mardi 28 février 2017

Snickersette : la tarte caramel, chocolat et cacahuètes

Cette tarte contient à peu près 12500 fois trop de gourmandise pour une seule personne ou un groupe de personne réduit.
Elle fait référence à la célèbre barre snickers, qui est un symbole de pornfood mais aussi de trucs franchement pas très fait maison. Mais put*in que c'est bon hein?!


Du coup je me suis dit qu'après tout, ce qu'on aime dedans, c'est l'association de saveurs, et pas forcément les saloperies qu'on met avec, ni l'empire économique lobbiste qui la vend.
Alors j'ai pris le taureau par les cornes (ou le fouet par la main, c'est selon), et je suis partie avec l'idée de créer un dessert avec ce trio gagnant complètement dégoulinant.


De ce brainstorming éclair, est née, une tarte. Parce que tout est bon sous le format d'une tarte.
Parce que la pâte qui croque, c'est une dinguerie avec tout ce caramel et ce chocolat qui dégoulinent et fondent allègrement dans la bouche. Et si après ça tu n'es toujours pas décidé, tu peux tomber sur une cacahuète façon chouchou (chouuuuchouuuuu quiii veut des chouchouuuuus?).
Tu seras converti aussi vite qu'un mec qui aurait vu une soucoupe volante aux petits hommes verts.


Le pire dans tout ça, c'est que c'est assez rapide à faire, et que c'est un dessert de ceux qui feront jouir vos invités de plaisir (tous autour d'une table, façon orgie, juste sous vos yeux). Vous entendrez les mouches voler pendant la dégustation, et ça vous voyez, ça n'a pas de prix, le silence gourmand. Enfin si, juste une tarte quoi.
(mais pas n'importe quelle tarte, la snickerette quoi mon gars!)


Du coup sortez les tambours, les clochettes, les trompettes, et accueillons comme il se doit la recette génialissime de la snickerette, qui sera de toutes les fêtes (réussies)!

Pour une tarte au format carré de 20 cm de coté, ou l'équivalent d'un cercle de 18 cm de diamètre.
Pour un moule à tarte traditionnel, n'hésitez pas à doubler les quantités de garniture (uniquement, avec la pâte vous aurez assez), pour vous adapter à la profondeur du moule.


La pâte sablée (recette tirée du livre tarte gourmandissimes de Eric Kayser)
Cette recette vous donnera suffisament de pâte pour réaliser deux tartes, n'hésitez pas à congeler le reste pour un usage ultérieur ;-)

110 g de beurre
50 g de sucre glace
25 g de sucre en poudre
25 g de poudre d'amandes
1 oeuf
185 g de farine

1 - Sablez le beurre avec les deux sucre et la poudre d'amandes.

2 - Ajoutez l'oeuf, puis enfin la farine, sans trop mélanger pour ce dernier ingrédient, il faut simplement que ce soit amalgamé mais pas trop travaillé.

3 - Mettez au frais pour 2 heures environ (si vous êtes pressées, balancez ça un coup au réfrigérateur, vous verrez, ça marche aussi (sauf si vous l'oubliez et vous devrez attendre que ça décongèle quoi)).

4 - Foncez alors votre tarte, dans un cercle, un carré, ou même on moule à tarte si vous n'avez pas de cercle (ce qui est peut-être fort probable si vous n'êtes pas équipé pâtisserie).

5 - Cuisez à 160°c pendant une vingtaine de minutes en surveillant la coloration, avec des poids (haricots secs si vous n'avez pas de poids spécifiques à l'usage four, vous pouvez les réutiliser pour plusieurs cuissons), et surtout un papier sulfurisé.


Le caramel fondant

102 g de sucre
15 g de beurre demi sel
83 g de crème liquide
40 g de cacahuètes non salées (quoique, ça peut donner du punch à votre tarte!)


1 - Faites chauffer le sucre avec juste un peu d'eau pour l'humidifier. Faites bien colorer le caramel, sans excès pour ne pas développer son amertume mais suffisamment pour qu'il ne devienne pas trop clair en le décuisant.

2 - Décuisez avec la crème liquide que vous aurez pris soin de réchauffer avant pour éviter des projections trop importantes. N'hésitez pas d'ailleurs à prendre une casserole assez grande car sinon vous risquez le débordement à cette étape du processus (et je vous assure que frotter toute ses plaques de cuissons collées au caramel, ça peut vous tuer un homme).

3 - Cuisez jusqu'à 108°C, ni plus, ni moins. Cette température assure une consistance idéale pour le caramel, qui sera fondant et non coulant, et surtout pas trop dur!


