vendredi 23 décembre 2016

Bûche méga traditionnelle chocolat façon TRONC [végétalienne]

Au moment où l'article sera publié je serai dans la voiture en train de râler contre tout ces relous qui ont eu envie de partir en même temps que moi (quelle idée, je vous le demande). Et vous, certainement en train de courir derrière vos derniers cadeaux, les derniers ingrédients pour votre repas de demain, ou envahis par la douce flemme en train de siroter une tisane en regardant les programmes de noël (faut bien allumer sa télé une fois dans l'année :D )

En tout cas, j'ai eu envie de faire un clin d'oeil à ces horribles bûches crème au beurre qui m'ont parfois fait faire des cauchemars tellement 1/ je déteste les manger 2/ je déteste les faire 3/ je les déteste
Vous avez déjà mangé ces trucs? Je veux dire, autrement que sous la torture, ça compte pas.
C'est GRAS, c'est trop SUCRE, c'est ultra lourd (alors que théoriquement t'as déjà plus tellement la dalle à la fin du repas de noël hein).
C'est l'enfer du dessert. C'est bien simple.

Il semblerait que ce dessert trouve le tréfond de sa tradition car à l'époque lointaine où noël avait encore un sens, on allumait une bûche le 21 décembre (date du solstice d'hiver donc) qui était censée durer jusqu'à minimum noël, au mieux jusqu'à la nouvelle année.
J'imagine qu'avec la moindre quantité de cheminée (merci butagaz) et l'urbanisation, on a fini par se dire qu'il valait mieux en manger une symbolique que de la faire brûler au milieu de son salon.

Du coup vous vous douterez bien que cette bûche n'a RIEN à voir avec la version originale si ce n'est son aspect désuet à souhaits qui donne envie de sortir la tronçonneuse pour la découper #laclasse.
Vous admettrez que c'est réussi sous cet angle là ;) !

La recette est à base de mousse réalisée à partir de crème végétale à fouetter, mais je pense que vous pouvez aussi réaliser une ganache si vous êtes un ouf et que vous n'avez pas peur de vraiment manger une bûche (ou une brique, mais bon les briques ça brûlait pas terrible).
En prenant soin quand même de garnir l'intérieur avec une crème réalisée à base de tofu soyeux, parce que bon, le but c'est pas de finir plombé là où vous l'avez mangé, dans l'incapacité de rouler/marcher/ramper jusqu'à un spot plus détendu pour ouvrir votre bouton de pantalon.


Allez, je sais que vous êtes dans le rush, alors vite, la recette!

Pour une bûche 6/8 personnes

Le biscuit d'après une recette du livre MS cupcakes

170 g farine
30 g de cacao poudre
120 g de sucre
1 cuillère à café de levure chimique
200 ml de lait de soja
65 g d'huile végétale

La mousse chocolat

120 g de lait végétal
150 g de chocolat
200 g de crème végétale à fouetter

Le biscuit

1 - Mélangez ensemble toutes les poudres en n'oubliant pas d'ajouter une petite pincée de sel pour donner un peu de punch à votre dessert

2 - Ajoutez alors l'huile et le lait progressivement et sans trop mélanger.

3 - Enfournez rapidement à 175°C pendant une quinzaine de minutes après l'avoir étalé sur une plaque.

4 - A la sortie du four, laissez refroidir avant d'entreprendre l'étape suivante.

La mousse chocolat

1 - Faites chauffer le lait végétal. En parallèle, faites monter votre crème végétale.

2 - Réalisez une ganache en incorporant le chocolat au lait, jusqu'à ce que le mélange soit bien lisse.

3 - Incorporez la ganache en remuant au fouet ou à la spatule (vous verrez, ça ne redescend pas du tout comme de la crème animale, c'est fou).


Montage

Découpez 3 bandes de longueur et largeur identique. Si jamais vous n'avez pas forcément la place, trichez avec les chutes, personne ne le remarquera!
Déposez directement votre premier étage sur un carton or ou sur le plat qui servira pour la présentation, parce qu'après ça va devenir compliqué de bouger la bûche!
Superposez les étages mousse chocolat/biscuit, puis, quand vous arrivez à l'extérieur, masquez la bûche dans son entièreté. Utilisez un petit bout de chute de biscuit pour créer comme un petit morceau de tronc qui dépasserai (mais si tu sais, une vielle branche qui aurait été découpée).
Vous n'êtes pas obligés de lisser très régulièrement parce qu'ensuite, vous allez tout péter.
Prenez une fourchette, et réalisez de l'art abstrait en faisant des stries irrégulières partout pour donner cette effet bûche tant recherché et très vintage.

ET VOILA LE TRAVAIL!


Maintenant tu peux te targuer d'être traditionnel même en étant végane!
C'est pas la classe ça? Non. Mais on va pas lui dire et lui ruiner sa journée hein

Sur ce, je vous souhaite de joyeuses fêtes, je retourne mentalement prier pour arriver avant le 24 minuit!

