jeudi 7 juillet 2016

J'ai testé pour vous : Le stylisme culinaire du pauvre !

J'ai commencé comme tout le monde dans ce domaine : j'avais des plats à photographier, un appareil, et envie que ça fasse joli et que ça donne faim.
Il m'a fallu un paquet de temps pour mieux maîtriser mon appareil et faire des plus jolies photos (je vous en parlais d'ailleurs un peu plus en détail dans cet article).
Et puis ensuite, j'ai eu une sale période de stagnation. Non pas que techniquement mes photos étaient foncièrement mauvaises en tout (quoique...!), mais il manquait toujours quelque chose.

La marche d'après était de se mettre au food stylisme!

Le food stylisme ou stylisme culinaire, c'est tout simplement la mise en avant d'un plat, en mettant en exergue ses caractéristiques, ses belles couleurs, sa texture ... C'est comme tirer le portrait de quelqu'un sauf que ce quelqu'un, c'est un gâteau, une tarte, un plat en sauce, une brochette ...
Et ce qu'on veut dans un portrait, c'est faire ressortir le meilleur de chacun, pas vrai? Alors on applique cette méthode aux plats, et on a vite saisi ce qui constitue l'essence du food stylisme.

Seulement quand tu regardes les blogs de plein de food styleuse freelance (et y'en a un paquet!), tu pâlis, tu déglutis lentement, et tu pars te rouler en boule en chouinant dans un coin, parce que tu réalises que le food stylisme, c'est quand même sacrément un art.
Linda Lomelino explique d'ailleurs dans son livre sur le stylisme culinaire "Journal d'une food styliste" qu'elle a toujours été une grande autodidacte, et qu'elle a une pièce maintenant dédiée à ça. Elle y entrepose tout son bazar photographique, mais elle n'a rien eu d'un coup : ni son talent pour la photo, ni ses objets surannés qui donnent leur charme à ses mises en scène.

Sauf que moi, je vis dans un 43m², et j'ai pas de place pour des plaques de marbre, 3 bureaux d'aspect différent et du petit mobilier de décoration. Je suis pas plus douée que ça, mais j'ai quand même envie d'essayer.


PANIQUE PAS MARTINE, on va quand même pouvoir bricoler un truc sympa!

J'ai donc listé ce qui, pour moi, fait partie des composantes du stylisme culinaire, et qui pourra peut-être en aider certaines vu que j'ai fait ça à la Joe la débrouille. Je précise que je ne suis pas non plus "pauvre" (ce serait déplacé de le dire sachant que des gens n'ont pas du tout à manger) mais que n'ayant pas de compétence particulière en la matière, je trouvais ça chouette de commencer avec peu et en investissant un minimum. Voyant que je me suis amélioré, j'ai choisi d'investir un peu plus, mais cette période de stylisme culinaire du pauvre m'a permis de confirmer mon attrait sans me ruiner.

1 - Les fonds

Parce que c'est certain que c'est LA composante majeure d'une photo réussie une fois le cap des réglages de l'appareil passé, les fonds sont encombrants et pas forcément simples à dégoter.
J'ai trois styles de planches : blanches, bois et foncées. Je les ai toutes récupérées aux encombrants. Il s'agit de fond de tiroirs de commodes que j'ai piqué au milieu des micro ondes et autres abandonnés à même le sol. Un coup de propre et roule ma poule!
Même si ce n'est pas toujours porteur, faire les encombrants reste visiblement la seule façon de trouver ce genre de fonds, et on peut aussi trouver des petits trésors de vaisselle ancienne.
Pourquoi ne pas faire passer une petite annonce si toutefois vous ne voulez pas mettre les mains dans le cambouis ? ;)
Castorama en vend aussi, un coup de scie et de  peinture et le tour est joué!
L'avantage, c'est que comme elles ne sont pas clouées les unes aux autres, ça se range facilement, un bonus pour les petits espaces.
Beaucoup de photographes culinaires utilisent des plaques fines de contreplaqué avec de l'adhésif texturé ; on en trouve dans la plupart des magasins de bricolages mais tous ne sont pas de la même qualité.



