jeudi 14 septembre 2017

L'incroyable histoire du jour où j'ai liké 1000 photos instagram en moins d'une heure, ai gagné 80 abonnés, et me suis faite punir par instagram

Ne partez pas, je vous jure, vous allez adorer cette histoire ; elle va vous faire rire et même peut-être vous apprendre des choses.
C'était une journée un peu morose, il pleuvait dehors et j'étais un peu trop fatiguée pour cuisiner ou lire quoi que ce soit.
J'avais rencontré une chouette fille la veille qui m'avait parlé d'une technique dont elle avait entendu elle-même parler pour gagner des abonnés : liker des comptes, un peu comme le "poke" facebook, histoire de dire "hey coucou j'existe, si tu veux tu peux venir liker ma jolie page".

L'état des lieux, c'est que ça fait 3 mois que je stagnais à 691 abonnés, avec parfois des abo/désabo.
Me dis pas que tu vois pas de quoi je veux parler, parce que c'est le genre de trucs qui te fait un peu faire les montagnes russes des sentiments genre "MON DIEU DES GENS M'AIMENT" puis "LAISSEZ MOI MOURIR" quand tu perds 5 abonnés que tu venais de gagner.
J'ai eu beau améliorer mon contenu en passant aux photos avec mon appareil, homogénéiser mon flux avec des filtres personnalisés, et tenté d'anticiper mes publications tout en prenant en compte l'alignement des planètes et les prévisions météorologiques, RIEN A FAIRE.
Je voyais toujours inlassablement ce 691 abonnés.

Tatoué au fond de ma rétine.

Collé à la glue.

Alors ayant un peu de temps à perdre (parce que quand je vais te raconter tu risques de te dire que ta vie est courte et que tu préférerais ranger tes fiches de paie par ordre chronologique), j'ai liké.
Pour cette expérience j'ai pris un compte avec des abonnés qui risquaient d'avoir des engagements similaires au contenu que je propose : vegan, gourmand, voire chats. Parce qu'avant de connaître ceux qui pourraient apprécier ton flux, faut déjà savoir de quoi ton flux à toi parle (nous parlons bien ici du flux instagram, mais on peut aussi se poser avec un café pour parler de ton flux menstruel si ça te tente). En somme c'est déjà un travail sur toi de fait.


Armée de mon index pour défiler et de mon pouce pour revenir en arrière, j'ai fait défiler les flux (d'actualité donc). Analyse rapide pour chacun, comme des CVs, j'ai aimé des publications en rapport direct avec ce que je propose moi même : les chats, la bouffe, les trucs vegan et la nature (parce que je ne résiste jamais à une photo de fleur ou d'océan bien saturée).
Au bout d'une heure, j'ai commencé à avoir mal au pouce et à la nuque, mais je m'étais mis pour objectif d'aller au bout des plus de 1000 abonnés de cette page.
Si vous vous prenez de passion pour réaliser cette grande expérience, des capacités de lecture rapide pourront vous être utiles!
Au bout de deux heures j'avais les yeux rouges et un mal de crâne naissant (et j'avais vu assez de bouffe pour la vie). Au bout de trois heures j'ai commencé à sérieusement loucher et mon copain a fini par rentrer en me demandant si j'avais pleuré (j'en ai déduit que j'avais un peu abusé sur le truc à ce moment là).
Si vous vous lancez dans cette grande expérience chronophage et socialement amusante, n'oubliez jamais de noter le dernier pseudonyme auquel vous vous arrêtez quand vous décidez d'aller faire une pause pipi entre deux clics. Sinon vous devrez mémoriser où vous vous êtes arrêtés. Et sur plus de 1000 abonnés c'est pas de la tarte.

Et donc j'en étais à quelques comptes du dernier quand instagram m'a annoncé le game over

TROP DE LIKES TUENT LE LIKE

J'ai donc été punie de likes par instagram, comme une junkie punie de sa quantité de came après une overdose.
Alors oui, visiblement j'ai pêché, c'était pas très joli de ma part, mais ça m'a révélé plusieurs choses.