La bise, et passez un joyeux noël avec vos proches et moins proches!

Et n'oubliez pas qu'à noël l'important c'est de le fêter ensemble, alors même si on se fait une gamelle de pâte avec une guirlande qui clignote, qu'on s'offre juste un peu d'amour et pas des montagnes de cadeaux, ça reste noël. Et même si ensemble c'est avec des inconnus, avec son chat. Un truc qu'on aime quoi.
J'aurai évidemment une pensée émue pour ceux qui le fêteront seuls et qui quelque part se sentiront plus seuls qu'à l'habitude avec ce tapage noëlien.
Je ne porte pas naturellement noël dans mon coeur et chaque année c'est une période difficile à passer pour des raisons très personnelles, mais j'espère que vous le fêtez dans le bonheur de votre coté.


Je vous embrasse tous du plus sincèrement du fond du coeur.

Un énorme merci pour le cadeau que vous m'avez fait en décembre de venir visiter aussi souvent le blog.

6 commentaires :

  1. Coucou,



    Ça à l'air délicieux!!! MIAM

    Joyeuses fêtes et bon appétit ;)

    http://blog.la-pigiste.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marie, à toi aussi!

      Même si niveau timing je suis plus encline à te souhaiter une bonne année qu'autre chose :p

      Supprimer
  2. Ouah, dedans, elle est parfaite!

    RépondreSupprimer
  3. Ton article m'a fait mourir de rire (oui bon jsuis méga à la bourre sur les commentaires mais on fera comme si de rien n'était hein ^^) Figure toi que moi je l'aime bien, la bûche à la crème au beurre! C'est bien le seul gâteau dans lequel je peux en manger d'ailleurs, sinon, en effet, ça passe pas... Les cupcakes avec la tonnasse de crème au beurre (et au cream cheese) dessus par exemple, je peux pas! Alors, ouais, ça plombe un MAX après le repas de mamie, y'a même des années où on a eu DEUX bûches (voire une bûche + un nougat glacé)!

    C'est toujours ma tatie qui les fait, et à part deux ou trois fois où elle a innové (enfin, elle a fait une version à base de crème fouettée et avec de la noisette, et une sans gluten aussi, mais ça reste des bûches quoi), c'est toujours la classique au chocolat (enfin, au beurre parfumé au chocolat, quoi). Cette année elle a changé de recette, j'ai l'impression qu'elle était un peu plus légère (si, si, c'est possible), et c'est pas plus mal quand tu vois le repas de TARES qu'on a fait : des vol-au-vent aux fruits de mer, un saumon ENTIER au court-bouillon (et c'était "juste" une entrée, WTF?), des huîtres, deux pintades -mais seule une a été mangée-, et du gratin dauphinois... Gros craquage... J'ai jamais été aussi contente de devenir végé, j'avais mes petites alternatives et j'ai pas décédé de l'estomac!

    J'avais longtemps hésité à amener un dessert vegan, et j'ai finalement abandonné l'idée vu que je savais que j'aurais finalement pas le temps d'en faire (et d'u côté, tant mieux, personne n'y aurait touché après tout ce qu'ils ont mangé...) mais l'an prochain, je m'y colle! D'ailleurs, je sais pas comment t'as fait pour réaliser autant de gourmandises pour Noël, entre les deux bûches, les pains d'épice, les meringues, la forêt noire, plus les paupiettes de seitan, avoue, t'as pas dormi en décembre???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, bon bah quelque part ça fait rire au moins une personne :D ! (je suis habituellement méga à la bourre dans la réponse aux commentaires, donc chacun sa spécialité)
      J'en connais quelques unscomme toi qui aiment ça. Y'a plein de recettes de crème au beurre, donc ça m'étonne pas que certaines soient plus légères et savoureuses que d'autres (d'autant que ça dépend aussi beaucoup du beurre utilisé ;) ).

      Effectivement noël végé ça allège un peu la liste des plats, pour ma part je trouve ça mieux aussi parce que c'est trop LOURD et après autrement je m'en remets pas.

      Figure-toi que j'ai fait une bûche végétarienne pour ma belle-famille (donc sans gélatine, ça a l'air con dit comme ça mais au début j'ai pas mal pesté avec l'adaptation mdr) et y'en avait plus UNE MIETTE. Tu serais surrpise de voir combien les gens ont un deuxième estomac réservé au dessert ... ;)
      Mdr, je m'y suis prise dès octobre, c'est plutôt vers fin novembre que j'ai failli mourir avec toutes les deadlines, en décembre me restait plus qu'à publier ;D. Je deviens plus organisée d'année en année, c'est une petite fierté personnelle pour la grande bordélique que je suis va !!

      Supprimer

Exprime toi ici mon petit, c'est free!