Pour ce qui est du fond mural, j'ai un mur blanc, mais il m'arrive souvent d'utiliser des feuilles de papier canson comme fond. Je les ai toutes achetées en magasin créatif, on en trouve même avec motif au rayon scrapbooking. J'ai fait l'erreur de prendre des couleurs très (trop?) franches mais je vous conseille quand même des demi teintes, des pastels ou des couleurs assez neutres et pas trop sombres (sauf le noir, ça donne parfois de magnifiques contrastes avec des sujets clairs qui passent mal sur fond blanc). Pour quelque chose comme 15€ vous aurez un large panel de couleurs. Je fais beaucoup d'essais avec mes fonds quand je prends quelque chose en photo, car la teinte qui mettra le mieux en valeur n'est pas toujours celle sur laquelle on aurait parié. 
Si vous avez la chance de travailler ou de connaître quelqu'un qui bosse dans un magasin de papiers peints, ça peut aussi être une bonne option!
Enfin, le papier cadeau peut donner de très bons résultats à condition qu'il soit impeccable et qu'il soit bien tendu.
Je fixe le tout à la patafix contre le mur, et zou!


2 - La lumière

Je ne possède pas de lightbox ou de projecteur, ma lumière est donc 100% naturelle. Je suis soumise aux aléas de la météo (et ça m'amène souvent à consulter météo France pour savoir quand pâtisser hahem) et aux aléas du soleil.
Certaines heures ont des rendus bien meilleurs, mais tout dépend de votre exposition. Il vous faudra donc faire des essais!
Je suis doublement exposée, j'ai donc besoin que le soleil soit bien au dessus de moi pour ne pas avoir d'ombre au tableau, ce qui arrive entre midi et 16 heures.
Mais ensuite, l'ambiance est plus "chaude" et le rendu des photos très estival, alors j'attends parfois 19 heures pour shooter.
La période de l'année influence également le rendu : l'hiver sera plus froid et bleuté, alors que l'été sera plus jaune. Tout ceci est bien évidemment modifiable à la retouche grâce à la balance des couleurs, raison pour laquelle il faut parfois penser "post retouche".
Quoi qu'il en soit, on évite toujours la lumière directe qui rend tout "brûlé" et on privilégie les voilages à la fenêtre.
Il peut parfois être intéressant de se placer au sol derrière votre fenêtre, pour avoir le moins d'ombre possible, surtout pour des photos vues du dessus.
Comme il est rare que la lumière arrive pile comme il le faudrait, un grand morceau de polystirène blanc fluo me sert de réflecteur de lumière : encore une solution pas chère pour réorienter la lumière efficacement vers sa photo et minimiser les ombres.
Pour moduler sa lumière, pour des styles spécifiques comme le low key, on peut tout à fait utiliser des cartons pour masquer certains éléments ; cela permet de mettre les autres en avant de manière subtile. 

3 - Les végétaux

A certaines périodes, j'achète mes végétaux, plus précisément mes fleurs, chez le fleuriste donc. Jusque là, rien d'extraordinaire.
Mais j'admets volontiers que c'est assez restreint coté choix de verdure. J'aime beaucoup en ajouter sur mes photos, c'est un choix tout à fait personnel, mais je trouve que ça donne un coté vivant!
Si vous avez un jardin ou une terrasse, fort est à parier que vous n'y cultivez ou qu'il ne pousse pas que du gazon! Une branche ou deux suffisent pour donner vie aux images!
Il m'arrive souvent de faire un tour, le soir, dans mon quartier. Je picore quelques branches/feuilles, que je conserve ensuite dans un petit verre d'eau. Contrairement aux fleurs, les feuillages se conservent très longtemps, pour peu qu'on change l'eau.
L'hiver je ramasse des pommes de pin, des branches, des feuilles mortes. Je ne sais jamais ce que j'en ferai mais l'inspiration finit toujours par venir... et au pire ça fait une très jolie déco et des jouets pour le chat ;-) .


4 - Les éléments de décoration (vaisselle, ustensiles, tissus)

