mercredi 29 octobre 2014

Trop d'la chance !

Souvent avec ma meilleure amie, on rigole un bon coup parce que c'est pas tellement le genre de personne qui a ce qu'on peut appeler de la moule ou, comme le dirait mon père "le cul bordé de nouilles" (tu sais maintenant de qui je tiens mon langage si ordurier). Son père est le champion toute catégorie des lois des séries électro ménagères mais genre à peu près deux fois plus souvent que les autres personnes du monde, qui elles, subissent seulement les lois de la panne programmée (tu sais, ce truc qui rend incompréhensible que la radio de mamie jeannine marche encore après 40 ans de bons et loyaux services à écouter rtl tous les matins quand ton poste à toi te fait un doigt le dernier jours de la garantie expirée alors que tu l'as allumé 6 fois).

Et puis me vient cette question existentielle de la vie : avoir de la chance c'est quoi?

Parce que je me rends compte que dans la vie, rien n'arrive tout à fait par hasard.

Exemple number One. Deux fois dans ma vie j'ai trouvé des grosses sommes d'argent dans la rue.
La première fois, bim, deux billets de 20 pliés dans un ticket de caisse devant chez Orange. C'était un jour où j'avais failli sécher mon cours d'excel en première année de licence. J'étais contente d'y être allée. Et j'ai secrètement remercié le type qui avait laissé tomber ça quelques minutes avant que je passe.
Deuxième coup, il pleuvait comme pas possible, j'avais rassemblé toute ma motivation pour aller acheter du beurre pour une énième pâtisserie. Je fronce les sourcils sur une enveloppe détrempée qui jonche le sol parce que je remarque qu'on dirait l'arrière d'un ticket resto. En fait, c'est bien l'arrière d'un ticket, mais un ticket cadeau. 80 € c'est même méga cadeau.
Bon bien évidemment j'ai pensé à celui qui l'avait perdu encore une fois, j'imaginais les boules qu'il devait avoir, mais demander sur facebook ou même accrocher un petit mot quelque part ne m'aurait apporté que des personnes qui auraient voulu raffler la mise sans que ce soit à eux. L'honnêté ne peuple pas nos rues c'est bien dommage!

Mais j'me dis que ces deux jours là, si ma flemme l'avait emporté, je n'aurais jamais trouvé ces sommes d'argent. Une autre personne aurait marché au même endroit que moi et serait tombée dessus. Mais par un concours de circonstances, c'était moi.

On peut aussi se dire que certaines personnes ont "de la chance" parce qu'elles ont ouvert leur boite, que ça a marché. Mais au début de tout ça, y'a une action. Ouvrir sa boite. Et derrière on sait pas combien d'heures ces gens ont passé à cracher leurs dents.

Le meilleur exemple, c'est le loto. Okai c'est une chatte impensable de gagner, mais après tout, si on ne joue pas, explique moi un truc : on fait comment pour gagner? On trouve le ticket gagnant par terre?

Bon quand j'en parle on dirait que la chance est toujours liée à l'argent, mais c'est parce que je considère que dire "ne pas avoir de chance" quand on parle de famille, c'est pas viable, c'est plus une donnée fixe, j'ai pas vraiment ce qu'on peut appeler une famille géniale, loin de là, et pourtant j'me trouve chanceuse.

Par contre ça marche aussi avec la réussite, mais là on parle plutôt du mérite. Et le mérite c'est faire les choses bien, comme les gens l'attendent de toi (voire mieux) et récolter le fruit de ton dur labeur.

Donc oui, parfois il y a un enchaînement de circonstances qui produisent un effet bien plus positif que celui escompté par l'acteur, un peu comme un multiplicateur. Mais il n'y a presque jamais de la chance purement hasardeuse.

L'inertie n'entraîne pas le mouvement.


J'ai souvent l'impression qu'une bonne étoile veille sur moi, quelque part là haut. Un petit être bienveillant, qui s'assure que mes actes sont ponctués par des conséquences charmantes et déroutantes.
Allez savoir si le fait d'être positive m'apporte cette "chance". Ca, couplé au fait d'agir beaucoup. Plus on en fait, plus on provoque la chance. Je n'ai pas envie de passer ma vie à l'attendre.

Et toi alors, t'en penses quoi?

En bonus, la musique qui me colle à la peau en ce moment, emprunte de douceur, de chaleur et en même temps d'une neutralité qui en fait l'unique que j'ai envie d'entendre, la seule que je meumeume dans ma tête, qui m'arrache des sourires et des soupirs.
http://www.deezer.com/track/7058831

Je file provoquer la chance, je vous en reparle bientôt.