De un, c'est super long et fastidieux, et je crois que je n'aurai plus la patience.
De deux, j'aurais du mettre un coussin derrière ma nuque parce que je vais devoir porter une minerve pendant une semaine.
De trois, presque tous les véganes aiment les chats de manière ostentatoire.
De quatre, Presque tous les véganes ont été chez cloud cake, et je n'aime pas tellement la couleur de leurs assiettes.
De cinq, presque tous les véganes ont aussi été chez VG pâtisserie, et ça va sans dire que j'étais plutôt contente à ce propos #teamvgpatisserie.
De six, les avocats sont la nourriture de base de 75,6% des vegans.
De sept, beaucoup de monde a fini par liker ma page. Evidemment, le ratio a l'air ridicule, mais j'ai gagné 80 abonnés en 24 heures. Sachant que je stagnais à 691, autant vous dire que c'est une opération rentable, malgré le temps qu'elle requiert.
De hui, Je crois que je ne recommencerai pas, autant pour le fait d'avoir les yeux injectés tel le loup atteint de la rage mortelle que pour le fait d'avoir été bloquée. Je me suis sentie hors la loi, moi qui n'aime même pas passer quand le petit bonhomme est rouge.


Je vous invite d'ailleurs pour celles qui ont des envies de méthodes similaires (vous n'avez pas d'âme si ce n'est pas votre coup d'essai, vous êtes dingues haha) à aller consulter cet article sur les limites à ne pas dépasser sous peine de se faire prendre et pénaliser comme un robot. Il faut savoir qu'elles ne sont pas présentées de manière évidentes, donc ça peut être utile de les connaître.
Instagram pense ainsi préserver sa communauté, mais je pense surtout qu'ils sont en train de la tuer eux-mêmes, non par par ce biais, mais par d'autres.

J'explique.

Si tu fréquentes de la blogueuse, tu dois toi aussi entendre parler du nouvel algorithme d'instagram. Ce con là te donne une visibilité pourrie. En fait c'est un peu le même que facebook (en même temps avec le rachat, pas étonnant) : soit tu paies, soit tu deviens invisible.
Les gros comptes ont peut-être aussi été impactés, certes, mais les petits comptes, dont je fais indéniablement partie, sont encore tombés plus bas que l'enfer du néant de l'oubli.
La qualité du contenu n'a rien à voir avec la visibilité. Avouons-le, rare sont les personnes qui cherchent un hashtag en particulier, et c'est la seule manière de tomber sur des personnes peu connues, hormis les likes des personnes auxquelles on s'abonne. Sauf que ces personnes likent généralement les gros comptes aussi, si bien qu'on se retrouve avec un genre de parc d'insiders/outsiders. En gros si tu étais déjà in avant ça va, sinon tu vas mourir devant la porte, transi de froid et de faim, avant que quelqu'un ne daigne venir te voir, te liker, et éventuellement te suivre.
C'est un peu l'histoire des torchons et des serviettes. Et tu sais bien qu'on ne mélange pas les uns avec les autres.

Ca pose aussi pas mal la question de l'éthique personnelle, je sais que certains sont adeptes du follow for follow (tu suis quelqu'un qui s'abonne aussi à ton compte) ou du follow/unfollow (abonnement puis désabonnement peu de temps après, le but est de gagner des abonnés en faisant croire qu'on est abonné mais annulant ça (ou l'histoire de celui qui part avant que son coup de la veille ne se réveille au petit matin)) : jusqu'où est-on prêt à aller?
Il est de plus en plus courant de voir des achats d'abonnés, la pratique perd de son intérêt du fait que ce sont des abonnés non qualifiés et dont l'audience ne représentera aucun engagement. Chose à laquelle la majeure partie des agence RP prêtent quand même un peu attention (ouf).
Chacun est libre de faire son choix, pour ma part c'était ma limite éthique personnelle, pour certains ça paraîtra déjà pas très sympa de harponner des inconnus pour qu'ils viennent aimer mon travail, pour d'autres qui follow/unfollow toute la journée, c'est jouer dans la cours des maternelles.


Enfin, quant à instagram qui impose des quotas, ils devraient peut-être éventuellement repenser leur algorithme pour remettre la diversité au coeur de leur entreprise.
Pas juste parce que j'ai la haine d'avoir été interdite de like, parce que je suis d'accord sur le fait que j'ai largement abusé au cours de cette expérience, mais surtout parce que moi-même je trouve finalement l'accès aux autres comptes trop restreint, et j'ai du mal à diversifier mon "parc" de comptes.

La morale de cette histoire, c'est que même si c'était une expérience humaine incroyable (version émission de téléréalité, toi même tu sais l'importance de donner du relief à son propos même quand il est plat comme Jane Birkin), je crois que je ne me vois pas recommencer. Ou du moins pas aussi fort et en aussi peu de temps.