Tu n'as jamais vu le placard d'une folle apprentie styliste culinaire? Attend, tu vas goûter aux joies de la vaisselle dépareillée ;)!!
J'achète au coup de coeur. J'évite les enseignes trop chères (Bhv, printemps) et je zone plutôt dans les enseignes plus bon marché comme Casa qui a toujours de la vaisselle pas très chère et super jolie, mais aussi les grande surfaces qui parfois pourront surprendre!
Maisons du monde fait de jolies choses, tout comme Alinéa. Bien évidemment, Monoprix n'est pas en reste!
Mais ce que je préfère, ce sont les vieux objets. J'en ai récupéré de ma mamie, de ma tata, de ma maman. Dans les brocantes et aux encombrants, on trouve pas mal de trésors! Pour pas cher on peut aussi trouver des plateaux de service, des couverts anciens (attention au vers de gris, qu'on prendra soin de retirer avec des gants avec un mélange gros sel/vinaigre), mais aussi de récipients adorables.
J'aime toujours et encore le Bois, donc j'ai plusieurs planches à découper (qui servent aussi de support pour éviter de ruiner ses planches dans certains cas), que j'utilise très régulièrement. Elles viennent de chez Ikea, Zodio et une d'Amsterdam (Enseigne sissy Boy). Je n'ai pas vraiment de bonne adresse à vous donner, si je pouvais j'aurais déjà une collection de 150 pièces mais les prix sont assez élevés.
Concernant le tissu, je vous conseille d'opter pour des coupons, sinon vous allez vite vous retrouver avec un placard dédié à ça, et à la difficulté de rendre vos assiettes non bancales en le pliant (hein avoue tu vois de quoi je veux parler).
Je crois que la palme d'or du tissu le plus utilisé revient à un morceau de lin tissé que j'avais acheté pour broder. Ce sont des bons basiques à posséder pour leur neutralité et leur rendu naturel qui va bien avec le thème culinaire.
Pour les tissus à motifs on peut commander sur internet sur des sites comme ma petite mercerie, mais j'aime toujours voir le rendu en direct, alors le plus simple reste d'aller dans un magasin de tissu et prier pour qu'ils fassent en dessous du mètre ; c'est le cas de l'enseigne Eurodif.
Le bon coin pourra t'aider à trouver de jolies choses pour pas cher, mais il faut parfois guetter longuement avant de trouver la perle rare au milieu des assiettes ikea.


Et enfin, pour les plus accros du DIY on peut aussi se fabriquer tout un tas de trucs en papier, je me suis amusée récemment à me fabriquer des petits fanions pour décorer les gros gâteaux. C'est minutieux mais facile à réaliser!


5 - Les consommables

Evidemment, comment faire une photo de bouffe sans bouffe hein?
lLa plupart des produits sont faciles à caser dans une photo : chocolat, épices, fruits et légumes frais. J'utilise souvent ce qui a servi à réaliser la recette en rappel dans la décoration. 
Quant au chocolat, j'aime bien quand ça a tout sali, que ça dégouline.
Chez les autres, ce que je trouve toujours le plus réussi c'est quand on voit l'objet en question tranché, découpé, en miettes. Vivant quoi.
Le stylisme culinaire est plutôt salissant par ici, j'ai toujours l'éponge à portée de main et un torchon (ou mon pantalon *shame*) pour essuyer mes doigts que je colle tout le temps dans ce qui tâche.


6 - La retouche

Je n'ai pas photoshop, et je retouche assez peu mes photos.
Mais il faut être honnête, rien que pour ajouter une signature et réhausser un peu les contrastes (rappelons que le résultat qui sort de l'appareil diffère souvent de vos intentions et que la retouche sert aussi à révéler ça), modifier la luminosité ou tripoter les teintes de l'image, c'est bien pratique.
J'utilise Gimp, que j'ai téléchargé gratuitement. Tout le monde connaît plus ou moins bien ce logiciel, mais on peut vraiment tout faire avec, et ce serait dommage de s'en priver.
Pour les polices spéciales à ajouter aux photos (chose que je fais trop peu, mais je me soigne), on peut aller se fournir sur internet. Il faut simplement veiller à ce que les polices soient libres de droit pour tout usage. Certaines sont payantes pour usage autre que personnel, et comme j'imagine que le blog n'est pas considéré comme personnel, il serait dommage de se rendre hors la loi pas vrai? 
Je ne vous ferai pas un cours de retouche parce que je suis loin de maîtriser le sujet. Mais google sait tout. Et google est ton ami.

Voilà typiquement une photo dont j'étais ultra fière l'an dernier mais que je trouve vraiment pas terrible maintenant! Elle date tout pile du 7 juillet 2015!

Avec tout ça, le meilleur moyen d'avoir vraiment tout le matériel requis, c'est le temps, pas forcément de gros moyens! Au départ j'achetais des trucs en pensant que ça me servirait, et finalement,ils n'ont jamais vu la lumière du jour. J'ai appris ce qui rend bien, et ce qui fait moche, et puis surtout ce qui me correspond.
Chacun a sa "patte" (et ce peu importe son niveau!!). 
Pour le budget, il est évident que posséder un appareil de type réflex aide bien, mais on peut tout aussi bien s'entraîner à la mise en scène avec un smartphone (après tout instagram existe pour ça non?) ou un petit appareil numérique. Quant au reste des"équipements", j'espère vous avoir montré ici que même si c'est un investissement, il peut être léger, et très étalé dans le temps.
Du coup, si tu en as envie, je te dirais bien de te lancer. On a tous fait des photos moches dont on a un peu honte (t'as qu'à scroller et retourner dans les abysses de mes historiques, tu verras d'où je viens), et pour ma part, c'est encore souvent le cas.

