jeudi 18 août 2016

Le fraisier tout végétal

Toc toc? Vous êtes toujours là?

Y'a quelqu'un?

J'avoue qu'il m'est bien difficile de reprendre le chemin du clavier après tant de temps sans taper un seul mot dessus, et c'est tout de suite bien moins spontané. 
Je m'étais fixée de ne pas rester connectée pendant les vacances, et figurez-vous que je n'en ai de toute manière pas eu le choix, puisque je n'ai pas eu accès à une connexion efficace pendant toute la période où j'ai fureté à droite à gauche.
Et vous savez quoi? Ca a été très chouette! Un vrai bol d'air et un retour aux sources!  


Mais ça n'arrange en rien le retard que j'ai accumulé dans les différentes choses que je souhaite partager avec vous, je crois bien avoir une quinzaine de recettes en attente à publier (sans mentionner les autres catégories de mon bordélique lieu internétique), et il me semblait important de profiter de la saison où les fraisiers remontants vont donner de beaux fruits rouges et pleins de saveur pour vous donner cette recette de fraisier.


J'en avais essayé une première version, que j'avais moyennement aimé, car je trouvais la crème trop légère, pas assez grasse.
On doit bien admettre qu'un fraisier traditionnel, c'est une crème très compacte et très savoureuse. T'as jamais entendu dire "le gras c'est la vie!"? 
J'ai donc renforcé la quantité de margarine de ma recette de crème.
Pour lui donner une texture moins lisse et plus foisonnée qu'avec uniquement de la margarine, je lui ai ajouté de l'huile de noix de coco, mais désodorisée, pour ne pas avoir le goût de la coco. 
Ce truc est imparable. J'en utilise avec modération ($$$) mais ça permet de texturer et donner cette sensation un peu beurrée et cassante en bouche quand c'est froid. J'en ai toujours chez moi, même si je trouve ça assez cher, parce que c'est super pratique pour donner du relief aux desserts végétaux.
C'était ce qu'il me manquait pour vous délivrer la recette.


Par contre, c'est comme la vraie crème des fraisiers, ça tranche facilement (= le gras se sépare du liquide), alors si d'aventure ça vous arrive, n'hésitez pas à chauffer légèrement la crème afin d'y remédier, soit au bain marie, soit avec un chalumeau.
Ca, c'était la technique des moines shaolin des montagnes.
Maintenant que tu es paré, voici la recette non pas moins secrète du fraisier végétal!



Fraisier

Pour un cercle de 18 cm de diamètre


La génoise

30 g de farine
10 g de poudre d'amandes
1/4 cuillère à de bicarbonate (attention à bien doser, autrement vous aurez un drôle de goût)
40 ml de lait de soja
15 g d'huile d'olive
Quelques gouttes d'extrait de vanille

1 - Réunissez toutes les poudres dans un récipient, puis remuez-les.
2 - Ajoutez le lait, l'huile et l'extrait de vanille.
3 - Coulez dans votre cercle et faites cuire à 180°C jusqu'à ce que la génoise dore.
4 - Détaillez là dans son épaisseur en deux disques égaux. J'aime que la couche inférieure soit visible mais pas celle du haut alors je redimensionne mon biscuit afin qu'il ne se voie pas, à vous de voir quelles sont vos préférences, il n'y a pas de règle en la matière (même si certains vous diront le contraire sans jamais être d'accords sur ladite règle)!


La crème Mousseline

30 g de sucre
15 g de fécule
1 cuillère et demie d'agar (les grammages sont tellement minimes que je vous conseille d'utiliser cette mesure, rase, afin de ne pas avoir des briques (sauf si tu veux construire une maison quoi))
35 g d'huile de coco désodorisée
40 g de margarine végétale pas trop prononcée en goût
300 ml de lait végétal
Une demi gousse de vanille grattée

1 - Dans une casserole, mettez absolument tout ensemble, et faites bouillir puis épaissir.
2 - Laissez refroidir un peu, mixez, puis réservez au frais.
3 - Quand c'est bien froid, fouettez au batteur. Il est possible que la crème tranche, revenez-en donc à la bonne méthode de la one again. Soit vous laissez tourner en espérant que ça finisse par rentrer dans l'ordre (ou que ça tranche encore plus) soit vous chauffez légèrement la préparations donc, et vous devriez n'en avoir qu'un mauvais souvenir seulement.


