mardi 25 octobre 2016

Cake tout chocolat pour braver l'automne avec panache

N'y a t'il pas plus doux présage de réconfort qu'un gros cake tout chocolat avec une bonne boisson chaude fumante?

Imaginez-vous : vous rentrez du boulot, vous avez passé une affreuse journée pleine de petites contrariétés, vous vous êtes cogné le petit orteil contre un coin de bureau, vous avez versé du café sur votre chemisier blanc, vous avez perdu tout votre boulot avec une panne informatique, vous rentrez, résignés à accepter la laideur de ce jour si difficile ... Evidemment vous vous prenez la pluie sur le groin, vous n'avez que vos cheveux pour éponger, il y a du vent, les gens sentent mauvais dans les transports ... Et vous arrivez chez vous, vous déchaussez,enfilez cet HORRIBLE pyjama si confortable, roulez sous un plaid et savourez avec délice une généreuse part de ce cake moelleux, riche en chocolat sans trop en faire, en léchant du bout de la langue la ganache qui s'enfuit aux commissures.
Le chat ronronne, vous ronronnez, vous avez chaud, et la journée est déjà oubliée


La vie, en fait, c'est simple comme une grosse part de cake au chocolat!

Alors vous pourrez me dire tout ce que vous voulez, que la nourriture c'est pas un outil de réconfort, que c'est pour se nourrir, qu'on est ce qu'on mange (et qui a envie d'être un gros cake au chocolat dégoulinant hein?), mais moi je m'en fiche bien de savoir tout ça. L'important, c'est le bonheur.

Et le bonheur tu vois, c'est simple comme 6 ingrédients et 40 minutes de cuisson.


Pour un cake, à gober après une bonne journée de merde : 

150 g de yaourt de soja 
150 g de sucre (de canne c'est mieux, mais bon comme c'est une journée de merde, peut-être que t'auras plus ça sous le coude)
150 g de farine
20 g de cacao en poudre
1/3 de sachet de levure chimique bio 
150 g de margarine végétale (la vitaquel coco ne contient pas d'huile de palme, si tu veux pas culpabiliser pour la déforestation en plus de ta journée de merde)

1 - Dans un premier temps, mélange le yaourt de soja et le sucre ensemble.

2 - Ajoutez ensuite la farine, le cacao et la levure chimique.

3 - Faites fondre la margarine et incorporez-là au mélange.

4 - Huilez et farinez un moule à cake, préchauffez à 180°C et faites cuire pendant 40 minutes environ, jusqu'à ce que la pointe d'un couteau ressorte sèche. 


Si vous êtes des gros gourmands, vous pouvez ajouter du glaçage chocolat sur le dessus, qui dégoulinera sans retenue.

100 g de chocolat 
100 g de lait végétal environ 

Faites fondre votre chocolat et ajoutez petit à petit le lait végétal jusqu'à obtenir uns consistance bien fluide qui permettra de laisser s'écouler facilement le chocolat sur tout le cake.
Regardez le lentement s'écouler, dégainez votre doigt et trempez le dans ce breuvage divin!


C'est prêt!

Vous voyez, c'était pas si terrible, si?

Plutôt chocolat addict ou pas trop?


Un bisou plaid!

Délia ♥ 

14 commentaires :

  1. Absolument gourmand, très chocolat ! superbe ! J'en veux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaaah si je pouvais faire de la distribution en ligne ;) !!

      Supprimer
  2. Ah oui, tous les tracas de la journée seraient oubliés avec un bouchée de ce cake :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il paraît ;) !
      Mais bon ça n'a pas encore été prouvé scientifiquement!

      Supprimer
  3. Bonjour, j'ai réalisé le cake hier soir et il est très bon. J'ai juste un peu adapté la recette parce que je trouve que le goût de mon chocolat en poudre n'est pas génial et j'ai fait fondre du chocolat noir avec le beurre. Je n'ai pas l'habitude d'adapter les recettes et craignais que ça foire... mais non ! Du coup, je n'ai pas réalisé le nappage, c'était déjà assez fort en chocolat. Et je trouve le cake encore meilleur le lendemain. Bien fondant :-)
    Grand merci à vous pour cette recette. Je ne commente pas souvent, faute de temps, mais je vous lis toujours avec beaucoup de plaisir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour vous!
      Les recettes c'est fait pour être adapté! Je ne comprendrai jamais ceux qui me disent que la pâtisserie est affaire uniquement de précision, car pour moi, c'est surtout affaire de sensation :) ! J'aime aussi le cake quand il vieillit, j'ai tendance à trouver que c'est vraiment fait pour (à plus forte raison pour les pains d'épices, qui sont encore plus savoureux le lendemain voir le surlendemain!!).
      Contente en tout cas que la recette t'ai plu, c'est rare qu'on vienne me faire des retours !
      Et je suis d'autant plus ravie de savoir que tu me lis toujours aussi attentivement, ça fait chaud au coeur de le savoir de temps à autres, même si aux vues des statistiques je sais que vous êtes cachées dans l'ombre ;) !!
      (j'ai du mal à vouvoyer sur le blog, j'espère que vous/tu n'en seras pas dérangée!!)
      :-*

      Supprimer
  4. Ce cake... fait tout oublier ! Et je veux bien te croire la dessus, il semble si fondant et gourmand... Yum, on n'en ferait qu'une bouchée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca ferait quand même une sacrée bouchée ;D !!!

      Supprimer
  5. Ahahha ton article m'a bien fait rire, c'est tellement mais tellement du vécu... l'histoire de ma vie tout ça
    Et comme toi je trouve souvent le réconfort adéquat dans la bouffe (sucrée de préférence)! La tristesse de cette phrase...
    Enfin bref, merci pour la recette ton gâteau à l'air insolemment délicieux!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Sarah !
      On a tous vécu des journées dignes du palmarès d'une bonne grosse VDM, c'est aussi grâce à ce genre de journées qu'on apprend à apprécier les autres, donc je pense que quelque part, il faut apprendre à les "apprécier" :p !
      Boaaah comme on dit, y'a pas de mal à se faire du bien, alors comme manger ça fait un bien fou ... ;)
      J'espère que tu le trouveras à ton goût si tu l'essayes!

      Supprimer

Exprime toi ici mon petit, c'est free!