En plus, on s'améliore jusqu'à être bon, c'est pas chouette ça? ;)

Bon, et quelque part, j'espère que je trouverai mes photos actuelles pas terribles dans un an, ça voudra dire que j'aurai avancé!

Edit : c'est le cas, youpi!



Et vous? Amatrices de stylisme culinaire? 


Je vous laisse, j'essaye de trouver comment optimiser le rangement de mon bordel photogénique.

Mille bisous.

Délia ♥ Un doigt sur le déclencheur, l'autre dans le gâteau





39 commentaires :

  1. Bravo car avec peu et beaucoup de débrouille visiblement tu fais des super photos !! Effectivement les encombrants à Versailles sont parfois une mine d'or !! Il suffit de s'y attarder de plus près ! (je suis une voisine !!) . Bravo pour tes photos. Moi il faut que j'investisse un peu dans des fonds pour varier les plaisirs mais le rêve serait un endroit où tout entreposer et bricoler sans avoir à ranger sous le lit juste après la séance photo !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou! Oooh oui je vois même qu'on est vraiment voisine à ton profil etsy car j'habite le Chesnay! (mais bon si tu dis le Chesnay personne connaît haha!).
      J'aime beaucoup les faire, le chéri, moins. Mais ça fait un peu chasse au trésor entre toutes ces vieilleries, trouver LA vieillerie qui fera chavirer ton coeur ...
      J'ai du coup été faire un tour sur ta boutique etsy donc, j'adore ce que tu fais!! Par hasard tu n'es pas au comptoir des créateur au centre ville de versailles parfois?
      En tout cas si un jour j'ai un gâteau qui ne trouve pas estomac je sais que j'ai une consoeur :)
      Merci en tout cas! Je pense que je suis encore loin du compte, mais il est plus facile de faire le point et savoir quoi faire que de se l'appliquer ;)!
      Je suis dans cette optique d'un endroit pour bricoler, on recherche un appartement avec une pièce en plus pour mon bazar et pour en faire une salle de geek de l'autre moitié pour le chéri. Ca va être un sacré challenge je le sens!!

      Supprimer
    2. Ok le tote bag lapins et tous les trucs en liberty c'est complètement trop joli :D

      Supprimer
  2. Hahahah c'est fou comme je me reconnais dans ton article.
    Dans mon ancien appartement j'avais un balcon, et c'était vraiment chouette pour la lumière. je voyais la différence quand elle filtrait par les fênetres.
    Maintenant je suis exposée au nord avec peu de luminositée, je trouve ça bien plus délicat, j'ai mis du temps à m'y faire.
    Pour la vaiselle, j'ai aussi pleins de truc déparaillés: je vais à emmaus, je récupère chez mes parents, etc. je fais pas la difficile :) Mais c'est pas pratique quand tu reçois du monde.
    Par contre, j'utilise pas de fond mural. Je prends plus mes photos à ras ou j'esaie de jouer avec le cadre.
    Mais la ça fait un momemt que j'ai l'impression de tourner en rond. Faut que je me relance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue n'avoir jamais goûté aux joies du balcon lumineux! Mais quelque part je pense que j'y aurais surtout bu l'apéro :D
      C'est pas évident de connaître l'exposition de son appart, quand je vais déménager ça va être l'enfer parce que celui-ci est ultra lumineux :O !
      On a quand même un service basique Ikea, tout simple, qui nous sert quand on reçoit (mais faut pas être plus de 6 :p )! POur le reste, on peut trouver de jolies choses dans la famille!
      J'ai remarqué que beaucoup de personnes font comme ça, mais je crois que je suis pas trop douée avec ce format photo. C'est rare que je n'aie pas du tout de fond.
      Il est toujours le bon moment de se relance, surtout si on sent qu'on fait un peu les 100 pas devant la porte de la satisfaction ; )

