mercredi 26 juillet 2017

Le jour où la peur de mal faire a fini par me couper l'herbe sous le pied

Je pense que ça ne vous aura pas échappé : le rythme de publication a fortement chuté ces derniers mois pour arriver presque au néant.
Je pourrais mentir et vous dire que c'est à cause du déménagement et de mon boulot, sauf que je suis
en vacances, et que j'ai déjà posé mes valises depuis un bon mois.

La vérité c'est que depuis quelques temps, je tourne en rond. J'ai envie que le blog évolue vers quelque chose de mieux, pour vous et pour moi, mais je ne sais plus par quel bout m'y prendre.
Je réfléchis beaucoup plus à mon contenu, je mets au cachot certaines idées parce que je les juge inintéressantes avant d'avoir pu leur donner une chance.
Pire même, je passe plus de temps à comparer mon contenu avec celui des autres blogs de mon genre qu'à en créer.
Ca a commencé à légèrement me bouffer au fil du temps, jusqu'à complètement m'empêcher de vraiment avancer.

J'en ai parlé autours de moi, comme chaque fois que j'ai un point noir dans le paysage de ma vie, j'expie, je triture, comme on prendrait plaisir à éclater un gros bouton planté au milieu de notre visage (me dis pas que tu fais jamais ça).
Et puis à force j'ai compris qu'à trop vouloir bien faire, je finis par ne plus rien faire, parce que oui, rien ne peut jamais être parfait.
Pourtant le perfectionnisme est bien loin de moi, qui ai pour habitude de tout faire à l'arrache complète.
Sauf que là, je m'investis, je veux essayer de voir un retour sur mon travail accompli, et j'en oublie l'essentiel : le plaisir.

A force de vouloir optimiser à m'en rendre malade (sans bien évidemment en avoir les compétences), de calculer au lieu de tout sortir comme un volcan spontané, à force de tout millimétrer, j'ai zappé pourquoi j'aimais venir ici déposer mes recettes ou vous parler de tout un tas d'autres sujets.
J'ai commencé à me juger, sévèrement, et à imaginer que peut-être d'autres le feraient. Que ce que j'avais à partager ne valait peut-être pas la peine de l'être, qu'il valait mieux trouver un sujet mieux traité, plus intéressant. Puis à force, le casting est devenu impossible. Plus aucune idée ne trouvait son chemin jusqu'à la touche publier.
J'ai 37 articles en brouillons. 37 articles sur des thèmes variés, qui n'ont pas été bouclés et qui attendent sagement leur dose d'accomplissement.


Et dieu merci, des copines ont su trouver des bons mots. Justes.
Pour me dire que je n'ai rien à risquer ou perdre.
Des lectrices de longue date qui déposent des petits mots gentils sans savoir que ça me fait chaud au coeur.
Des encouragements qui redonnent des couleurs à un tableau que j'ai fini par peindre en noir à force de ne pas vouloir dépasser des lignes et à les élargir par envie de sécurité.

Je me sens stupide de m'enfermer dans ma propre cage, mais je crois que je comprends enfin ce que ressentent ceux qui se sentent mal à cause d'internet, et du reflet de "vie parfaite" qu'il renvoie.

J'ai bien réfléchi, et je crois que j'ai décidé que ma vie ne serait pas parfaite, et que le fait que je me bloque par peur de mal faire est le reflet d'une légère sur estimation de tout ce qui m'entoure.
Le piège des vies instagramées parfaites a fini par se refermer sur moi.

Je ne sais pas si d'autres ici ont eu ce genre de phases, en tout cas j'ai décidé de me guérir, à coup de vie imparfaite et d'envie de repartager simplement comme avant, sans me demander si ça plaira à 98% des potentiels lecteurs ou pas.

Parce que YOLO.

Imparfaitement vôtre,

Délia ♥ 



15 commentaires :

  1. Coucou ma Délia! Personnellement je trouve que tu frises la perfection :) je garde précieusement tes recettes, tes conseils. Tu as pour moi un réel talent pour partager des choses et pas seulement de cuisine. Alors oublie les autres et.... Envoie la sauce poulette!!! Excuse moi je me suis lâchée :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu dois être la moins objective de toutes mes lectrices, tu me suis depuis si longtemps qu'on est presque de la famille ;D :p
      Merci vraiment pour tes mots au quotidien ♥ C'est un vrai plaisir de lire tes commentaires chaque fois, même s'ils ont toujours tendance à faire enfler mes chevilles et rougir mes joues :-)

      PS : tu prendras plutôt mayonnaise, ketchup ou samouraï? ;)

      Supprimer
  2. ;) c'est bien tu as tout compris ! Vis ta vie on en a qu'une ��
    (Ça fait toujours du bien de se livrer #bonneapres-midi#
    Claire

    RépondreSupprimer
  3. Ah c'est bien l'après-midi confession aura porté ses fruits 😉
    On a qu'une seule vie et faut la vivre comme on le sent selon ses envies.
    #on se refait ça quand tu veux #
    Claire 😘

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. #CONFESSIONINTIMES
      Merci pour ton oreille attentive et ta manière délicate de prodiguer ton soutien!
      Evidemment, et cette fois, je pourrai faire du thé autrement qu'au micro onde ;D
      Bisous :)

      Supprimer
  4. Bonjour,
    Je ne sais pas si ce blog est parfait ou non, mais ce que je sais, c'est que je guette avidement (et en silence faute de temps) les nouvelles publications car j'adore ton style, tes recettes souvent végétales, mais sans sans jugement, tes photos si fraîches, et surtout la gourmandise de l'ensemble. J'attends avec impatience tes conseils pour des macarons vegan, car les miens se sont ratatinés à la cuisson, et j'ai très hâte de "piéger" les récalcitrants du jus de pois-chiche!)
    merci et longue vie à ton blog!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attends, je fonds, je reviens.

