jeudi 24 novembre 2016

Cookies à la pralinoise et au pralin

J'annonce, c'est une de ces recettes où tu manges déjà les ingrédients avant de les avoir incorporés à la recette!

Je vais commencer par vous accuser. OUI VOUS TOUS LA!
Personne n'avait daigné me parler de la pralinoise, et voilà que je découvre ça pour palier à l'envie de praliné dans un gâteau d'anniversaire sans le tarif du praliné.
Tu me diras que je suis une grande aventurière, j'ai testé ça en crash test total, mais quelle ne fut pas ma surprise à l'ouverture de la tablette de découvrir un truc qui m'a fait penser au gianduja ?
C'est complètement dément, si tu n'as jamais goûté, tu devrais essayer. Quoique, je sais pas, ça doit avoir des effets comme la cocaïne sur tes nerfs, c'est peut-être pas une bonne idée de mettre le nez là dedans!


Le fait est que qu'est-ce que j'ai envie de faire quand je découvre un truc trop bon?

Le mettre dans des cookies, pardi !

Et quoi de mieux pour accompagner de la pralinoise et donner un peu de mâche qu'une flopée de pépites de pralin.

Je te mets au défi de ne pas fourrer ton nez dans la tablette avant d'avoir terminé la recette.


Pour une quinzaine de cookies

Temps de réalisation : 15 minutes
Temps de repos : 2 heures à une nuit
Temps de cuisson : 12 minutes
Difficulté : La seule à ma connaissance soit d'attendre que les cookies refroidissent!

255 g de farine
1/2 cuillère à café de bicarbonate
3/4 de cuillères à café de sel
125 g de beurre tempéré
90 g de sucre
140 g de sucre de canne non raffiné ou de rapadura
1 oeuf
90 g de pralinoise (à ajuster selon vos goûts, mais ça m'a paru bien comme quantité!)
45 g de pralin grain


1 - Travaillez votre beurre en le réchauffant un peu si besoin afin d'obtenir un beurre pommade, et fouettez avec les sucres jusqu'à ce que le mélange blanchisse et foisonne.

2 - Ajoutez votre oeuf et mélangez, même si ça a du mal à s'incorporer, c'est normal!

3 - Ajoutez la farine, le bicarbonate et le sel (si vous utilisez du beurre demi sel oubliez, sinon vous allez manger des cookies un peu beaucoup trop relevés).

4 - Enfin, sans trop avoir travaillé la pâte, ajoutez la garniture, remuez rapidement pour répartir uniquement, et mettez au frais. Cette étape est à mes yeux cruciale puisqu'elle donne aux cookies leur texture incroyablement gooey qui vous rendra, je vous l'assure, tarés. Au minimum laissez reposer 2 heures histoire que même à coeur ce soit bien froid, et au mieux une nuit entière (les cookies sont comme le reste : meilleurs quand on attend!).

5 - Préchauffez votre four à 170°C et pendant ce temps, faites des boules de cookies que vous poserez tel quel sur votre plaque, sans les aplatir, en les espaçant assez car vous comprendrez bien qu'ils vont s'étaler copieusement à la cuisson.
La taille dépend de vous, les miennes sont à peu près de la proportion de ma paume, mais vu qu'on n'a pas les mêmes (mais quelle Sherlock quoi), on va dire que ça ressemble au volume d'une boule de glace!

6 - Cuisez 12 minutes. Les bords commencent très légèrement à colorer (c'est le point de repère, si c'est pas le cas, prolongez légèrement, félicitations, soit vous avez un four qui chauffe moins que le mien, soi des paumes plus grandes!), et même si vous avez le sentiment que c'est cru comme les blagues de Bigard, sortez les du four, et aplatissez les avec une spatule. Mais pourquoi vous me direz? Et bien pour donner ce coté craquelé au cookie qui pour moi fait tout le charme d'un cookie.

7 - Laissez les refroidir, et s'il en reste un peu, alors vous pouvez les garder quelques jours dans une belle boîte métallique. Mais rassurez-vous, ils n'auront pas le temps de se perdre ni de rancir.


J'espère que vous arrivez à vous y retrouver dans la recette, j'avoue que j'ai pas été super concise dans tout ce bazar!

Je file en cuisine, mes dernières recettes de la période des fêtes sont en train de naître!
J'espère que vous avez la pêche, noël M-1, moi j'ai comme chaque année, envie de déposer mon cerveau dans une corbeille et passer la période au boulot sans même le réaliser parce que ça y'est, je suis officiellement dans noël jusqu'au string!


Je vous embrasse, à ce propos, j'espère que vous commencez à remplir votre hotte de cadeaux, je dis ça, je dis rien!  ;)


Délia ♥ La tête dans les gâteaux

4 commentaires :

  1. Je ne crois pas que j'y résisterais !! ça doit être top !

    RépondreSupprimer
  2. Ils sont terriblement tentants ces cookies !

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour.... Ils ont l'air topissimes ces cookies... �� �� mais... A quel moment et sous quelle forme incorpore t'on la pralinoise ??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle fait partie de la "garniture", on ajoute donc la pralinoise à la fin de la recette, juste avant de mettre la pâte à refroidir :)

      Supprimer

Exprime toi ici mon petit, c'est free!