      Supprimer
  3. Aaah le stylisme culinaire, j'avoue, je suis tombée dedans! J'adore regarder des jolies photos de bouffe qui font super envie, et c'est en voulant faire pareil que je me suis lancée dans mon blog! J'ai pas toujours autant de temps que je le voudrais pour faire mes mises en scènes (souvent parce que je photographie mes recette un peu à l'arrache avant le repas, en fait le meilleur ami de la blogueuse culinaire c'est son micro-ondes!) et paradoxalement quand j'y passe trop de temps (et que ça donne pas ce que je veux, surtout), ben ça me soule vite... Trop patiente la nana...
    "quand tu regardes les blogs de plein de food styleuse freelance (et y'en a un paquet!), tu pâlis, tu déglutis lentement, et tu pars te rouler en boule en chouinant dans un coin" --> haha c'est exactement ça, au début quand j'ai commencé, j'étais désespérée, et puis petit à petit, j'ai vu que je progressais (investir dans mon reflex et mon objectif m'a bien aidée, et surtout changer d'appart et avoir une meilleure luminosité, ça a été incomparable!). Je suis encore loin de mes idoles photographiques mais c'est quand même gratifiant de voir que le travail paye! Bon, là je stagne un peu, je prends pas beaucoup de risques, mais j'ai pas vraiment le temps pour ça. Faudrait que je me bricole un nouveau fond avec des planches en bois qui attendent sagement leur heure à la cave pour changer un peu de ma table basse Ikea noire sur laquelle je fais 90% de mes photos. Je l'aime bien (je trouve que ça fait de jolis contrastes en effet le noir) mais elle est tooooute petite alors je dois cadrer hyper serré pour pas qu'on voir tout le bordel qu'il y a autour ^^ Je n'ai malheureusement pas de pan de mur libre pour pouvoir poser des fonds avec la configuration de mon salon...
    Bon alors pour moi, Monop c'est la perdition en termes de jolie vaisselle, chéri est bien content qu'on ait déménagé loin d'un Monop et que je ramène pas un bol à la maison tous les trois jours ^^' sinon mon méga bon plan c'est Emmaüs, pareil là aussi je dois me retenir de pas embarquer trois kilos de vaisselle et d'accessoires à chaque fois que j'y vais (et à vrai dire je me retiens pas beaucoup haha, mais j'essaie de pas y aller trop souvent, la dernière fois la récolte a été particulièrement fructueuse alors je me suis promis de pas y retourner avant un moment!). Bon faut aimer les vieilleries (quoi qu'on trouve parfois des bons basiques aussi) et tous les Emmaüs ne se valent pas... Maintenant j'ai une sacrée collec de vaisselle rangée exprès dans un placard "stylisme culinaire" et un tiroir spécial "coupons de tissus" (je récupère pas mal de chutes de mes cousettes ou bien j'achète des bandes de 50 cm à la découpe chez Toto Tissus, Eurodif, Mondial Tissus etc, et aussi des serviettes, torchons, souvent Monop là aussi!) Le seul truc qui me manque maintenant ce sont des planches à découper en bois!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, oui, le micro-ondes est complètement ton ami haha! Faut dire que le reste du monde comprend pas forcément l'enjeux quand tu passes 30 minutes à photographier un plat de nouilles en sauce mais bon hein, faut croire que ça fait parti du lot?
      J'ai tellement peur du jour où on va déménager, parce que je sais que j'aurai du mal à trouver un appartement aussi lumineux! Ici on est doublement exposés, notre appartement c'est comme un gruyère avec des fenêtres, alors forcément qu'elle est belle ma luminosité ...
      Je suis une grande amatrice de photos culinaires ça va sans dire. Comment faire de jolies choses sans avoir regardé ce qu'était une jolie chose? :D Je pioche partout, constamment. Internet est une source inépuisable!
      J'ai été faire un tour, j'aurais jamais pensé que c'était une table ikea noire haha! C'est vrai que le noir est une c"couleur" qui donne de superbes contrastes, le seul désavantages c'est que parfois quand y'a pas beaucoup de lumière, ça gobe toute la lumière.
      J'ai investi un pan de mur, la table basse, ça fait des mois que je pense à la mettre sur roulettes à vrai dire :p
      MDR je crois qu'on a les mêmes chéris alors "Mais louloute on va le mettre où le nouveau mug, on n'a plus de place!!".
      J'avoue que je n'ai jamais essayé cette option mais je devrais, ça fait plusieurs fois que j'en entends parler! J'aimerais avoir la place pour ce tiroir, sauf que chez moi c'est rangé avec tout mon foutoir pour pâtisser (et y'en a un paquet ...).

