si ce n'est que leur blog soit leur métier pour certaines), on voit alors naître des superbes projets vraiment magnifiques. Des blogs ultra aboutis visuellement, avec des articles très fouillés, des compétences en gestion du web, des réseaux sociaux (on en parle de mon incapacité totale à faire ma promotion?).

Parfois quand tu vois ça tu grimaces légèrement et tu as des envies de tout lâcher et de dire zut à ton blog mille fois moins joli et dont le contenu est franchement et objectivement moins attrayant, sans vouloit faire la nana fataliste/qui a besoin qu'on la remonte.

MAIS ...

Comme Rome ne s'est pas construite en un jour (ça aurait été super rapide faut le dire quand même vu la tronche du truc!), j'ai gardé le train dans les rails et j'avance au gré des saisons, des inspirations et des envies.

Je suis madame tout le monde.
J'ai un travail, pâtissière. Je me lève le matin (tôt en plus, tu dors encore!), je travaille 5 jours sur 7, comme plein de gens.
Donc oui parfois je tiens une flemme tellement légendaire qu'on penserait que mon canapé est doté de glue tellement j'y suis collée dans l'incapacité de m'en détacher.

Niveau organisation voilà comment je m'en sors



Evidemment on est des humains. Certains jours si j'ai mal au crâne ou que je suis épuisée, je m'offre le luxe d'une sieste plutôt que de passer trois heures en cuisine et deux devant mon ordinateur (sans compter les photos). Mais sur une semaine je m'atèle toujours à faire du contenu pour au moins trois articles. C'est important si on veut rester dans le mouvement de ne pas s'arrêter, parce que c'est comme décider d'arrêter de pédaler dans une montée ; c'est tellement plus difficile de redémarrer ensuite qu'on se dit qu'on a été bien bête de ne pas persévérer (même si on avait les muscles prêts à péter).
Ecrire, photographier, et pour ma part inventer des recettes est devenu une sorte de mécanisme bien huilé ; j'y prends plaisir, ça m'auto inspire, et du coup, c'est devenu un cercle vertueux que je ne souhaite plus briser!



Justement pour contrer les jours de maladie/flemme/manque de temps (parce que ça arrive, j'vous parle de ma période de noël au travail ou ça ira? haha), il faut toujours avoir des articles "prêts". Quand je dis ça dans mon cas je parle de photos déjà prises, il ne me reste alors que le travail de "retouches" (luminosité, contraste et ajout d'une signature, pas grand chose mais il faut bien y passer!) et de rédaction.
Ca me permet de mieux moduler mes semaines selon mes disponibilités.
Du coup, pendant mes deux jours de repos, j'ai généralement une journée "blog" où je prends toutes mes photos et cuisine 2 à 3 recettes (parfois 4 sur deux jours quand je tiens la pêche) et shoote tout d'un coup.
Un autre critère à prendre en compte si comme moi vous n'avez pas de lightbox, c'est de prévoir la météo, parce que la grisaille est une plaie sans nom, quand on a trois plats de prêts mais pas un seul rayon de soleil aux alentours!



On oublie facebook, instagram, gmail.
C'est l'autarcie pendant la rédaction des articles. Une bonne playlist calme ou bien pêchue mais sans trop de chansons à chanter, les doigts prêts à clavioter, gimp d'ouvert, et on se lance!
Pas question de faire la cuisine en même temps, de boire un verre de rosé (déjà essayé, l'apéro c'est -1500% sur la productivité rédactionnelle, true story bro) ou de laisser Nova nous distraire avec son gros bidon flasque et rose (même si c'est ultra mignon et attractif, faut le dire).
On rédige, la tête dedans.
Un article me prend un temps assez variable selon ma fatigue ou mon inspiration (certains articles partent dans la poubelle des idées pas asses inspirantes parfois même), mais entre la case cuisine (entre 15 minutes et 3 heures...), les photographies (une demi heure environ par recette, sans parler de la préparation à tout ordonner), et la rédaction (variable selon l'inspiration de 15 minutes à 2 heures), ça devient vite envahissant si en plus on se permet de ne pas être vraiment dedans ;)



Même si initialement je n'étais pas pour me fixer des jours de publication, j'ai fini par le faire parce que c'était pour moi la façon la plus simple de suivre le fil et de ne jamais oublier de faire un article.
Je l'avoue, j'essaye de prévoir des sorties sur d'autres journées que celles de rédaction.
Si il arrive que je ne sois pas là pour écrire, je le fais avant, la veille au soir, et je plannifie l'article pour qu'il se publie tout seul, à l'heure où je l'aurais fait si j'avais été là!



