lundi 8 juillet 2013

Cueillir ses propres fruits à Gally

Les paniers proposés par des agriculteurs locaux ont la côte, si bien qu'il y en a jusque dans les gares.
Le principe d'avoir de vrais légumes, pas triés pour leur aspect physique ou leur résistance au transport, est une idée qui plaît.

Quoi de mieux alors que de réaliser sa propre cueillette, les mains dans la terre, et choisir quelle fraise atterrira dans notre barquette?
Aucun coût de transaction, de transport, directement de la terre à nos estomacs.
Un monsieur m'avait dit un jour que les légumes sont pleins d'énergie, qu'ils perdent avec le temps qui passe après leur récolte. Je ne sais pas pourquoi mais j'y crois un peu.

A la ferme de Gally, les fruits et légumes sont cultivés toute l'année par une équipe d'agriculteurs, qui utilisent des méthodes respectueuses et profitent au mieux des complémentarités entre plantes et avec les insectes bienfaiteurs de dame nature. 
Pas la peine de vous aventurer là bas si l'idée de mettre les mains dans la terre ou de voir des fruits diformes par rapport aux standards vous effraie.

La démarche est simple, à l'entrée en choisit sa brouette de compétition, on prend le nombre de barquette que l'on juge nécessaire (réutilisables si l'on compte revenir par la suite), et c'est parti!
Le domaine est grand, il ne s'agit pas simplement de cueillir des légumes mais aussi de passer un chouette moment en famille, de prendre l'air et comme hier, le soleil!
Il ne reste qu'à suivre les écriteaux et choisir ses fruits et légumes.
Les chemins sont herbeux, il y a des arbres pour ombrager les abords des champs, ainsi les plus petits ou plus vieux pourront se reposer au frais entre deux cueillettes.
Les tarifs sont avantageux, le kilo de framboises par exemple n'est qu'à 6€, celui de rhubarbe 2€10... 

Depuis toute petite je m'y rend, chaque fois c'est le même plaisir de goûter ce que je vais acheter et surtout, de voir où la fraise a poussé.
C'est un très bon endroit pour des mini citadins pour apprendre comment poussent les légumes, et pour prendre conscience du travail que représente la cueillette, de savoir consommer en fonction des saisons, en évitant de gaspiller.

Pour ma part j'ai pris de jolis coups de soleil, rapporté des framboises, griottes, fraises, groseilles et même de la rhubarbe. Et en prime j'ai bien rigolé, et j'ai même fait une tarte (recette à venir très bientôt).

Petit plus: la ferme adjacente propose des ateliers de découverte, j'y ai appris petite à faire le pain, et l'été, ils proposent des labyrinthes pour les enfants.

C'est le meilleur moment de l'année pour la récolte, foncez! 

En plus, ils font un jus de pomme DELICIEUX!














Pour en savoir plus sur la cueillette : rendez-vous sur le site de la Ferme de Gally
Ou sur le réseau chapeau de paille, qui répertorie des fermes comme celle-ci!

2 commentaires :

  1. J'adore le concept, au moins on sait d'où vient ce que l'on mange!
    Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement :)
      En plus c'est agréable et ça ne coûte pas grand chose!

      Supprimer

Exprime toi ici mon petit, c'est free!