jeudi 9 juin 2016

"Composez, réglez, déclenchez!" : Le livre qui va te décoincer de la photographie!

Quand on est autodidacte je m'en foutiste de la photographie comme moi, il faut bien admettre qu'on a toujours un tas de notions à rattraper. Si ce n'est les ISO et la vitesse d'obturation, je n'ai jamais beaucoup réfléchi à mes prises de vue autrement que par le biais des résultats que je voyais dans mon écran.


Un beau jour, je tombe sur ce livre à la FNAC. Tu sais, les livres, pour moi, ce sont de vrais bijoux. Chacun sa mémoire, mais le fait de lire, de pouvoir RE lire si j'ai pas compris, de lire ailleurs pour approfondir, ça m'aide beaucoup à imprimer.

Anne Laure Jacquart tient un blog photo, que je n'ai pas encore vraiment pris le temps de parcourir mais qui est, comme son livre, très décomplexant.
En fait, cette photographe très douée t'expliques vraiment pas à pas les démarches, et te prouve que non seulement tu n'es pas la seule à tâtonner pour trouver les bons réglages, mais qu'en plus de ça, la retouche par exemple est parfois nécessaire pour révéler le potentiel d'une photographie.


Le livre possède une approche très sensitive de la photographie. On commence d'abord par t'ouvrir au monde qui t'entoure, en repérant les formes, les contrastes, les similitudes, le cadrage, et ensuite, tu commences seulement à ouvrir la porte des réglages et t'équipes de ton appareil.
En gros, on te fait comprendre que quand bien même tu vivrais ton appareil comme un troisième oeil qui ferait exactement ce que tu attends techniquement, tu seras toujours un photographe médiocre si tu n'apprends pas à voir, comprendre et apprécier la vie autours de toi.

Pas toujours facile de réfléchir aux angles et au sujet, mais j'ai essayé!

Le livre fonctionne par thématiques : "comment intégrer un premier plan" "le contre-jour" "associer les éléments et lignes".
Chaque chapitre s'imbrique parfaitement dans le précédent, c'est un peu comme un entonnoir qui a du sens .
Regarder -> Faire des choix photographique/esthétiques -> Gérer son environnement -> Gérer son matériel -> Choisir ses images -> Choisir sa retouche -> Apprendre à s'exprimer par ses photos

Ici c'est la retouche qui donne à un mur tout bête l'impression d'être une pluie de paillettes bleutées.

Le déroulé est logique, clair, synthétique et surtout ILLUSTRé (je savais pas faire le grand E avec un accent, donc crotte). Car comment pourrait-on parler photographie sans image hein?
Le fait est qu'en image, en pas à pas, l'auteure nous montre comment corriger des erreurs, améliorer des rendus. Et ça paraît presque facile. Ca donne envie de prendre son appareil, et d'être curieux.

Même si à force de toucher à tout sur mon appareil en mode manuel j'ai réussi à améliorer mes rendus, ce livre m'aura donné envie d'explorer d'autres parcelles de photographie, moins descriptives et plus subjectives. Comme par exemple la photo en faible luminosité, le contre jour ou les jeux d'ombre et de lumière. Ou même les photos en mouvement en utilisant les pré réglages de l'appareil, qui même si je les voyais d'un oeil inutile permettent de canaliser l'attention de l'appareil sur des réglages précis (temps de pose, lumière...).

Cette photo donne l'impression que les moustaches de Nova sont des petits bâtonnets lumineux qu'on allume sur les gâteaux d'anniversaire non? ;)

Bien loin d'être indigeste, je conseille ce livre à n'importe qui voudrait progresser en photographie (même avec autre chose qu'un réflex, sa partie ne commence finalement qu'à plus de la moitié du livre), ou se sensibiliser à une photographie plus sensitive, personnelle et finalement, simple.

Oui, photographe est un métier (et un beau métier!) mais ça n'empêche personne de s'amuser sans complexe à capturer de beaux instants, et surtout à savoir les repérer.

Vous pourrez retrouver ce livre à peu près partout, il s'agit d'un best seller. Son prix de 25€30 est amplement mérité, vous ne regretterez pas un instant d'avoir dépensé cette modique somme.

J'ai trouvé que ce petit bout de trottoir complètement dépassé par les plantes sauvages ferait un beau tableau pour illustrer l'idée de sortir du cadre.

Les photos de cet article sont le fruit de tentatives un peu différentes, d'une perception plus fine des éléments qui m'entourent et d'une prise de risque par rapport à mes habitudes photographiques.
Je les apprécie parce qu'elles sont empruntes d'une intention différente, puisqu'elles représentent des détails que j'ai apprécié, ou qui m'ont amusés.

J'espère qu'à la lecture de cet article, chacun aura envie de filer s'acheter cet ouvrage, qu'il serait bien réducteur d'appeler livre : c'est un vrai guide d'initiation pour désacraliser la photo et inviter chaque personne à montrer au monde entier comment il voit la vie.


Bisous à travers l'objectif

Délia ♥

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Exprime toi ici mon petit, c'est free!