PARCE QUE JE NE SUIS PAS UN RObot.
(ou alors un robot avec vachement de cheveux)



Si vous avez suivi jusqu'ici, je vous propose donc de ne pas m'imiter dans ma démarche bien que très intéressante.
Enfin, si vous voulez aller voir mon compte instagram, vous pouvez.
Et ce serait très très gentil.

Voilà voilà.

J'te like copain.

PS : cet article est une vraie putaclick, j'en serais presque fière.

Délia ♥

34 commentaires :

  1. Ca m'a fait sourire du coup je me suis abonnée à ton isnta :p!

    Bonne soirée.
    Hannao

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mission accomplie (pour le rire!) Cette douce mésaventure m'aura permis de reprendre mon activité de comteuse ;)
      Merci à toi!

      Supprimer
  2. Ahah, tu m'as bien fait rire dans ton discours. �� Faut avoir du courage et de la patience pour faire ce que tu as fait. �� Je suis en ce moment en plein découragement vis-à-vis d'Instagram et une amie à moi pareil ... Cet algorithme à la c** nous fait perdre tellement de vues et d'abonnés (non pas que je cherche à en obtenir à gogo), c'est décourageant quand on passe du temps à faire de jolies photos pour plaire ... On se dit qu'on est nulle, etc, ... C'est dommage ... Mais je garde espoir, j'espère arriver à monter encore ... ��
    Des bisous, merci pour ton article. ����

    https://beautymakemyhappiness.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai déjà mentionné que j'étais têtue comme une mule? ;-)
      Je ne suis pas particulièrement dans une course mais je suis quand même déçue par moment de l'investissement en temps et du résultat alors ça me prend, comme une envie de pipi haha!

      Bisous lila :)

      Supprimer
  3. Hop je te suis :) (t'es à 810 !), je suis à 76 abonnés, un jour peut être j'arriverai à 100 ! J'allais te dire que mon chat avait plus d'abonnés que moi (96) et je viens de voir qu'on venait de me hacker son compte pour la 2ème fois !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, cet article aura été mon meilleur coup de pub instagram, pas à dire! ;)
      Quand tu passes à 100 après tu te fixes un autre palier, l'humain est éternellement insatisfait :p
      Le compte de ton chat ou le tieN?

      Supprimer
  4. Trop drôle, je t'adore Vanessa ;-) !

    RépondreSupprimer
  5. Mouahaha ! je savais pas qu'on pouvait se faire punir d'avoir trop liké ! Et oui, c'est un peu rageant de voir que ton compte stagne à mort parce que personne te voit à cause de ce pù*$§ d'algorithme... Enfin ça m'empêche pas de dormir non plus ! C'est ça d'avoir chopper le train avec 3 ans de retard (pour ma part)... Bon weekend !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'ai au moins appris un truc avec cette mission à la ***:p
      Non moi non plus mais on va dire que c'est un peu saoulant par moments!
      Pareil, haha, je crois que je suis la moins in des blogueuses du monde, j'ai même pas de smartphone :p

      Supprimer
  6. Ahaha super ton article tellement vrai! Qu'elle galère de stagner et voir les gens se désabonner, le pire c'est que c'est addictif, on y croit quand même on attend le like!lol Merci Instagram

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Laurie!
      Je crois que j'ai surtout fait ça par défi, ça m'a bien amusée.
      De toute manière faut pas se leurrer si on ne cherchait qu'à purement exposer juste pour nous on se créerait un cloud privé ;)

      Supprimer
  7. Allé ! Parce que ton article m'a fait rire et que les photos de ton compte insta sont jolies, je te suis :) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Alicia :p !
      Quelles retombées grâce à cet article, je crois que je vais en fair eun deuxième sur "comment j'ai gagné 70 abonnés instagram en publiant un article sur le fait que j'avais trop liké instagram dans un premier temps" !

      Supprimer
  8. j'ai adoré ton histoire ah ah ah... bon je vais voir ton compte du coup !

    RépondreSupprimer
  9. Super article ! Et je suis totalement d'accord avec toi sur le fait que les réseaux sociaux, qui étaient chouettes pour faire connaître les "petits" blogs, deviennent quasi-inutiles en visibilité si tu ne paies pas. Et ça, c'est pas très fair-play de leur part (mon point de vue personnel)... Merci pour cet article :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Point de vue que je partage allègrement, mais business is business ma belle ...