      Supprimer
  4. Si je devais ajouter une astuce, c'est de penser à détourner les objets pour agrémenter ses photos. Utiliser du journal ou du papier sulfurisé (penser à le froisser pour plus d'effet!) comme fond, du papier kraft, de la ficelle de raphia, des plateaux de décoration, ou un grand plat pour mettre plusieurs petits dedans, des pots en verre type Le Parfait, des rubans etc. Moi par exemple j'utilise souvent la "grille" de ma planche à pain, à défaut de planche à découper en bois. Et puis mettre le bazar : saupoudrer de miettes et de sucre glace, faire dégouliner un peu d'huile, etc.

    Je dirais également d'investir en priorité dans des "basiques" au début (des assiettes blanches ou claires, des couverts modernes et sobres, bref des trucs passe partout qui pourront aussi servir de vaisselle "normale", c'est déjà ça de gagné en terme de rangement et on peut faire beaucoup de choses avec des objets neutres), puis d'observer beaucoup de photos, voir ce qu'on aime comme type d'accessoires et de se constituer une liste puis une collection qui va dans le sens des photos qu'on veut faire (mais on peu aussi s'autoriser les coups de coeur hein ^^).

    Observer, ça permet aussi de penser à de nouvelles façon d'agencer la vaisselle, de trouver des empilements, des combinaisons auxquelles on n'aurait pas pensé (je songe notamment au travail de Marie Laforêt qui utilise souvent plusieurs "couches" de vaisselle et de tissus, et qui m'a beaucoup inspirée pour mes mousses de fruits vegan). Ne pas hésiter à jouer avec les volumes, les contenants (j'avoue, j'aime beaucoup le dépareillé, comme ici :http://www.jamieoliver.com/recipes/eggs-recipes/baked-eggs-lots-of-ways/#Leb1eZR6S9Ol8L3H.97). En fait l'inspiration, c'est très important, même si ça peut déprimer de voir ce que les autres font, il ne faut pas se comparer, en tout cas pas de façon "négative", et se dire que tout le monde a débuté un jour (quitte à aller voir les archives de nos blogueurs favoris pour se le prouver, oui c'est pas joli-joli mais parfois ça fait du bien). Pinterest est évidemment une vraie mine d'or pour ça, j'ai un tableau secret uniquement dédié à la photo et au stylisme culinaire où j'épingle des images qui m'attirent visuellement et des conseils photo.

    Et la retouche, un grand OUI! J'utilise Lightroom, j'ai été complètement conquise après la version d'essai de 30 jours donc j'ai pris une license (environ 10 euros par mois) et là aussi ça a complètement changé mes photos! C'est très facile à prendre en main sans tuto (pas comme Photoshop...), suffit de bouger tous les curseurs dans tous les sens et on comprend vite ce que ça fait ^^ Mais il faut bien se dire que même le meilleur logiciel de retouche ne pourra jamais rattraper une photo mal éclairée/exposée, alors il faut faire en sorte de prendre les meilleurs clichés possibles dès le début!

    RépondreSupprimer
  5. Oui c'est vrai! Je pense d'ailleurs que c'est ce qui fait l'originalité d'une mise en scène!

    Tu arrives à être sacrément organisée dans ta quête d'objets photo didonc! Je ne réfléchis pas tellement avant à ce qu'il me faut, c'estd'ailleurs un peu comme quand je cuisine, j'ai ce coté brouillon : en commençant je ne sais jamais à quoi ça ressemblera.

    Jamie, comme je l'aime lui depuis que j'ai appris qu'il faisait des recettes végé/vegan :D!
    Le chemin est long est sinueux vers de jolies photos, d'autant que je ne pense pas qu'on puisse progresser à vitesse rapide, alors il faut prendre le temps.
    As-tu essayé flickr aussi? C'est LE lieu de la photo! En plus quand tu regardes une image tu as tous les réglages qui apparaissent, ça peut aider pour certaines techniques que tu ne maîtrises pas :)

    Ah, jamais essayé ce petit là!
    Photoshop était installé sur l'ordinateur familial j'avais commencé avec ça en tripotant des images diddl et je jouais des heures durant, donc j'avais appris à l'utiliser!
    Haha c'est trop ça. Au départ tu "bouges les curseurs" et puis après tu sais exactement quel bouton il te faut en fonction du souci que tu as :)
    Ouii c'était l'ultime souci avant l'objectif macro! La lumière ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais il faut que je m'organise, sinon mon appart se transforme en bordel-land (je dois avouer qu'on en est déjà pas très loin...) donc si je refrène pas mes tendances à accumuler, c'est la cata! Mais j'ai commencé par une phase méga brouillon où je réfléchissais pas du tout et achetais juste ce que je trouvais joli, mais maintenant j'essaie d'amener un peu de cohérence!