4 - Coulez dans votre fond de tarte et étalez. Répartissez vos cacahuètes sur la surface du caramel.


La ganache

200 g de chocolat au lait
130 g de crème liquide
10 g de miel ou de trimoline (sucre incristallisable utilisé pour conserver le moelleux de la ganache une fois refroidie)

1 - Faites bouillir la crème avec le miel/trimoline.

2 - Versez sur le chocolat réduit en copeaux.

3 - Coulez sur le fond de tarte et le caramel et réfrigérez.

(sans déborder)


Les chouchous

20 g de sucre
7 g d'eau
50 g de cacahuètes
Facultatif mais plus simple : une pincée de beurre de cacao en poudre

1 - Faites chauffer ensemble le sucre et l'eau, jusqu'à obtenir un sirop.

2 - Hors du feu, ajoutez les cacahuètes. Le mélange va "masser" : votre sucre va blanchir et devenir tout dur et entourer les noix.
Remettez sur le feu et remuez de manière régulière pour enrober tous vos chouchous en devenir du caramel qui se forme petit à petit.

3 - Lorsque tous les fruits secs sont bien caramélisés (n'essayez pas non plus d'atteindre la perfection, ce serait bête de tout faire brûler ;-) ), ajoutez votre beurre de cacao poudre, ça aidera à décoller les cacahuètes les unes des autres! Sinon vous vous en sortirez quand même, mais n'attendez en tout cas pas que le tout soit froid pour les séparer les unes des autres!


La décoration

Faites fondre un peu de chocolat et à l'aide d'un petit cornet ou d'une très petite douille, réalisez des traits sur le dessus de votre tarte.
Ajoutez alors vos cacahuètes caramélisées. C'est prêt!


N'hésitez pas à laisser le reste des chouchous dans un petit bol à l'usage de vos invités, sauf si vous en recouvrez toute la surface, à vous de voir ;-) !
Enfin, j'ai très envie de végétaliser cette recette, je reviendrai certainement vers vous avec la recette quand j'aurai pris le temps de la réaliser (et surtout de la poster!).

Avouez-moi tous vos travers gourmands, qui sait, peut-être que ça peut se homemadiser, ou mieux, se véganiser!

Je vous laisse, j'ai des essais de cake à concrétiser.

Bisous doux

Délia ♥


12 commentaires :

  1. Rien que de voir les photos j'en ai l'eau à la bouche ! <3

    RépondreSupprimer
  2. Cette tarte est de la pure gourmandise !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Juste un tout petit peu, ce qu'il faut quoi!

      Supprimer
  3. Quelle dinguerie cette tarte! N'hésite pas à nous faire part d'autres brainstorming tel que celui là, ça fait toujours du bien au moral :)
    Tes photos sont sublimes!
    Et tarte j'en bave... même si je suis incapable de réussir un caramel digne de ce nom, je la tenterais bien...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon bah si c'est demandé si gentiment ... :)
      Merci! J'admets que je prends beaucoup de plaisir à photographier tout ce qui dégouline :D
      Ca me fait penser qu'ils faudrait que je publie un article à ce sujet, car fut un temps j'étais moi aussi une grande spécialiste du foirage de caramel ;)

      Supprimer
  4. Oulala qu'est-ce que c'est gourmand !! :o

    RépondreSupprimer
  5. J'en ai l'eau à la bouche ! Je ne te dis pas merci ! (mais merci pour la recette !)

    Des bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors merci ou pas du coup?
      Bisouilles :-*

      Supprimer
  6. Tontétatilotétatou14 mars 2017 à 14:58

    Bonjour Delia,
    J'ai essayé cette recette le week-end dernier et c'était délicieux. La tarte nous a duré deux jours (à deux...). Je n'ai juste pas mis les cacahuètes car je n'en suis pas fan en version sucrée.
    Merci beaucoup pour la recette. Je garde précieusement le truc de la température du caramel sous le coude.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou!
      Contente d'apprendre qu'elle t'a plu alors :D !
      Haha, je vois que vous êtes quand même des sacrés gourmands, mais en même temps, COMMENT y résister quand on commence à mettre le nez dedans hein?
      Tu as eu raison d'adapter, c'est fait pour ça une recette!
      La température parfaite pour avoir un caramel bien fondant pas vrai hein? C'est presque un truc de gourou à échanger de mère en fille :D

      Supprimer

Exprime toi ici mon petit, c'est free!