mardi 26 septembre 2017

Nids briochés aux prunes

Je cours toujours après le temps ces derniers mois, comme si il avait toujours une longueur d'avance sur moi. C'est un sentiment qui me donne le sentiment assez désagréable, dans le sens où soit je passe ma vie à courir, soit je prends du retard sur ce que j'ai à faire.
Je crois que se mettre la pression inutilement pour tous les domaines, comme si le fait de se laisser de la marge était un gros mot fait partie de mon code génétique.

L'automne qui arrive me donne envie de ralentir, et c'est une excellente chose. J'ai ressorti mes plaids, j'ai posé des gros rideaux confortables sur les fenêtres, et les chats commencent à hiberner et dormir plus que se battre (bientôt je vous raconterai tout ça, enfin bientôt, avec ce que je vous ai dit plus haut dites vous que ça arrivera pour Janvier quoi haha). L'envie de cuisiner gras, sucré, salé, et trop riche me revient. 
J'apprécie si fort ces premiers rayons de soleil froid, cette ambiance humide au petit matin quand je mets le nez dehors, de ressortir mes écharpes et manteaux épais, et de remonter le col quand je sors.
Chaque saison cette année me paraît incoryable, j'ai le sentiment que l'été a été trop long et que je me suis lassée de la chaleur et de l'appel de l'extérieur : j'ai besoin du confort imposé par la fraîcheur.
Je vous propose aujourd'hui une recette que j'ai réalisée quand on pouvait encore passer la journée les fenêtres grandes ouvertes. J'ai d'ailleurs cueilli mes prunes à la ferme de gally sous un soleil de plomb! 
A les regarder ces brioches peuvent bien être réalisées maintenant car les prunesont la part belle sur les étals, mais elles sentent tellement le soleil que je ne les reconnais presque pas.

C'est un dessert qui est très bon, mais que je trouve délicieux le jour même. Le lendemain, la brioche aura un peu séché!
Avec son petit coeur de crème, et ses fruits cuits au four, c'est un véritable dessert à offrir sur une table de goûter, avec un chocolat chaud ou un bon thé fumant aux fruits jaunes. Pour ça j'ai bien une référence à vous proposer : le thé blanc rêve de femmes, qui a le bon goût entre autre de pêche.
Il est très doux et vraiment adapté ;-) 


Les nids briochés à la prune et à la crème pâtissière


Pour 8 nids briochés

Temps de préparation 1h30
Temps de repos : 2 h 
Difficulté : Moyenne


La pâte à brioche : recette de la fée stéphanie


450 g de farine
250 ml de lait végétal
80 g de sucre
15 g de cassonade
50 g de margarine
1 cuillère à soupe de fécule de pomme de terre + 2 cuillères à soupe d'eau
20 g de levure fraîche
1/2 cuillère à café de sel (si la margarine est salée, ne l'ajoutez pas)

Pour dorer la brioche


Un peu de lait végétal + de sirop d'agave

La crème pâtissière à la vanille


250 ml de lait végétal 
38 g de fécule de maïs
25 g de margarine
1 g d'agar agar (1/2 cuillère à café rase)
60 g de sucre
1/2 gousse de vanille

La garniture


400 g de prunes de votre choix (ici mirabelles et reine claude)


La préparation de la crème pâtissière vanille


1 - Dans votre casserole, mettez le lait et la gousse de vanille gratée, et faites bouillir une première fois puis coupez le feu. Laissez reposer un quart d'heure environ, le but étant de faire infuser le lait végétal pour que l'arôme de la vanille soit bien présent.

2 - Ajoutez alors le reste des ingrédients sauf la margarine, en remuant bien à froid pour que le mélange ne comporte pas de grumeaux et faites bouillir jusqu'à ce que le mélange épaississe, puis ajoutez la margarine et débarrassez dans un bol ou un petit cul de poule (saladier pour les intimes) en filmant bien au contact. Conservez au frais pendant le temps du reste de la préparation. 


La préparation de la pâte à brioche


1 - Mettez dans la cuve votre sel, puis la farine, la fécule, et le sucre, la levure et enfin l'eau. Pétrir jusqu'à ce que la pâte se décolle des bords de la cuve ou commence à résister si vous le faites à la main.

2 - Ajoutez la margarine et pétrissez longuement (soit à faible vitesse au batteur, afin de ne pas malmener le réseau glutenneux de la brioche) soit à la main, afin que la pâte devienne très élastique, ne colle plus.

3 - Laissez la pousser une heure à température ambiante environ si il fait bon, ou alors au four à très basse température (30°C) en couvrant le récipient d'un chiffon. La pâte doit doubler de volume. Cette étape est importante pour que la brioche gagne en souplesse et soit très légère ensuite.


Préparation des nids briochés et cuisson


1 - Divisez votre brioche en morceaux de 100 grammes chacun (si le compte n'est pas juste harmonisez!), et réalisez ds boudins assez épais.
Fermez les pour réaliser des anneaux en faisant une soudure solide.

2 - Mettez à pousser une heure encore, afin que la pâte développe et double encore de volume.

3 - Au centre, le trou devrait s'être rebouché intégralement, laissant donc un creux pour déposer une dose de crème pâtissière (2 cuillère à soupe environ) que vous aurez pris soin de fouetter pour la rendre lisse de nouveau (elle solidifie comme une crème pâtissière traditionnelle au frais).

4 - Découpez vos prunes en moitié ou quart selon la taille de vos fruits (ils réduisent beaucoup à la cuisson et il est très intéressant de garder des morceaux assez gros pour ne pas se retrouver avec seulement de la compote. Les miens étaient petits et j'ai mis environ 2 fruits par nid. 

5 - Dorez en mélangeant une cuillère à soupe de sirop d'agave à une cuillère à soupe de lait végétal et  saupoudrez de sucre de canne. Enfournez à 180°C pendant une trentaine de minutes. La brioche doit colorer, les fruits caraméliser.

6 - Laissez refroidir avant de consommer.
Idéalement ces brioches sont à déguster dans la journée, mais vous pouvez les conserver et éventuellement les passer de nouveau au four quelques minutes (5-10 minutes) pour leur redonner une secondes jeunesse.


J'espère que la recette vous aura plu, ça a été pour moi l'occasion de me mettre à cuisiner les prunes, que j'avais cueillies pour leur joliesse et que je ne savais pas trop comment accommoder.
Ca a été un véritable défi culinaire, qui m'a d'ailleurs inspiré un deuxième dessert que vous découvrirez très rapidement par ici! :-)

Je vous souhaite un délicieux début d'automne. De mon coté je n'ai jamais été aussi ravie de le voir pointer le bout de son nez.

Je vous laisse, j'ai plaid!

Délia ♥

7 commentaires :

  1. Ça a l'air terriblement bon ! Je garde cette recette sous le coude, merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mets la plutôt dans ton grimoire de cuisine, ce sera plus utiles ;D

      Supprimer
  2. Ces petits nids ont du avoir du succès.

    RépondreSupprimer
  3. Mon dieu ça doit être délicieux ! ������

    https://beautymakemyhappiness.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer

Exprime toi ici mon petit, c'est free!