Mille bisous

Délia ♥


12 commentaires :

  1. J'ai aussi l'impression qu'avoir de la chance, c'est juste voir les choses du bon côté. Enfin en tous cas, c'est mon opinion :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'suis d'accord avec toi, c'est comme être heureux ! Même si tout te sourit, si tu n'es pas capable de le remarquer, tu peux être triste toute ta vie!

      Supprimer
  2. Tu aurais dû ajouter "vous avez 4 heures" à la fin de ton article :D Ça me rappelle mes cours de philo au lycée. En plus j'avais un prof complètement illuminé qui faisait parfois cours les yeux fermés et les bras en l'air pendant plusieurs minutes haha.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahaha, tu crois que j'ai loupé ma vocation?
      Je sais pas si un prof de philo pas illuminé ça existe, mais le mien pronnoncait cacahuète d'une drôle de manière, et il nous parlait de l'homosexualité dans la grèce antique à chaque cours ... Tout ça en parlant tellement fort que parfois les profs venaient des autres salles lui demander de baisser le volume.
      La philo se raconte avec passion ;D (d'ailleurs j'ai jamais eu au dessus de 8/20 hahem)

      Supprimer
    2. Tiens ça m'a pas enregistré mon pseudo habituel ! Ca doit être un trick d'Halloween. Ah ben tu me rassures, moi non plus j'ai jamais dépassé la moyenne en philo pourtant j'adorais ça et je participais activement à chaque cours. C'est mystique un peu comme matière. Le mien aimait bien dire qu'il avait Bac+12 aussi, je me demande à quel point c'était du pipo... :D

      Supprimer
  3. Ooooh y'a mon papa dans ton blog ! Je vais lui dire il sera ravi ! :).

    Des bisous ! <3

    La meilleure copine ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, j'vais rajouter que c'est le plus grand et le plus fort avant qu'il regarde alors?

      Des bisous d'amour !! ♥ ♥

      Supprimer
    2. Non il va attraper la grosse tête après !

      Il sera déjà assez flatté de toute façon ;)

      Supprimer
  4. Chez moi la notion de chance est super particulière.
    J'ai de la chance avec les gens car je ne me fais jamais emmerder ou agresser et que je tombe généralement sur des gens foncièrement "bons"
    J'ai pas de chance avec les gens car je suis toujours une pauvre célibataire aigrie !
    J'ai de la chance car je trouve souvent de l'argent par terre quand je vais en festivals.
    J'ai pas de chance car je ne trouve jamais de fric par terre hors festoches (et que bon, j'y vais qu'une fois par an aussi...)

    Donc finalement c'est super curieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, disons que t'as de la chance par alternance!
      Ceci dit, en avoir la moitié du temps c'est déjà ça pas vrai? :)
      (Moi je dis que tu devrais courir les festivals, tu serais riche, heureuse (et bourée))

      Supprimer
  5. Moi aussi à une certaine époque je trouvais de l'argent. Par contre, la dernière fois j'ai trouvé un portefeuille et je l'ai déposé à la gendarmerie.
    Oui, peut-être que la chance ça se provoque aussi parfois c'est une question de période et moral aussi. Mais, je trouve que certaines personnes ont vraiment de la chance et ce qui est triste c'est qu'ils donnent un coup de pied dedans.
    Je me souviens d'une fois j'étais convaincue qu'il fallait que je joue au loto comme si j'allais gagner(je crois que j'avais rêvé de ça la veille). Je suis donc allée jouer et j'ai rien gagné mais c'était un bon moment. Alors, je n'ai peut-être pas eu de l'argent mais j'ai bien rigolé. Alors finalement, pas perdante du tout non?!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai déjà retrouvé un portefeuille aussi, on avait contacté directement la dame et dis toi qu'elle ne nous avait même pas remerciés ... YOUPI!
      On est beaucoup plus de chanceux que de malheureux, fait savoir ouvrir les yeux sur la réalité et ne pas se plaindre : on pourrait crever de faim, vivre dans la rue, vivre dans un autre monde, à une autre époque un peu moins clémente .. C'est pas pour autant que j'arrête de râler, mais faut apprendre à relativiser!
      Ca m'arrive parfois. Mais avec les tickets à gratter : je l'achète, et le coeur battant, je gratte ... et je perds.
      Mais pour ce mini moment d'adrénaline, cet instant magique où je crois que j'ai gagné le jackpot, alors ça les vaut.
      :)

      Supprimer

Exprime toi ici mon petit, c'est free!