Si comme moi tu as un travail à coté, il faut rester indulgente envers toi même sur ton degré de capacité à rédiger, à te motiver, et à produire donc, un contenu (parce que c'est un peu comme rédiger pour un journal quoi).
Je ne me culpabilise pas quand je loupe un jour de publication, parce qu'en soi, c'est pas un drame, que mes lectrices ne le remarqueront certainement jamais, en plus, parce qu'elles aussi elles ont une vie, et puis parce que zut.
Faut rester impérativement dans le plaisir et dans la passion, autrement ça devient une contrainte, un second travail, mais sans être payé, en plus. C'est pas du tout le but (enfin dans mon cas ne tout cas!).
Même si ça représente un investissement personnel important, ça reste un plaisir.



Si je m'arrange pour dégager 3 demi journées de rédaction/mise en forme d'articles par semaine, s'il faut que j'en mette moins à disposition ce sera fait.
La vie passe avant, tout comme ma disponibilité dans mon vrai travail (tu sais, celui qui me rapport pas beaucoup des euros!).
Evidemment, si comme moi ton blog parle de ta passion, tu ne vivras pas la contrainte pareil.
Demande à des tas de gens de cuisiner 4 trucs sur leurs jours de repos ils t'enverront chier. SI techniquement je pouvais en faire plus je crois que je ne dormirais plus la nuit.

*************

Evidemment, j'aimerais mille fois mieux rester chez moi et ne faire que cuisiner et photographier, mais il va me falloir encore travailler si je voulais y parvenir un jour.
En attendant, avoir un blog ça incite à s'éveiller, travailler dur, produire des belles choses, en bref, progresser.
Du coup même si ce n'est qu'une activité parmi un paquet d'autres pour moi, c'est un beau projet personnel!

Je ne vous cache pas que je fais la belle là, mais je vous préviens, je m'enfuis 3 jours à Amsterdam, y'a moyen que le prochain article soit dans une semaine, mais comme vous avez soit des vacances, soit des enfants, soit votre vie, vous verrez, vous ne le sentirez pas passer vous non plus, et on se retrouvera autours d'un article à 3000 mots, comme toutes les autres fois ;) !!

Je vous embrasse, je me prépare psychologiquement à kiffer ma semaine au pays des tulipes.

Merci en tout cas pour votre présence, le blog pédale doucement mais surement. Vous êtes maintenant entre 300 et 500 par jour à pointer le bout de votre nez. Ridicule pour certaines mais pour moi c'est plein de sens et j'espère apporter à certaines quelques informations, recettes à glisser dans des cahiers gribouillés main et tachés de chocolat , ou un peu de distraction.
Vous me tirez vers le haut!

Délia ♥ Reconnaissante et fière de réussir à continuer l'aventure

17 commentaires :

  1. Coucou Délia,
    C'est un très joli article que j'ai lu en intégralité. Très intéressant de découvrir comment s'organisent les autres blogueuses :)
    Et entre 300 et 500 visiteurs par jour, c'est génial ! Je te félicite !!
    A bientôt ♡

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Melody !
      Merci pour ta lecture et tes félicitations, c'est adorable de ta part!! Mon blog est ouvert depuis 4 ans (avec des hauts et des bas niveau publication) mais il n'a jamais eu son pic de succès comme j'imagine qu'il l'aurait eu si il le devait, chose que j'ai appris à accepter!
      Du coup il a une progression lente mais une progression quand même, ça me suffit! :)
      C'est une question assez personnelle l'organisation, chacun fait comme il peut, j'ai de la chance d'avoir mes après-midi de libres puisque je bosse surtout le matin!
      Je trouve que le nombre de visites est un gros tabou, c'est asses difficile de se faire un ordre d'idées mais je pense que ça représente très peu par rapport à des énormes blogs.
      En tout cas a bientôt et merci pour tn passage!

