samedi 17 décembre 2016

Bûche rocher : Mousse chocolat, crémeux praliné et glaçage croquant chocolat

Warning : cet article va te donner envie d'être le 24 décembre au dessert .. Plusieurs fois!

Cette année, j'avais envie de jouer à fond la carte de noël sur le blog, et c'est donc avec un grand plaisir que j'ai répondu présente à l'invitation pour participer à l'éco défi de Natasha du blog échos verts. N'hésitez pas à aller découvrir le calendrier de l'avent qui vous permettra de découvrir chaque jour une recette de bûche végétale et gourmande. Il y en a pour tous les goûts et tous les niveaux de pâtissiers, vous n'avez donc pas à craindre de vous planter avec cette liste infinie de petits plaisirs sucrés!


Hier, c'est RoseNoisettes et sa bûche poires, figues et fève tonka qui vous régalait, et aujourd'hui c'est (enfin!) à mon tour de vous dévoiler ma recette.
J'avais grand hâte de la partager avec vous car je dois dire que c'est une des créations végétales dont je suis la plus fière. On ne sent pas du tout le coté végétal, et j'adore ce glaçage car il apporte au dessert un coté croquant, ce n'est pas juste "un glaçage" pour faire joli!
Le mélange chocolat et praliné devrait être interdit par la loi tant il est (j'allais mettre décadent mais j'en ai marre de lire ce mot) putain de bon délicieux, c'est une vraie ODE a la gourmandise.
Nul besoin de vous préciser que la bûche a passé haut la main le test du doudou, qui l'a proclamée de, je cite "super bonne". C'est comme battre le boss final d'un jeu vidéo et tomber sur une cinématique pourrie, mais je vous assure, c'était un super compliment venant de lui!


Cette bûche n'a rien de compliqué à réaliser, il faut simplement réussir à se procurer une goutière même si on peut très bien envisager de monter ça dans un cercle mais on s'accordera tous à dire que ça ne fait pas super noël. On peut d'ailleurs trouver des goutières un peu partout maintenant que la pâtisserie s'est démocratisée, nul besoin de s'arracher le capillaire, ni de retourner internet dans tous les sens! La mousse est réalisée à base de shlagfix montée, on peut s'en procurer sur internet et dans de rares épiceries placées dans les capitales (et ça tombe mal puisque je n'y vis pas haha), donc il faudra voir à ne pas trop traîner pour en commander ;) !
Ce truc est génial, c'est certainement pas l'ingrédient le plus healthy (en même temps, la crème liquide animale c'est pas non plus le truc le plus healthy du monde), mais ça a le mérite de foisonner encore mieux que les crèmes liquide traditionnelles, c'est super stable et ça n'a AUCUN GOÛT désagréable. Je dis ça parce que je sais que beaucoup de personnes sont réticentes au soja, moi la première.

Bon et du coup, on se lance ou on continue à se regarder dans le blanc de l'écran?


Bûche Rocher

Temps de préparation : 1 heure
Temps de repos : 1 nuit
Difficulté : Cuistot du dimanche, mention bien

Pour l’insert praliné

85 g de chocolat
1 CS fécule de maïs
30 ml d’eau
15 g de sucre
125 g de crème de soja classique (pas à monter quoi)
40 g de praliné

Pour le biscuit
100 g de chocolat noir
50 g de sucre
100 g de farine
2 CS de graines de lin brun
125 g d’eau
25 g de lait végétal
63 g de margarine végétale
une pincée de fleur de sel

Pour la mousse chocolat


200 g de crème à fouetter végétale
200 g de chocolat noir
150 g de lait végétal

Pour le glaçage


400 g de chocolat noir
35 g d’huile végétale neutre (colza, pépin de raisin)
45 g de pralin


L’insert praliné

1. Faites chauffer ensemble la crème avec la fécule, l’eau et le praliné en remuant afin de faire épaissir le mélange (le fouet laissera des traces).

2. Lorsque le mélange a épaissi, retirez du feu, versez le chocolat en prenant soin qu'il fonde, et coulez dans votre gouttière à insert
3. Réservez au congélateur au moins une demi journée pour que l'insert soit bien congelé.



Le biscuit brownie


1. Faites fondre ensemble le chocolat et la margarine.

2. Réalisez un gel de lin en portant à ébullition les graines de lin et l’eau afin de libérer le mucilage des graines. Ajoutez au mélange précédent après avoir filtré les graines (détail qui a quand même toute son importance, tu voudrais pas que ta bûche trahisse le fait que tu sois un mangeur de graines non?).
3. Ajoutez le reste des ingrédients, remuez bien et coulez dans un rectangle ou sur une plaque en lissant le dessus.
4. Cuisez à 175°C pendant 15 à 20 minutes. Les bords doivent colorer très légèrement.



La mousse au chocolat


1. Montez la crème en chantilly ferme (ici pas de risque de faire grainer la mousse, donc vous pouvez y aller!) et faites fondre le chocolat avec le lait en parallèle.

2. Incorporez délicatement et petit à petit le chocolat mélangé au lait à la crème (et donc devenu ganache, pendant un court moment *instant gloire*).

Montage


1. Coulez votre mousse dans votre gouttière.

2. Démoulez l’insert congelé bien froid et déposez-le sur la mousse en appuyant bien pour chasser l'air. Recouvrez de mousse chocolat, puis terminez par le biscuit que vous détaillerez à la bonne dimension.
3. Réservez au congélateur une nuit de préférence. L'entremets doit être lui aussi bien congelé pour se prêter au glaçage!

Le glaçage rocher


1. Faites fondre le chocolat noir, puis ajoutez l’huile végétale en remuant. Si votre chocolat est très épais ajoutez en un peu afin de fluidifier au maximum ce dernier.

2. Ajoutez les pépites de pralin, puis coulez sur votre bûche encore congelée sans lisser, car le mélange coulera de lui-même sur les bords. 3. Laissez décongeler quelques heures avant de déguster.





Alors, c'était pas si terrible ? ;)


Par contre, vous verrez, dans votre bouche, ce sera terrible.

J'espère que cette recette vous aura plu, n'hésitez pas à aller consulter le calendrier de l'avent pour retrouver une nouvelle case du calendrier ouverte demain chez la tarterie de Béné!



Et si tu découvres aujourd'hui, dis toi que c'est un peu comme ouvrir 17 cases d'un coup de chocolats : l'orgie ;D !


Quel dessert as-tu prévu de réaliser pour les fêtes?

Est-ce que tu serais convaincu par cette bûche?
Bisous doux et pleins de chocolat sur les doigts


Délia ♥ droguée de pâtisserie, peu importe laquelle



5 commentaires :

  1. Est ce bien raisonnable ? je ne saurais dire !! mais c'est très tentant c'est certain !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De toute manière être raisonnable c'est pas tellement raisonnable :p

      Supprimer
  2. elle est belle
    ici
    vous pouvez me donne votre avis sur ce livres est ce qui il est bon de le suivre ou non ?
    Le larousse des desserts
    Merci et bonne soirée puis bon weekeend.
    Emily

    RépondreSupprimer

Exprime toi ici mon petit, c'est free!