jeudi 23 mai 2013

Le top du flop : Les patchs désincrustants qui s'auto désincrustent

Faire de l'éloge c'est beau, mais par moments, il faut aussi vous mettre en garde contre l'inévitable.

Les patchs désincrustants sont une magnifique invention. Ils se présentent généralement sous deux formats, un pour le menton, un pour le nez. Ce sont comme des sortes de compresses très resserrées qui sont enduites sur une face d'un produit désincrustant. Après ça logiquement, on dit adieu aux points noirs, du moins, jusqu'à ce que de nouvelles colonies viennent peupler notre peau.
Il s'agit bien entendu d'un produit fabuleux, surtout quand tu considères que passer 2 heures à t'acharner sur ton pauvre nez endolori pour virer des locataires indésirables, et finir avec une patate rouge (ce qui inclue globalement de rester chez toi et attendre de redégonfler) n'est pas ton activité favorite.

Mais, j'avais pour souvenir d'avoir acheté les patchs nivea, qui coûtaient 7 euros le sachet, avec 6 patchs, 2 pour le menton/front et 4 pour le nez. Autant vous dire que ceux pour le menton ne m'intéressent guère, ce n'est pas l'endroit favoris des malotrus, et il faut également préciser que si tu te les colles sur le nez, tu éradiqueras la peste noire seulement sur un millimètre carré. Fail ultime. Du coup 7 euros les 4 patchs, ça commence à chiffrer. Même si je suis mauvaise en maths, je sais que ça fait bien plus d'un euro le patch. (oui oui, j'ai trouvé ça toute seule, sans calculatrice)


(Avoue quand même qu'il est super auto-suffisant comme patch!)

En pleine pénurie de patchs, je me retrouve au milieu du rayon de chez Auchan, devant plusieurs paquets, avec des prix bien différents. Et comme la dèche me ronge jusqu'à la moelle, je me tourne naturellement vers les patchs auchan, qui sont au tarif de 3 euros 50 et des patates, les 6 patchs pour le nez.
Toute guillerette de mon affaire, je rentre chez moi, je me mets dans mon bain, je pose le patch, comme indiqué sur la notice, je retire et ....

Le patch s'est en partie désincrusté sur mon nez. Du coup je me retrouve avec la matière désincrustante blanchâtre placardée sur le nez, comme la colle d'un pansement. 

Un peu déçue de ne pas voir mes points noirs tous englués dedans, en riant sadiquement pour leur dire adieu, j'attends quelques jours (puisque le produit est censé être agressif, il vaut mieux espacer l'utilisation au risque de créer une hécatombe biologique), puis je tente de nouveau l'expérience en milieu plus tempéré, au dessus de mon lavabo, en suivant scrupuleusement les instructions, allant même jusqu'à compter à la minute près.



Même résultat! 

Je pense que si j'ai réussi à faire fonctionner ceux de Nivea, le problème ne vient pas de mon utilisation, mais donc bel et bien du produit, qui est une grosse DAUBE. Donc peu importe le fait que ça me coûte un rein, la prochaine fois, ce sera Nivea!

Pour ne pas finir sur une note totalement négative, le produit clame cependant ne pas contenir de paraben, ce qui est déjà pas mal, et en plus il a un packaging très mignon (voilà, c'est fini pour la partie compliment, j'ai fait ma BA).


Si tu utilises une autre marque, qui fonctionne bien et qui a un prix plus attractif, je t'écoute poussin :-)

2 commentaires :

  1. Pourquoi tu n'utiliserais pas un gommage? :) Je n'ai jamais testé des patchs comme ça mais le gommage est plutôt efficace je trouve!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en utilise quotidiennement mais ceux sur mon petit nez son assez récalcitrants, si bien qu'ils sont encore et toujours là!
      Quel gommage utilises-tu?

      Supprimer

Exprime toi ici mon petit, c'est free!