      Je n'ai pas vraiment regardé Flickr, juste un petit coup d'oeil de temps en temps, j'avoue que je perds déjà assez de temps sur Pinterest et autres alors je n'ai pas besoin de nouvelles sources de distraction ^^

      Supprimer
  6. Bon, d'abord, tes gateaux sont beaux dans tous les cas!
    Et oui, on progresse, c'est ce qui est chouette!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, Merci Anne! :)
      Heureusement qu'on ne recule pas ;) !!

      Supprimer
  7. Tres interessant cet article! Je m'y mets doucement aussi, mais ce n'est pas toujorus facile quand on n'a pas de place chez soit pour stocker et meme prendre des photos! J'utilise beaucoup de napperons en dentelle. Je trouve qu'ils donnent une petite touche vintage a mes photos! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! :)
      C'est certain qu'on est très esclave de nos moyens ^matériels, dont la luminosité de l'endroit où on vit, notre capacité à stocker le matériel ... On fait comme on peut,l'important c'est de réussir à s'adapter à sa situation :) !
      J'admets que j'en ai un paquet chez ma maman mais je n'en ai jamais utilisé, tu viens de me donner une bonne idée ;) !

      Supprimer
  8. comme je me retrouve bien dans ton article, car je me suis lancée dans le stylisme culinaire par un concours de circonstances et je dois dire que je galère encore beaucoup. J'ai aussi téléchargé Gimp, mais comme je ne le trouve pas très intuitif, comme Photoshop d'ailleurs, je ne suis pas encore allée plus avant par manque de temps. Bref, j'ai encore du boulot sur la planche ^^ (si je puis dire...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a tous en commun la galère technique quand on rame au début je crois!!
      J'avoue que j'ai passé un peu de temps dessus pour comprendre un peu à quoi servait chaque "curseur" mais du coup j'ai fini par comprendre en tripotant à tout et en regardant ce que ça donnait ou en cherchant sur le net :). Même s'il demande de s'y atteler au départ, c'est un logiciel très complet !
      Haha, joli jeu de mot! Je pense quoi qu'il arrive que dans ce genre de domaines, on a toujours du boulot sur la planche, il n'y a que des occasions de s'améliorer :)

      Supprimer
  9. Super article. Vive les encombrants! J'y ai récupéré une planche issue d'un meuble rouge pétante (mat d'un côté, laqué de l'autre). Je suis toujours à l'affut au cas où je trouverais d'autres fonds.
    Il faut que j'aille dans les magasins de loisirs créatifs m'acheter quelques feuilles.
    C'est clair que quand je compare mes photos à mes débuts à celles d'aujourd'hui, il y a un gros écart! Mais il y a encore du boulot.
    PS: on est également voisine, j'habite à Vélizy :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton commentaire s'était enfui dans les spams, bizarre!
      Héhé, pareil, j'en veux toujoursplus ;) !
      On évolue fatalement quand on s'y met, pas de mystère!
      On se dit rendez-vous dans un an pour faire le point? :D
      Ho, salut voisine! :-*

      Supprimer
  10. Ton article est excellent il explique bien les galéres des débutantes malgré que j'ai déjà passé tout ces cap la lecture de ton article ma beaucoup inspirée merci et au plaisir de te relire !
    Ton blog est une belle découverte!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton petit mot! :)
      J'espère que tu trouveras plaisir à repasser par ici !
      A très vite :)

      Supprimer
  11. Oh trop rigolo ton article! J'adore!
    Gros bisous♥
    Cécile.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'avais pas le sentiment de l'avoir rédigé de manière rigolote mais si il t'as amusée, tant mieux!
      Bisous à toi Cécile!

      Supprimer
  12. Super article ! Pour les photos, je ne sais pas si tu le fais déjà, moi je shoote en RAW maintenant puis je développe avec Ufraw et Gimp. C'est un peu plus long que d'avoir des photos directement en jpg (ou png) mais je trouve que les couleurs sont vraiment plus belles !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et ben écoute j'ai essayé hier, je n'ai pas vu de différence significative si ce n'est la taille des fichiers (des pavés tu dis? haha). Je retenterai dans d'autres conditions de prise de vue :) !
      Merci pour le tip !

