mercredi 23 août 2017

La tarte aux mûres

Avant toute chose, sachez que dès que je fais une tarte aux fruits, je ne peux pas m'empêcher de penser à ce sketch de kaamelott qui parle de la tarte aux myrtilles. Si vous ne l'avez jamais vu, vous ne verrez plus jamais les tartes de la même manière après, et pour sûr, vous vous taperez une bonne tranche de rigolade. ( à moins que vous n'aimiez pas du tout cette série, mais je ne sais pas si c'est possible de résister à cet épisode là, parce que c'est franchement une perle, tellement une perle que je n'ai trouvé que des parodies et pas l'original).




Je disais donc, tarte aux mûres.
Et les mûres, ça tombe bien parce que ces derniers temps, il n'y a qu'à trouver un buisson, un seul, et c'est la tarte aux mûres assurée, parce que c'est pile poile la bonne saison (tout du moins ici en ile de france, si tu as un climat plus favorable c'est bien possible que tes mûres soient déjà en confiture depuis un bail).
Je sais qu'on ne choisit pas forcément, mais selon l'âge des pieds et leur ensoleillement les mûres sont plus ou moins grosses, sucrées et juteuses et je ne peux donc que vous conseiller de tester différents coins à mûres en ne faisant confiance qu'à votre bouche. Parce que c'est bien ce qui compte le plus dans cette histoire.

C'est une recette d'une simplicité presque décevante, mais ce qu'il y a de bien avec la simplicité en pâtisserie, c'est que c'est souvent ce qui nous ramène à des souvenirs lointains et familiaux, alors je crois qu'on aime tous, sans me tromper, cette bonne vieille tarte aux mûres. Même si on en avale déjà les 2/3 en les cueillant.

D'ailleurs à propos de la cuillette, je reviens sur le fait qu'il est quand même important de trouver des buissons assez hauts car nous ne sommes pas les seuls à aimer les baies sauvages et certains animaux sont porteurs de maladie, ce serait donc dommage de se chopper des maladies pour une tarte.

Les fonds ont tendance à ne pas trop colorer et à devenir un peu durs. Personnellement j'aime quand les fonds de tarte croustillent donc ce n'est pas un souci pour moi d'attendre que la couleur arrive (il faut donc prolonger un peu la cuisson), mais si vous aimez une pâte plutôt molle, surtout si vous consommez votre tarte rapidement après l'avoir préparée, je vous conseille de baisser le temps de cuisson à 25 minutes environ, pas plus, même si les fonds vous paraissent crus. Le jaune d'oeuf joue initialement le rôle principal dans la coloration, comme ici il n'y en a pas, ben ça ne colore pas tant. #Enstein


Tarte aux mûres vegan


Vous pouvez réaliser soit des tartelettes (6) soit une grande tarte avec cette recette, à vous de choisir ce qui vous plaît le plus (vous aurez deviné que j'ai un penchant pour les petits formats)

La pâte sucrée


110 g de margarine
50 g de sucre glace
25 g de sucre
25 g de poudre d'amande
1 cuillère à soupe de fécule (pomme de terre, ou maïs)
30 ml d'eau
2 cuillères à café de gomme de guar (c'est un très bon liant, il ne se remplace pas, à la limite on peut le retirer de la recette mais la texture sera différente, on peut en trouver au magasin bio)
200 g de farine

La crème pâtissière


500 ml de lait végétal
75 g de maizena
50 g de margarine végane
2 g d'agar agar (1 cuillère à café rase)
120 g de sucre

La garniture


375 g de mûres (plus si vous voulez un rendu très généreux en mûres)



Préparation de la pâte sucrée


1 - Mélangez ensemble les poudres, sauf la fécule que vous mélangerez dans un récipient avec de l'eau.

2 - Ajoutez la margarine, puis votre "oeuf végétal", qui n'est autre que votre fécule et votre eau.

3 - La pâte doit former une boule, facile à travailler et pas collante sous la main, si ce n'est pas le cas, ajoutez un peu de farine.

4 - Réservez votre boule de pâte au frais pendant une heure afin que la margarine fige de nouveau et soit plus facile à travailler, surtout s'il fait chaud.
Etalez votre pâte pour une épaisseur d'environ 3 mm et foncez soit votre moule à tarte soit vos moules à tartelettes.
Remettez à prendre au frais et cuisez avec des poids à 180°C pendant une vingtaine de minutes, plus si vous aimez les fonds bien croquants et colorés.


La crème pâtissière végétale


Mettez tous les ingrédients sauf la margarine dans la casserole en ayant pris soin de bien remuer, puis faites épaissir au fouet à feu doux.
La crème doit bien lier et épaissir, retirez-là alors du feu et incorporez la margarine.
Débarrassez dans un récipient propre et filmez au contact pour éviter que la crème ne croûte.


Le montage de la tarte


1 - Fouettez vigoureusement votre crème pâtissière afin de la rendre lisse de nouveau.

2 - Garnissez-en les fonds de tartelettes ou le fond de tarte.

3 - Disposez généreusement vos mûres sur le dessus. Parsemez éventuellement de sucre glace et servez.


J'espère que ce basique intemporel vous aura plu.
Passez de doux moments dans les ronces.

Bonne gourmandise.

Délia ♥ 

12 commentaires :

  1. Par quoi peut on remplacer la gomme de guar svp?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      La gomme de guar sert à texturer, odans le pire des cas on ne la met pas ou on peut la substituer à la gomme xanthane, plus difficile à trouver selon moi :)

      Supprimer
  2. Ces jolies tartelettes n'ont pas du faire long feu.

    RépondreSupprimer
  3. qu'est-ce qu'elles ont l'air gourmand ces tartes!

    RépondreSupprimer
  4. C'est tellement agréable d'aller à la cueillette aux mûres ! J'y suis déjà allée une fois et je compte bien y retourner.
    Tes tartelettes sont toutes belles et appétissantes, yum

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plus globalement je dirais d'aller à la cueillette : je suis une adepte de ce rapprochement avec la nature et le fait de réaliser ce que ça représente! :)

      Supprimer
  5. Ça doit être un pur délice ! :P J'aime bien Kaamelott et j'ai dû voir presque tous les épisodes pourtant celui que tu cites ne me dit absolument rien. ^^' J'espère que tu t'es régalé avec tes belles tartes, bisous. :-* <3

    https://beautymakemyhappiness.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  6. Magnifiquement gourmande cette tarte aux mûres ! J'aime tellement ça :) Quant à ta référence à Kaamelott, je vois tout à fait et j'en rigole encore ! Belle journée gourmande !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non mais cet épisode me plierais de rire même dans les pires jours, c'est mon aspirine de la tristesse quoi :D

      Supprimer

Exprime toi ici mon petit, c'est free!