Le montage

350 g de fraises
30 g de sucre
50 g d'eau
1 lichette de kirsh
Les deux disques de génoise
La crème que vous venez de réussir à faire détrancher
Pâte d'amande (commerce ou maison!) ou coulis gélifié de fruit

1 - Dans vos cercle, disposez un pourtours de rhodoïd. Ca a l'air de rien comme ça, mais ça aide rudement à démouler son fraisier.
2 - Réalisez votre sirop avec l'eau et le sucre, et à ébullition, retirer du feu et ajouter le kirsh.
3 - Selon votre choix stratégique (TEAM GENOISE DU DESSOUS), déposez soit en premier vos fraises, soit votre génoise, afin de créer une jolie couronne de fraises coupées en deux.
Je vous conseille cependant si vos fraises sont très hautes de ne pas faire apparaître la génoise du dessous pour gagner de la place.
Dans tous les cas, n'oubliez pas de bien imbiber la génoise!
4 - Avec votre superbe crème mousseline, masquez votre pourtours en insérant de la crème dans les interstices de toutes les fraises. Déposez également une couche de crème sur votre biscuit et lissez comme vous pouvez.
5 - Déposez des fraises (je les mets entières, mais certains n'aiment pas pour la découpe, qui est parfois difficile si vos fraises sont des cailloux cqfd) sur la crème de manière généreuse, et enfin, déposez de la crème par dessus.
6 - Après l'avoir bien imbibé, ajoutez le deuxième disque de génoise, puis une fine couche de crème pour finaliser le montage. Réservez au frais pendant deux heures afin de bien laisser prendre la crème.
7 - J'ai utilisé un morceau de pâte d'amandes qui traînait, je ne suis pas certaine de sa végétalitude (trop cool la pâte d'amande quoi), car les colorants peuvent avoir plusieurs origines. La seule chose que je sais pour sûr, c'est qu'on peut la faire maison avec une poudre d'amandes fine, le même poids en sucre glace, et de l'eau qu'on ajoute au fur et à mesure.
Ensuite on étale, finement, et on dépose tout contre le cercle (au pire on peut le surélever légèrement si besoin) et on vient découper les bords avec un rouleau à pâtisserie. On peut alors retirer le cercle et le rhodoïd et admirer son oeuvre toute végétale et absolument délicieuse!


Vous devriez très franchement essayer rien qu'une fois, juste parce que c'est amusant de retrouver les composantes du fraisier, mais en tout végétal. Les composantes sont beaucoup moins techniques que dans un fraisier non végétal, c'est un argument de choc ça, pas vrai? ;)
On voit la pâtisserie végétale comme quelque chose de déviant de la norme, mais je pense qu'à terme, on finira par la voir comme une branche comme les autres de ce joli art.
J'espère en tout cas que les photos vous auront convaincues de vous mettre à l'oeuvre.



Je profite de ce post après vacances pour vous remercier de votre intérêt envers ce petit espace, vous n'avez pas démérité pendant mon absence et ça me rend absolument ravie de me dire que même sans moi mon bébé arrive à avancer!
Je vous dirais que le truc le plus sympa c'est de toujours recueillir vos avis, et surtout, surtout, si vous réalisez les recettes, je serai la plus fière du monde d'avoir des photos de ce que vous faites. C'est toujours un infini plaisir d'imaginer que quelqu'un utilise une recette de notre cru et l'apprécie.

Je vous embrasse tous et toutes très fort, en vous souhaitant de bonnes fins de vacances.

Délia ♥ de retour, enfin je crois




17 commentaires :

  1. Il est superbe ! J'adore les fraisiers, alors je te dis merci pour cette recette :) Je ne la testerais pas tout de suite, mais je la mets de côté !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci!! :)
      C'est mon gâteau préféré, c'est ce que j'avais à chaque anniversaire petite, alors je te comprends ;) !!
      Si jamais tu passes à l'acte n'hésites pas à m'envoyer une photo :) !

