samedi 7 janvier 2017

La couglette : Mi couronne, mi galette, le vecteur de paix de l'épiphanie !

Attention, tous, toutes, tout le monde!

Je viens aujourd'hui, porteuse d'un grand message de paix. Lasse de voir la France déchirée en deux entre la galette et la couronne des rois, j'ai décidé de mettre un terme à ce conflit, conflit qui perdure depuis moult générations.
Pour y parvenir, j'ai mis au point une technologie de pointe permettant de provoquer chez tous les publics la seule, l'unique, la tonitruante GOURMANDISE.

Il n'y a pas de défi trop grand, ni de problème sans solutions, il n'y a que du neuf fait avec du vieux.
Aujourd'hui, j'ai mélangé les torchons et les serviettes.
Oui, il le fallait.

J'ai repris les revendications des deux parties.
A terme j'en suis arrivée à la conclusion suivante : Du gras, du feuilletage, de l'amande, du moelleux et bien évidemment, un format à partager avec une fève.

De ça, mon service Recherche & développement a trouvé une super idée : Pourquoi ne pas faire une jolie pâte levée feuilletée qu'on roulerait, avec à l'intérieur une crème d'amandes ?
Le tout en forme de couronne pour rappeler l'événement et nous voilà fin prêts pour signer un Armistice!

EUREKA!


Et c'est ainsi que nous l'apélerio "Couglette" (avoue toi aussi t'as saisi la référence à la pub de kézac)

Il est assez simple de réaliser cette couronne des rois, elle a l'avantage de reprendre par mal de bases de la pâtisserie (crème d'amandes, feuilletage, brioche) et donne un résultat très gourmand!
Le format en fait un dessert idéal à partager : on n'aura alors qu'à séparer un "rouleau" pour faire les parts!
Fini de tomber sur la fève au moment de la découpe! ;)


Si vous êtes un féru de la galette, n'hésitez pas à aller retrouver sa version végétalienne ici

Pour une couronne pour 8 personnes

La pâte levée feuilletée
(vous pouvez doubler la recette pour faciliter le pétrissage si vous avez un robot, mais il vous restera la moitié de la pâte pour réaliser d'autres gourmandises que cette couronne!)

250 g de farine
5 g de sel
25 g de sucre
10 g de levure fraîche (ou 3 g de sèche réhydratée dans une partie du lait)
150 g de lait
150 g de margarine à tourrer (végane, que je vous disais avoir trouvé chez leader price, en plaquette de 500g)

1 - Réalisez la détrempe en mettant tous les ingrédients sauf la margarine de tourage au batteur, ou en pétrissant comme un grand à la main. La pâte doit tourner 5 minutes au batteur, à la main il faut être énergique, car la pâte doit avoir du corps pour bien développer par la suite.

2 - Mettez la détrempe au frais pendant une trentaine de minutes, en prenant soin de la tailler d'une croix et de la couvrir pour ne pas qu'elle sèche.

3 - Réalisez votre carré de beurre. Pour le faire, je prends une feuille de papier cuisson et commence à détendre un peu ma margarine. Lorsqu'elle est malléable, je plie ma feuille de sorte à créer la forme que je souhaite et j'étale au rouleau. Contrainte dans ce format, la margarine prendra exactement le format que vous lui souhaitez ;)!

4 - Sortez la détremper du frigo, et ouvrez les pointes de la croix précédemment faite. Etalez ces coins et un peu du centre en laissant une petite bosse : elle vous évitera de faire un trou dans votre détrempe!

5 - Lorsque c'est assez grand pour contenir votre carré de margarine, placez le au centre de sorte à ce que les 4 coins soient placés non pas sur les angles de votre détrempe mais bien en diagonale.
Repliez pour bien enfermer la margarine, et soudez en passant avec le rouleau.

6 - Etalez alors votre feuilletage afin de pouvoir réaliser un tour simple (ce schéma me paraît très clair pour comprendre ce qu'est un tour simple et ce qu'est un tour double !). Prenez bien soin ensuite de mettre le paton au frais pendant au moins trente minutes (tout ça dépend aussi pas mal de la température ambiante, il faut que ce soit bien frais, pour éviter que tout ne se mélange et donc de ne pas avoir de feuilletage!)

7 - Sortez votre paton du frais, fleurez (c'est comme ça qu'on dit "mettre de la farine"!) votre plan de travail et placez la "fermeture" à votre droite. Soudez bien les extrémités hautes et basses et étalez, comme pour la première fois. Refaite un tour simple.

8 - Refaite une fois encore un tour simple, au bout d'une demi heure de réfrigération, et laissez reposer une heure la pâte avant de l'utiliser.


La crème d'amandes

90 g de margarine
90 g de sucre
90 g de crème de soja
90 g de poudre d'amandes
5 g de rhum
2 g d'arôme vanille
9 g de farine

1 - Foisonnez ensemble la margarine à température ambiante et le sucre. Vous devez obtenir un mélange mousseux et légèrement blanchi (mais ça peut varier d'une margarine à l'autre).

2 - Ajoutez la crème de soja, puis la poudre d'amandes., le rhum et l'arôme vanille.
Enfin, ajoutez la farine! Logiquement, la texture devrait être celle d'une crème d'amandes traditionnelle.


Le montage

Si vous avez déjà fait des pains au raisins vous verrez, c'est pareil!
Réalisez une abaisse de pâte rectangulaire d'environ 20 cm de hauteur sur 35 de largeur. Les mesures ne sont pas à respecter à la lettre, il vous faut simplement éviter d'étaler trop finement la pâte, mais aussi éviter de vous mettre en difficulté pour réaliser votre boudin! :)
Etalez de manière homogène votre crème d'amandes sur le dessus de votre pâte, puis roulez la sur elle-même de haut en bas!
Vous allez voir, c'est salissant :D Si vous souhaitez mettre une fève, je vous conseille de l'enfoncer dans un des tronçons une fois coupé, ça vous évitera de vous embêter au cas où vous tomberiez dessus.
Lorsque vous avez terminé, avec un gros couteau, découpez 8 tronçons, que vous disposerez en rond sans trop les coller (ils vont gonfler). Si vous souhaitez, ajoutez des amandes effilées!
Si vous n'êtes pas pressés, laissez pousser à température ambiante, sinon, au four à 30°C avec un petit ramequin d'eau.

Cuisez à 190 - 200 °C pendant une bonne vingtaine de minutes, jusqu'à ce que ce soit bien doré !

Et voilà !


Votre couglette est prête à envoyer un message de paix sur votre tablée.

C'est pas beau la vie? ;)

Et vous alors, vous êtes d'accord pour faire la paix avec la couglette ou vous préférez rester dans votre camp?

Bisous doux!




Délia ♥

4 commentaires :

  1. Voilà qui aurait été parfait pour mon 4 heures...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est là où ça s'y prête le mieux, quoique, pour une dix heures ça marche aussi :D

      Supprimer
  2. Mais moi j'ai jamais fait de conflit hein, j'ai toujours mangé des deux ;) un petit bout de couronne, un petit bout de frangipane, et hop, tout le monde est content (surtout moi!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime cet état d'esprit, c'est beau, c'est gourmand! Et c'est tellement simples pourtant ;) :-*

      Supprimer

Exprime toi ici mon petit, c'est free!