mercredi 31 mai 2017

Sense 8 : Une série pleine de luttes, d'amour et d'espoir

Je crois bien que c'est la première fois que je vous parle de séries ici, mais il faut savoir que ma vie se découpe en trois parts égales : mon boulot, mes séances de pâtisserie/photo à la maison, et les séries qu'on regarde avec mon doudou.
Et puis j'ai eu envie de vous parler de cette série parce que c'est tout simplement raccord avec un fil assez conducteur ici : la tolérance et le besoin de vivre intensément, avec beaucoup d'amour.

Déjà, je ne peux que vous conseiller l'application Tv show time. Vous cochez ce que vous regardez, et l'appli vous prévient quand vous avez des nouveaux épisodes de votre série favorite qui sortent dans les bacs (souvent en téléchargement (le jour où ce sera dispo en France tout de suite ... ou dispo tout court?), ou sur netflix notamment). Au fur et à mesure que vous regardez une saison, vous cochez ce qui a été vu ou non. Ca peut paraître trivial, mais quand on suit une quinzaine de séries ça devient vite un outil très très utile voire indispensable!


Sense8 est une série netflix, donc déjà, ça sentait très très bon bien avant d'appuyer sur le bouton play. Parce que netflix, les séries, c'est leur fond de commerce. Ils ont du flair.
C'est simple, cette série est une vraie bouffée d'air frais.
Elle est produite par les soeurs (anciennement frères, ce détail permet de comprendre l'implication au niveau des luttes évidentes à propos des genres qui sont semées au fil du récit) wachowsky, qui ne sont autres que celles qui ont créé Matrix.
On la commence en ne comprenant pas nécessairement tout, on se pose plus de questions que l'on a de réponse, mais on trouve rapidement son compte.
Sense 8 retrace l'expérience inédite de 8 individus, dispatchés aux quatre coins du monde, qui communiquent par "télépathie", tous ensemble.


Tout l'intérêt de la série est d'arriver au moment où les personnages découvrent leur habilité, et comment en tirer parti. Evidemment, il y a ensuite toute une intrigue très prenante qui s'instaure, sans jamais voler la vedette à la véritable intrigue : 8 vies, entremêlées, 8 corps, et un seul bocal à sentiments, qui fait comme un grand bouquet qui exalte ses parfums sur chaque personnage, peu importe ce qu'il soit en train de faire.

On alterne entre moments contemplatifs avec des scènes magnifiques tournées dans des pays éloignés (16 pays pour la dernière saison, pour info) pour des occidentaux comme moi (notamment celles en Inde, pleines de couleur, mais aussi le Japon, toujours très calmes), avec des scènes de groupe absolument fantastiques et qui permettent de ressentir l'effet galvanisant, le regroupement des sensations.
On se doute bien qu'au quotidien dans le monde, des dizaines de milliers de personnes ressentent exactement les mêmes choses que nous, mais voir par moments des situations similaires (peur, colère, honte, joie, tristesse, nostalgie ...) en parallèle, c'est s'imaginer plus facilement quel lien il peut y avoir entre une coréenne banquière et un chauffeur de bus à Nairobi, aussi étrangers puissent-ils être sur le papier.
L'idée que véhicule profondément cette série, c'est qu'il n'existe pas des humains différents, mais bien un seul moyen de vivre et de communiquer : les sentiments.
Ca impose une lourde réflexion sur l'image que nous avons des autres, et de leur existence. Ca rapproche de ceux qu'on pense le plus éloigné de nous, alors que pourtant nous sommes tous les mêmes, car nous aimons, nous rions, nous pensons, nous pleurons, nous avons mal, nous avons peur.


On navigue toujours dans un bain de tolérance : tous les personnages, peu importe leur orientation sexuelle, leur origine, leur culture, comprennent et ressentent les choses à travers leur lien télépathique, ce qui les rend extrêmement plus humains et compréhensifs envers ce qu'il pourraient ne pas comprendre initialement.
Cette série outre sa qualité au niveau de ses images, a un coté très engagé, en militant contre le racisme, les inégalités, l'homophobie, la transophobie, les problèmes écologiques, sociétaux, éthiques et des tas d'autres que je ne nomme pas ici par souci de rester concise.

Le scénario en lui-même est vraiment bien ficelé, chaque épisode a son intérêt dans le développement de l'intrigue, dans la compréhension et l'attachement des personnages. Il domine toujours une intensité toute particulière, je trouve réellement que le coté "communicatif" est très présent, les moments de peine, de joie, de doute, d'angoisse sont toujours partagés entre et avec les personnages en tant que spectateur.
Dans beaucoup de série on a un penchant pour un personnage ou deux, mais le coup de maître est qu'on est passionné par chaque personnage de manière égale dans sense8, comme pour renforcer encore cette idée qu'il n'y a pas de vie qui vaille plus qu'une autre, que nous sommes tous aussi importants.