      Supprimer
    2. Ah ben moi justement le RAW ne me réussit pas du tout... Je trouve les couleurs atroces, je ne sais pas si ça vient de mon appareil ou si c'est moi qui ne sait pas me servir de ce format (je penche pour la deuxième option...)

      Supprimer
  13. Un article très utile et intéressant! merci de partager avec nous tes bons conseils qui en plus sont à la portée de toutes.
    Je débute dans la sphère des blogs et je n'ai pas de grandes compétences pour la photo, mais j'essaie de faire au mieux ^^ comme toi je shoote à la lumière naturelle, j’achète de la vaiselle ou des tissus en soldes ou dans les brocante et Emmaus.Tu m'a donné envie d'investier dans des fonds pour changer du papier peint de mon salon et de ma planche en bois blanche hihi

    http://www.mesideesnaturelles.fr

    belle soirée
    Adeline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Adeline! :)
      Je crois que personne n'a forcément de grandes compétences pour la photo de manière innée, c'est comme tout, ça se travaille ! :D
      Contente d'avoir pu te donner des idées, j'espère qu'elles seront porteuses!
      A bientôt! :)

      Supprimer
  14. Je fais avec les moyens du bord et surtout avec du bazar partout, des petites mains qui viennent un peu tout toucher. Pour être vivant, c'est vivant. - rires -

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahahaha! J'aime bien ce genre de photos, c'est certainement plus réaliste que les mises en scènes bien peaufinées ! (d'ailleurs un jour faudra que je montre ma cuisine en before/after, histoire de briser le mythe un peu)

      Supprimer
  15. Tu as vraiment bien progressé bravo, tes photos de miam sont dignes des pros :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhoo tu me flattes ! ;)
      C'est gentil mais je pense avoir encore beaucoup de chemin à faire pour être vraiment satisfaite de mes photos :) !!
      Un gros bisou à toute ta tribu d'amour!

      Supprimer
  16. Je n'avais vraiment aucune idée de tous les éléments nécessaires pour avoir un rendu professionnel, je comprends mieux pourquoi mes photos sont si cheap parfois :/
    Je me mets tout doucement à la photographie pour proposer des contenus un peu plus artistiques et ton article me sera très utile, un grand merci pour le partage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et dis toi que je suis en mode cheap également ;) !
      C'est simplement qu'à force de regarder ce qui se fait avec du vrai matériel on finit par comprendre un peu ce qui donne bien, mais je n'ai pas les moyens techniques mis en oeuvre par de vrais photographes culinaires, ni leur rendu :) !
      Merci à toi pour ton petit mot et bon courage avec tes débuts photographiques : ils sont frustrants mais on entre tous par cette petite porte :)

      Supprimer
  17. Merci pour ce bel article et pour tes conseils. C'est sympa de retrouver les mêmes doutes ou les mêmes questions qu'on se pose.
    Continue ainsi, c'est super !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien merci pour ce petit mot! :)
      Ne pas avoir de doute ça incite certainement moins à avancer pas vrai?
      Merci pour ces encouragements, j'en garde dans le fond de ma poche pour les jours de démotivation :)!!

      Supprimer
  18. Merci beaucoup pour ces conseils! ça m'a remotivée à bloc!! Hâte de trouver tout ce "matos" ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou! Et bien je devrais me lancer dans le coaching photographique alors haha!
      J'espère que tu progresseras et que tu finiras satisfaite de ton rendu!
      Bisous :) et bonne quête du matos parfait :D

      Supprimer
  19. J'ai remonté ton blog, les photos étaient super chouettes depuis un moment !
    Je veux vraiment améliorer mes photos, mais je n'ai jamais trop d'idées de "mise en place", je suis pas très créative, ahah. Mais bon, c'est en pratiquant que ça vient, n'est ce pas ?
    En tout cas ton article est vraiment super, ça peut en aider bien plus d'un(e) ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Monica! :) Je ne suis pas très satisfaite pour ma part mais j'imagine qu'on est toujours très critique envers sont travail!
      La créativité c'est comme la gym, plus t'en fais plus tu deviens souple ;) ! Donc oui, ça se travaille, et c'est sympa comme "travail"
      Encore merci, même si je pense que toute personne qui prend quelques photos food pourrait écrire un article comme celui-ci :)

      Supprimer

Exprime toi ici mon petit, c'est free!