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Merci Anne pour ce commentaire très encourageant! :)

      Supprimer
  3. Ce fraisier est tout simplement magnifique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! Tout simplement, mais c'est déjà beaucoup pour moi :) Ravie qu'il te plaise!

      Supprimer
  4. Oh lalalalalala il est tellement beau que je n'oserais pas le manger :o <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, c'est fait pour ça les gâteaux pourtant non? :D

      Supprimer
  5. Je crois n'avoir jamais goûté à un fraisier "normal" mais celui-ci me tente carrément car visuellement il fait trop envie, bravo!! :-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es végétalienne depuis toujours? :)
      Merci !! :) J'suis contente d'avoir atteint mon but alors :D

      Supprimer
  6. Wow, il est magnifique. Je garde ton article sous le coude pour un jour de grande motivation ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les grands jours ça finit toujours par arriver, je te fais confiance pour nous pondre un beau bébé fraisier :D!

      Supprimer
  7. Bravo pour cette version végétale et tes photos qui donnent bien envie de sortir sa little spoon !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai cru comprendre qu'elle prenait souvent l'air ta little spoon avec toutes tes gourmandises ;D!
      Une raison de plus, c'est pas beau ça?
      merci pour ton petit mot!

      Supprimer
  8. Magnifique! Je ne suis pas une grande fan de fraisiers (trop de crème à mon goût, je suis plutôt team tarte aux fraises ;) mais je serais quand même très curieuse de tester celui-là! Bon, après, vu mes compétences en pâtisserie (le plus compliqué que je sache faire, ce sont les cookies... et j'exagère à peine), c'est pas dit que j'obtienne un résultat comme le tien... En tout cas bravo pour ce travail, c'est génial de voir ta passion à l'oeuvre, et ton dévouement pour véganiser la pâtisserie! C'est génial de se dire qu'être végétalien ne ferme aucune porte (ou presque, la raclette vegan, ça reste compliqué... Même si j'ai vu des gens s'y essayer sur internet!), contrairement à ce que trop de gens croient. J'espère que ce type de cuisine prendra encore plus d'ampleur en France et que tu pourras un jour bosser dans la pâtisserie vegan de tes rêves ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je peux comprendre que la crème (qui est souvent mal réalisée d'ailleurs ...) soit un blocage pour certains, moi-même je suis très difficile concernant cette partie là !
      Beaucoup de gens sous estiment cruellement leurs capacités pâtissière, certainement parce que la majeure partie n'ont jamais essayé grand chose quand on y pense bien!
      Lance toi, et demandetoi aussi si mon premier fraisier ressemblait à ça? ;) J'ai commencé aussi avec plein de loupés, c'était pas beau à voir, et je regrette de ne pas avoir pris de photos haha, sinonje vous aurais prouvé à toutes que c'est pas inné ;D
      Merci beaucoup pour ces mots qui me touchent!
      Je pense qu'on ne se ferme aucune porte avec ce choix, socialement peut-être face aux moins compréhensifs, maisau niveau nourriture, on en ouvre d'autres, c'est simplement ... Différent? :)
      La raclette? Boaaah il existe des fromages végétaux, moi j'ai confiance dans l'ingéniosité des gourmands de tout bords !!
      J'espère également, même si je me demande si je serai toujours en France pour constater ça va! :D

      Supprimer
    2. Oui, je sais bien que la pâtisserie, c'est une question d'entraînement, comme pour beaucoup de choses d'ailleurs. Mais va savoir pourquoi, autant pour la couture ou la photo j'ai la patience d'apprendre, autant pour les gâteaux... Je préfère les manger tout faits haha! Mais promis, je tenterai! Après tout, à une époque j'étais une obsédée de macarons! (mais faut dire que j'habitais encore chez papa-maman et que j'avais pas à me farcir la préparation des repas tous les jours ;)

      Supprimer

Exprime toi ici mon petit, c'est free!