Je ne vous dirai pas plus de l'histoire qui se profile dès le milieu de la première saison, une fois l'aspect purement "technique" du lien entre les personnages planté. Vous n'avez rien besoin de savoir d'autre que cette série est pour moi un bel ode au vivre ensemble, et à la communion.

J'ai remarqué qu'elle était assez peu connue en France, alors filez, vous tomberez sous le charme du jeu des acteurs, des scènes tournées aux quatre coins du monde, de la singularité des personnages, de la beauté des paysages, de l'intensité des émotions qui s'y succèdent, de la simplicité complexe des vies qui s'emmêlent, de l'entraide, de l'amour qui suinte.
Vous aurez envie de crier, de hurler, de voir la suite tout de suite à la fin des deux saisons tant les final sont stressants et surprenants.


Si vous regardez n'hésitez pas à partager vos impressions, qui sait, peut-être qu'on réussira à convaincre tout le monde de regarder? J'espère en tout cas que la série continuera encore, j'ai été déçue plusieurs fois par l'annulation de séries très porteuses!

Longue vie aux sensitifs ;-)

Délia ♥

8 commentaires :

  1. Salut Salut!
    J'espère que tu vas bien!
    Autant j'ai adoré la saison 1 de Sense 8 autant la saison 2 m'a déçu. Pas dans l'interprétation forcément mais ça allait dans tous les sens. Trop peut-être sur les sentiments dans un sens. Dans la forme que dans le fond. Je sais pas si j'ai tout compris des tenants et des aboutissements au niveau de l'entreprise qui les poursuit tellement c'était traité vite fait. Mais, c'est vrai qu'il y a eu de belles scènes. Lito au Brésil :).
    Celle qui fait Noni était un homme avant pour de vrai. Comme quoi la réalité rejoint la fiction de temps en temps. Celui qui jouait Van Dame dans la saison 1 a été renvoyé et remplacé car il avait tenu des propos homophobes. J'aime bien que des séries mettent en avant le respect, la tolérance, l'ouverture. On a beaucoup parlé de Shonda Rhimes parce qu'elle met en vedette dans ses séries des personnes de couleur. Mais bon, les Washowki en font tout si ne n'est plus pour la cause LGBT et pour les transgenres.
    Dans un autre style mais très touchant ( un de mes coups de cœurs de cette année) c'est This is us. A consommer sans modération! Les pères, les hommes sont tout particulièrement à l'honneur dans cette série. Une pépite!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou toi!! :)
      Ha pour le coup moi j'ai adoré les deux :D !
      Je pense qu'il faut pas lâcher un morceau sinon c'est un peu terminé effectivement mais c'est ce rythme soutenu que j'apprécie, en comparaison à certaines séries où l'action est assez parsemée et ne réussit pas toujours à me tenir en haleine!
      Ouiii j'ai appris en faisant des recherches que l'actrice est un ancien homme j'ai trouvé ça profondément génial car ça rajoute à la justesse du jeu !
      Je ne savais pas que le gars avait quitté la série à cause de ça, je ne te cache pas que j'ai eu beaucoup de mal à m'habituer au nouvel acteur mais je l'apprécie beaucoup maintenant!
      Ha bah écoute, une série de plus à ajouter au compteur :D

      Supprimer
    2. Re! t'es au courant?
      La série a été annulée!!! Pas de saison 3 donc à moins que ça soit reprise par une autre chaîne. :(

      Supprimer
  2. Cette séerie je l'ai découverte il y a un moment. Au début c'est dur de s'accrocher car on ne comprend rien mais au final on devient accro sans comprendre pourquoi ! Pour l'instant je n'ai pas encore regardé la saison 2 mais il faut que je me lance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi! J'ai regardé les épisodes de la première saison dès qu'ils sont sortis, j'ai tout de suite accroché :)
      Je pense que tu ne pourras plus t'arrêter quand tu vas commencer parce que c'est intense! :D

      Supprimer
  3. je ne sais pas si tu as vu l'information mais il semblerait que Sense8 va être définitivement arrêté. En tant que grande fan, autant dire que je suis vraiment déçue... :(

    RépondreSupprimer
  4. J'ai vu la saison 1, on va surement pas tarder à commencer la 2.
    J'ai bien aimé sans en être aussi enthousiasmé que toi :)

    RépondreSupprimer
  5. Coucou c'est Elo (ex-la Brune), j'espère que tu vas bien depuis le temps ! J'ai adoré cette série aussi :D Je trouve que ça traite de sujets très importants en dehors de l'histoire de base. Des bisous. Elodie.

    RépondreSupprimer

Exprime toi ici mon petit, c'est free!