dimanche 17 avril 2016

Bol composé tout en couleur : quinoa, orange et oignon rouge

Je mange souvent ce genre de bols composés, parce que ça permet de varier souvent ce qui tombe dans les assiettes, mais aussi de manger du cru.
Si je ne suis pas une grande adepte du 100% cru parce que j'aime les différences que la cuisson apporte, j'aime apporter un peu de croquant dans mes plats avec des aliments bruts, simplement coupés finement et assaisonnés, pour bénéficier de leur croquant mais aussi de leur goût frais.

Finalement, ce genre de "recettes" c'est un peu mes repas les plus quotidiens. Je prends une céréales ou une légumineuse, j'ajoute des légumes cuits ou crus que je mange le plus souvent froids, je prépare une vinaigrette qui va bien, j'additionne de quelques graines et on obtient alors des saveurs fraîches, surprenantes, amusantes, et qui changent un peu selon qu'on tente des associations confortables ou plus originales.


Je crois qu'en fait ce bol multicolore n'a rien d'exceptionnel en soi, mais c'est un plat que j'ai adoré manger sur le moment, parce qu'il contenait tout ce dont j'avais envie à l'instant T. Et le contexte, quand on déguste, c'est aussi important que ce qu'on déguste.
Qui n'a pas un souvenir d'un truc qu'il a mangé sur le bord d'une plage, dans une fête foraine, au milieu de la forêt, après une séance de piscine? Et qui n'a jamais eu cette sensation de déception après avoir mangé la même chose dans des conditions différentes en trouvant ça moins bon?

Alors comme j'ai trouvé ce bol absolument délicieux au moment où je me suis assise devant et que j'en ai pris la première bouchée, j'ai pensé que peut-être ce bol serait le saint graal de quelqu'un qui passerait par là et aurait aussi envie de cette association qui a surtout fonctionné d'abord avec les yeux.
Il y a de tout là dedans, entre le quinoa, les lentilles corail, les carottes, les oignons, les noix de cajou, l'orange. Du coup ça donne autant la pêche dehors que dedans!


Je vous parle d'ailleurs rarement matériel parce que la plupart du temps je cuisine avec des trucs super basiques mais je ne peux que vous conseiller d'avoir quand même un bon couteau et de quoi l'aiguiser régulièrement parce que ça facilite tellement la vie que ça peut même finir par donner envie de cuisiner juste pour découper des trucs tellement c'est jouissif de réussir facilement.
Même sans aller à dépenser des milliers, un bon couteau d'office, une pierre à aiguiser, et t'es parti pour des années avec ton fidèle couteau, à découper, détailler, éplucher, rayer et kiffer.
Si je juge bien des ustensiles non indispensables, c'est le seul et unique truc où ça fait vraiment une différence sur le plaisir que tu prends à cuisiner et c'est très accessible, puisqu'un couteau d'office largement suffisant ça coûte moins de dix balles.
Et pour les légumes j'ai aussi un cranté de chez opinel, qui coûte 9€ et qui m'est vraiment très utile, je pense que je vais lui faire un enterrement le jour où il me lâche parce que je l'aime beaucoup.


Pour un bon gros bol pour caler une bonne grosse dalle :

- Une portion de quinoa
- Une petite portion de lentilles corail 
- Une petite carotte bien lavée
- La moitié d'une orange
- Un quart d'oignon rouge
- Une poignée de noix de cajou
- Le jus de l'autre moitié de ton orange coupée en deux (on va quand même pas gaspiller non? ;D)
- Moutarde
- Huile d'olive
- Échalote (une moitié devrait te suffire)

1 - Fais cuire ton quinoa et tes lentilles corail dans la même eau, pendant douze minutes plus ou moins. Les lentilles corail auront cuit mais il faudra vérifier l'état du quinoa dont le germe devra être sorti.

2 - En attendant, prépare tes légumes et fruits. Pour que ce soit du prêt à avaler et que tu n'aies pas besoin de tout redécouper dans le bol (t'as déjà tenté de découper dans un bol? Parce que c'est pas super facile en vrai!), prend ton économe et fais des cossettes de carottes. Pour l'orange, j'ai préféré faire des suprêmes, ce qui consiste à retirer la peau épaisse+ la petite peau au couteau bien aiguisé puis ensuite de prélever, à l'aide toujours de ton couteau bien aiguisé, les quartiers, tout nus, sans petite peau désagréable !
Enfin, découpe très finement ton oignon rouge afin qu'on sente à peine sa texture sous la dent (éventuellement si tu es adepte, tu peux utiliser ta mandoline, moi j'ai jamais compris comment me servir de la mienne et du coup j'ai trop peur de perdre un doigt, pour un oignon ce serait couillon ...).

3 - Pendant que tu égouttes ton quinoa et ses copines corail et que tu les laisses refroidir dans leur coin, prépare ta vinaigrette à l'orange en pressant ta demi orange, puis en y ajoutant un peu de moutarde (quelque chose comme une cuillère à café, que ça pique un peu !) et puis de l'huile d'olive.

4 - Dans un petit saladier ou un grand bol (quelle diversité pas vrai?) on met alors tout ce joyeux petit monde, on mélange bien et on ajoute les noix de cajou légèrement concassées.
Et puis ensuite on se régale bien fort avec sa super salade sans salade!


Vous avez remarqué comme les épluchures c'est photogénique? ;D (en vrai y'a peut-être que moi qui les trouve photogéniques mais c'est déjà ça de pris!)


Si vous me voyez plus trop traîner par ici, ne vous posez pas trop de questions : je commence un nouveau travail cette semaine et trouver un rythme saint et tenable pour publier ici c'est pas aussi simple que ça en a l'air ;) !

Je vous fais donc un bisou à durée indéterminée pour que vous puissiez tenir jusque là.

Délia ♥ un peu stressée et tout.

4 commentaires :

  1. Aller cargaison de bonnes ondes et bisou à durée indéterminée pour toi aussi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, merciiii !
      J'en garde pour la suite :-*

      Supprimer
  2. Ce bol semble délicieux, il est simple et beau ~
    Un vrai bol appétissant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La simplicité en cuisine reste mon tuteur! Rapide, simple et efficace!
      Merci pour le gentil mot!

      Supprimer

Exprime toi ici mon petit, c'est free!