      Supprimer
  2. Coucou !

    Bravo pour tes passages ! Je galère aussi à publier régulièrement sur mon blog mais petit à petit j'arrive à m'organiser pour publier de plus en plus régulièrement. J'ai beaucoup aimé lire ton article qui me rassure, je ne suis pas la seule blogueuse qui a parfois une flemme incommensurable quand je rentre d'une longue journée (de cours pour moi). Merci pour ce joli article !

    Bonne soirée à toi ! Gros bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Clem ! :)

      C'est un sacré rythme à prendre, et puis faut aussi trouver celui qui convient. Je publie trois articles semaine mais pour certains sujets ou autres personnes ce sera un article par semaine, qui sait?
      Haha, la flemme est un état naturel, tout comme la faim ou la fatigue, y'a genre zéro honte à la resssentir, ça veut juste dire qu'on est humains ;D!!

      Bonne soirée, et merci pour ton passage ici! :)

      Supprimer
  3. YO!!! Délia, pour ma part je trouve que ton blog!! et top ta personne et sincère, ton écriture extraordinairement bien lisible fourni explicative et drôle... moi je dis chapeau bas Demoiselle ..Continue à nous régaler de tout que ce soit tes articles très bien écrit avec ton caractère qui en découle et tes recettes qui Oh!!! J'AdOoooOOoOre passe le bonjours aux tulipes et à bientôt Bisousssssss ..Françoise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle pêche aujourd'hui Françoise!! ;)
      Ce petit mot m'a agrandi mon sourire de "presque partie au pays des tulipes" :-). C'est vraiment, vraiment beaucoup trop gentil et ça me touche jusqu'au ciel, car c'est tout sauf un compliment bateau!!
      Comme j'ai bien du mal à savoir quoi répondre à cet excès de compliment, je vais simplement te dire un grand merci, car ce sont des petits mots comme ça qui donnent envie de faire tous les efforts du monde pour continuer :-)
      Un gros bisou, et je ne manquerai pas de passer le bonjour aux tulipes, qui, je l'espère, seront par milliers dans les champs! :-)

      Supprimer
  4. Chouette article comme toujours!
    J'ai su qu'il faut un minimum d'organisation et je te parle même pas quand tu en as deux à gérer.
    Comme je te comprends pour les photos et le soleil. Apparemment, j'ai trop crié sur tous les toits qu'à la Réunion il faisait beau pratiquement 365 jours par an car on a jamais eu autant de pluie que ce début d'année. Du coup, pour prendre des photos c'est pas du gâteau.
    Je te rejoins aussi sur le fait que bloguer nous pousse à " travailler", à échanger ( et parfois même à nous libérer) et nous permet de belles rencontres aussi.
    J'espère que tu nous reviendras d’Amsterdam avec une idée de maquillage ( couleur tulipe qui sait?!) avec plein de couleurs. Je dois dire que ce genre d'articles me manque!

    Bises et bon voyage à toi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merki amandine! :)
      Oula, oui!! Impensable pour moi, j'aurais l'impression d'avoir un pied sur un skateboard et l'autre sur une trotinnette :D
      Haha, comme quoi, même là bas il peut faire moche?!
      On réfléchit beaucoup sur soi finalement, même si on ne montre ici que ce qu'on veut bien montrer :)
      Halala c'est vrai que cette section se perd pas mal par ici, je n'ai pas touché à mes pinceaux depuis foooort longtemps, je ne me maquille plus du tout!
      J'vais finir par te faire des mails de maquillages rien que pour toi? haha

      Bisous ma jolie :-*

      Supprimer
  5. J'adoooore cet article ! Je l'ai lu entièrement, et j'aime toujours autant voir comment s'organisent les autres ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une petite curiosité de s'imaginer l'organisation des autres, j'aime aussi beaucoup lire ce genre d'articles du coup j'ai imaginé que mes lectrices penseraient pareil ;) !