      Je suis très touchée par ton intervention, vraiment. A vrai dire à force d'y réfléchir je n'arrive pas à me projeter dans l'autre camps, celui des lecteurs, et ce que je lis dans ton commentaire est pile poile ce que j'espère renvoyer.
      CARTON PLEIN pour la madame !

      Merci de me l'avoir rappelé, ça fait partie des articles qui attendent de sortir de sous les buissons. Tu verras, rien de bien compliqué, tu vas pouvoir les piéger tranquillement :)

      Encore un grand merci d'avoir pris le temps de déposer une note sous ce message.

      Supprimer
  5. De toute façon, la perfection, c'est chiant ! C'est lisse, ça n'a aucune personnalité, et puis en fait, ça ne veut rien dire parce que c'est bien trop subjectif.
    Perso je préfère largement un blog imparfait écrit avec passion par une personne imparfaite, à un blog soi-disant parfait qui raconte les mêmes choses et montre les mêmes images que les autres blogs "parfaits".
    Continue de faire comme ça te vient, c'est comme ça que c'est... parfait ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chacun son idée de la perfection, là pour le coup tu as raison ;-)
      J'en venais presque à oublier que l'imperfection permet aussi de mieux s'identifier, même si ça fait un peu moins rêver!
      Mais tu me fais aussi réagir car je lis finalement assez peu de ces blogs parfaits, qui me donnent parfois le sentiment de n'être que des écrans de fumée où les sourires sont un peu trop faciles.
      Merci beaucoup de m'avoir partagé ta vision des choses, ça me fait réfléchir :-)
      A l'imperfection alors!

      Supprimer
  6. Ne t'occupes pas des autres blogs ou de ce que les gens peuvent dire, vis ta passion ! :D C'est le plus important. ;) Bisous, garde espoir. :-*

    https://beautymakemyhappiness.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est déjà un sacré morceau, je pense que je devrais pouvoir m'occuper avec ça si je ne perds pas ça de vue ;-)
      Merci :-*

      Supprimer
  7. Salut !!!
    C'est curieux que tu parles de perfection. Parce que dernièrement je me suis surprise à regarder les comptes d'instagram d'un peu tout le monde. Et ça m'a déprimé. Parce que justement tout a l'air parfait et ça me bloque toute cette perfection. Dans mes bons jours, je me dis que la perfection n'existe pas mais quand tu es l'attente d'un je ne sais quoi quand tu es indécise ben tu prends cette fausse perfection dans la tronche. Et comme tu le dis si bien ben tu fais rien. Du coup, je crois que je vais ralentir voir arrêter complétement les comptes instagram à part quelques exceptions près dont le tien.
    Why ? Tu es une des trop rares blogueuses à ne pas pousser à la consommation. j'aime ta fraicheur, ton naturel et tes titres longuets lol ! Je me dis que tu es là encore trop rare que j'aimerai un jour pouvoir rencontrer pour de vrai. Parce que tu mens pas et que tu m'apparais comme la bonne copine. Toujours présente pour faire plaisir et avec une cœur immense ! Alors, continue ! Lâche-toi ma belle Délhia !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Ma lectrice des îles :) !
      Je crois qu'on finit tous plus ou moins par se poser ces questions un jour, quand comme tu le dis on doute et on a du mal à savoir quelle voix emprunter !
      J'ai aussi trouvé ce remède miracle, mais c'est plus compliqué qu'il n'y paraît ;-)
      Je crois que c'est aussi pour ça que je suis une des rares bloggueuses à ne pas trop bien fonctionner aussi mdr! :D (et mes titres longuets ... J'ai essayé de me soigner mais rien à faire !)
      Qui sait peut-être qu'un jour on se croisera au détour d'un café? ;) En tout cas on aurait certainement des choses à se raconter!
      Je suis en tout cas très touchée de ce que tu me dis là, c'est une récompense immense et beaucoup de fierté ♥
      Mille bisous à toi.
      :-*

      Supprimer
  8. C'est normal de douter, on a tous ces moments en nous. Mais, demande toi pourquoi tu fais ce blog : pour t'exprimer, échanger, assouvir ta passion, devenir célèbre ....?!!! Je suis sûre que la vraie raison te redonnera la confiance et le courage d'aller au bout de tes envies. Quoi qu'il en soit, j'aime ton blog et ton univers alors va au bout de tes idées. Gros bisous ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chez moi ils sont assez récurrents haha!
      Je l'ai fait pour une raison au tout début : partager sur un sujet où je n'avais personne avec qui échanger. Depuis il a tellement changé, je crois que je n'ai simplement pas pris le temps d'y repenser ;)
      En tout cas je pense que le blog et moi maintenant on est comme deux bons amis : on se voit de temps en temps mais on ne s'oublie pas!
      Merci pour tes encouragements,
      Des bisous :-*

      Supprimer

Exprime toi ici mon petit, c'est free!