jeudi 12 mai 2016

Shortbreads à la noix de pécan [vegan!]

Je dois l'avouer, j'ai bien du mal à me passer de sucré.
Même si ce n'est qu'un petit carré de chocolat, ou une fraise juteuse, il me faut bien souvent terminer dignement mon repas.
Alors n'allez pas croire que j'aime l'excès de sucre : je déteste les boissons sucrées que je trouve écoeurantes, je ne peux pas manger une part de gâteau en entier parce que ça me sature complètement la langue et que je ne sens plus rien, et je ne sucre jamais mon thé par dégoût.
Mais j'apprécie la saveur douceureuse d'une pointe de gourmandise bien dosée. Je ne fume pas, mais j'ai ma petite addiction au sucre.
J'essaye evidemment de varier le sucre utilisé, car le sucre blanc est totalement inutile sur le plan nutritionnel, et te refilera juste une glycémie de malade ponctuellement, et peut-être le diabète un de ces jours, la mort celui d'après (c'est presque pas une blague, le sucre blanc y'en a vraiment partout). Pas de quoi sauter au plafond.
Alors ses confrères non raffinés ont un gros désavantage tout de même : ils donnent un goût assez prononcé et ont pour certain (coco, muscovado), des textures très éloignées du sucre blanc cristallisé comme on le connaît tous. Mais en jonglant bien, on peut se débrouiller pour trouver un moyen d'outrepasser cette difficulté et d'adapter son usage de l'édulcorant (c'est comme ça qu'on appelle les autres trucs qui sucrent mais sont pas du sucre) selon sa préparation.


Evidemment, au rythme où je cuisine à la maison, il y a toujours quelque chose à grignoter pour d'éventuels invités, surprises ou non.
Mais je me suis dit en faisant ces biscuits qu'ils seraient parfaits pour une après-midi papotage entre copines qui durent des heures et pour lesquelles on devrait prévoir des rations alimentaires comme pour partir en mission.
Ils m'ont un peu fait penser aux biscuits "gascogne" au niveau de la saveur, quand bien même ce n'est pas vraiment l'idée!


En fait, c'est très croquant, avec un goût caramélisé du à la présence du sucre de canne non raffiné et on sent le bon goût de la noix de pécan en arrière plan. C'est assez sucré, d'où l'idée d'éponger avec un peu de thé (non sucré donc) entre chaque bouchée!
En plus c'est facile à transporter si on prend le thé ailleurs (dans une super boîte en fer), ou même pour faire des petits baluchons et offrir.


Pour 8 biscuits environ

60 g de farine de blé
60 g de farine sans gluten (ici Maïzena et riz)
20 g de noix de pécan
85 g de margarine
60 g de sucre de canne blond
15 g de Muscovado
Une pincée de sel

1 - Peser les ingrédients secs tous ensemble dans un récipient. Remuer un peu pour créer de la mixité dans tout ça. C'est projet X, version farine.

2 - Ajouter la margarine en mélangeant bien la préparation, jusqu'à obtenir une pâte uniforme et solidaire (tous ensembles, tous ensembles, touuus, touuus).

3 - Etaler de manière à obtenir quelque chose de plus ou moins carré (sauf si vous voulez faire des shortbreads ronds/informes/losangulaires, à vous le choix les gars). Pour ce faire, il faut partir d'un rond et tourner la pâte d'un quart de tour à chaque coup de rouleau. Jamais plus, jamais moins. Pour un rond c'est 1/8 de tour à chaque coup de rouleau. Et là tu te dis que j'ai l'air d'aimer les maths mais c'est pas du tout vrai. On est fâchés depuis la primaire, on a pas encore signé la trève, c'est en négociation.

4 - Piquer des noix de pécan dans la pâte, sans enfoncer de trop : à la cuisson elles se feront emprisonner dedans.

5 - Cuire à 180°C pendant une vingtaine de minutes, jusqu'à ce que les bords dorent.
Tout de suite en sortant du four (et pas genre 20 minutes après sinon c'est bouillie land), prends un couteau et détaille ton biscuit. Si tu veux des ronds, prends ton emporte pièce. L'idée quoi qu'il arrive c'est de ne pas traîner parce que ça refroidit et que ça durcit donc assez vite, ce qui pourrait rendre la tâche qui est ici simpliste en quelque chose de laborieux à la mort.


Il ne vous reste plus donc qu'à mettre la bouilloire en route et attendre que les copines ou la voisine trop chouette viennent sonner à la porte et prendre le thé.


Evidemment, on peut décliner cette recette à l'infini, même si sa saveur prononcé aura tendance à toujours s'imposer.
A tester au sucre blanc si vraiment vous souhaitez une base neutre!


Bisous mietteux

Délia ♥

10 commentaires :

  1. Ces shortbreads me plaisent beaucoup...

    RépondreSupprimer
  2. oh comme ils ont l'air bon !!
    Je suis déjà fan !, vegan ou pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien évidemment! Je précise que c'est vegan mais c'est hautement conseillé de TOUS s'en régaler ;)

      Supprimer
  3. Me plaisent beaucoup tes shortbreads à la noix de pécan! :-)

    RépondreSupprimer
  4. Oh là là, tu sais que j'ai jamais remangé de shortbread depuis que je suis vegan ?! ca me donne trop envie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas combien de temps ça fait que tu es vegan mais il semblerait que ça urge :D!

      Supprimer

Exprime toi ici mon petit, c'est free!