      Supprimer
  6. Oui, pas facile de concilier boulot et blog. Tout comme toi, j'essaie de tenir un rythme mais c'est déjà bien si je fais un article par semaine ^_^ Puis quand tu rentres le soir, crevée et que tes week end sont chargés, pas toujours simple de trouver du temps pour le blog. Des fois, je me dis que le jour où j'aurai un enfant, cela va être chaud de tout concilier ^_^

    Rah le partage sur les réseaux sociaux... Cela prends beaucoup de temps aussi. Je me rend compte que je ne suis pas très douée pour ça non plus XD Tant pis ^_^ Je ne partage pas sur mon blog pour la gloire, mais pour le plaisir :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Grave!! Un vrai parcours du combattant certaines semaines! Haha, bon moi j'en planifie pas des enfants, donc j'aurai cette marge là quand tu seras envahie par les tototes et les bavoirs :D
      Mhh, j'ai pas le coup de main, mais pareil, j'aime bien, donc tant pis finalement si ça prend pas et que c'est trop perso et bizarre :D

      Supprimer
  7. Super cet article Délia!! Je m'y suis retrouvée dès ton premier paragraphe...Tes conseils organisation j'adhère!! Prendre un train d'avance,planifier...et la vraie VIE d'abord. D'autant qu'elle est ma source d'inspiration (mon travail au quotidien) pour mes articles de Blog. C'est donc toujours plaisant, même si parfois on passe des heures à préparer un article (comme celui que je viens de poster....) Bon séjour au pays des tulipes!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marielle! :)
      Je pense qu'on se retrouve plus ou moins dans certaines "catégories" : celles qui publient régulièrement mais pas trop, celles de qui c'est le métier, celles qui publient peu fréquemment ... :)
      C'est pas toujours évident au niveau relationnel mais bon! Merci!

      Supprimer
  8. Un article qui me parle à 100%, surtout en ce moment où mon boulot me prend pas mal de temps et où je n'ai pas envie de me recoller des heures devant un écran le soir pour préparer mes articles... D'une part parce que j'ai mal au crâne et ensuite parce que je veux profiter de mon chéri quand même, lui aussi a des horaires de fou alors on passe le peu de temps qu'il nous reste ensemble! Et pourtant je n'ai pas envie de laisser tomber mon blog! Même si je suis loin d'avoir autant de visites quotidiennes, je m'en fiche, car au niveau personnel j'ai beaucoup appris, notamment en photo et ça c'est déjà énorme pour moi! J'aime mon "vrai" boulot et je sais que je ne pourrais probablement jamais vivre de mon blog ou en freelance ou je ne sais quoi, d'ailleurs je ne sais pas si c'est ce que je veux, mais j'en ai besoin en tant que loisir. Du coup ce weekend je me suis "offert" une journée photos-retouches-rédaction de posts, et c'était super agréable de s'y mettre franchement plutôt qu'en coup de vent 10 minutes avant la publication, et en plus je suis beaucoup plus zen pour les jours à venir vu que j'ai des posts programmés! Mais je suis tout à fait d'accord sur le fait que personne ne remarque si j'en manque un de temps en temps, alors des fois je me dis que je ne devrais pas me mettre autant de pression!

    PS : je vais à Amsterdam en Mai, je serais curieuse d'avoir quelques bonnes adresses végé si tu en as à partager!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est important de savoir aussi où on situe son blog dans ses ordres de priorité! Parce que bon, c'est sûr qu'avoir un blog c'est chouette, mais on le vit pas pareil si on se met la pression ou si on le vit comme un loisir :) !!
      Si je pouvais en vivre un jour je ne dirais pas non mais je ne vois pas mon contenu comme quelque chose de suffisamment intéressant pour tenter de le vendre outre mesure.
      J'admire ça par contre, je n'arrive pas à prévoir mes articles, je les écris toujours à chaud, donc chapeau!
      Et effectivement, te mets pas la pression, c'est jamais productif ce truc là!

      PS : j'en parle aujourd'hui sur le blog, j'espèe que ça répondra à ta question :)

      Supprimer

Exprime toi ici mon petit, c'est free!