      Supprimer
  10. Ton article m'a bien fait rire et je suis ton blog depuis un moment sans te suivre sur insta... C'est donc une abonnée de plus :)
    J'avais déjà entendu parlé de ces limites comme des # bannis... C'est quasiment flippant pour celles qui ont le like facile (comme moi :P)!
    Bisous bisous :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu seras punie, voilà, quel affront :p
      Merci! Enfin le like facile, franchement ça peut pas t'arriver par hasard j'y ai passé plusieurs heures de like intensif, vraiment, sois tranquille!

      Supprimer
  11. Tu m'as fait mourir de rire, je vais aller faire un tour sur ton instagram ( letipradas)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente que cet article ait eu cette vocation ;D
      Merci à toi :-*

      Supprimer
  12. Ton article est plutôt intéressant, il m'a beaucoup fait rire ! Je me suis abonnée à ton compte Insta d'ailleurs. Gros bisous et à bientôt peut-être. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me suis dit qu'au pire il pouvait faire réaliser qu'il existait des limites à ne pas dépasser, au mieux faire rire, là c'est donc un jackpot !
      Merci à toi, et à bientôt j'espère :)

      Supprimer
  13. Effectivement...le titre m'a beaucoup attirée. L'article était drôle, en effet. Je t'ai lu jusqu'au bout et, en prime, je me suis abonnée à ton compte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bah attention hein je ne fais pas de la pub mensongère dans mes accroches ;D !
      Merci à toi pour ta lecture attentive et ton abonnement :-*

      Supprimer
  14. Salut salut,
    ça fait un ptit moment que je suis pas passée par ici. Manque de temps, je dois dire. J'ai beaucoup aimé ton article toujours entre bien pensé. Entre vérité et humour, j'adore.
    Comment dire je suis contente de ne pas avoir de compte instagram vu ce qui en découle. Mais de toute façon, avec Facebook c'est la même chose. La course aux likes. Un gros big up à toi quand tu as dit que qualité ne rythmait pas toujours avec popularité. C'est ce qui me dégoute dans la blogosphère enfin ce qui me dégoutait dois-je plutôt corriger. C'est un peu comme pour tout dans la vie. De remettre les choses en perspective ce qui compte vraiment. Le qualitatif plutôt que le quantitatif. Mais, nous vivons dans une société de paraître où forcément il y a des dérives malheureusement. Sur internet plus que n'importe où d'ailleurs.
    C'est peut-être le concept même de like qui faudrait abroger. PArce que on est encore dans un système d'évaluation alors qu'on est déjà tellement juger en permanence déjà à l'extérieur. Encore une autre pression sociale à rajouter à la longue liste. être le meilleur partout et de tout temps. Le nombre de like définit qui je suis et le style de vie qui va avec. Tout s'achète faut-il croire.
    Mais, je comprends ce qui t'a motivé parce que ça m'ait déjà arrivé. Et, c'est rageant. La force que tu mets dedans, ton énergie, le temps que tu te consacres à tes articles à tes photos ne rencontrent pas toujours le succès escompté. Alors qu'une autre ou un autre aura pondu trois lignes généralement un concours bien rodé et le tour sera joué.
    Au fond pour que les choses changent c'est déjà de prendre conscience du mal aise. Ensuite, comme dans toute société de consommation il faut changer sa façon de consommer. Parce qu'au final le changement c'est nous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Amandine!

      Tu as bien raison d'employer ton temps intelligemment! ;)
      Toujours aussi adorable dans tes critiques de mes écrits ubuesques, merci !
      Je pense que tu touches quelque chose du doigt, après est-ce que les gens s'intéresseraient si la comparaison n'existait pas ... Je ne sais pas!
      Ce qui est certain c'est que même si ça a ses cotés pervers ça me permet d'apprendre beaucoup de choses et de réfléchir sur des sujets moins sociétaux que l'égo que nous nourrissons et ce genre de dérives moches de ces réseaux.
      Je pense qu'instagram & co ont de beaux jours devant eux, ça voudrait dire qu'on ferait complètement disparaître l'individualisme au profit d'une grande banque d epartage dénuée d'intérêt personnel!

      Un gros bisou à toi!

      Supprimer
  15. Ahah quelle idée de pas avoir mis de coussin franchement, c'est la règle de base
    Plus sérieusement, je crois que je me suis jamais encore fais aussi chier au point de faire ça
    Et je crois que j'ai atteint un stade du je m'en tape que mes abonnés abonnent pas je fais ça pour le kiffe et pour l'amour de mon blog et de la photo !
    Et puis, je savais absolument pas que tu pouvais te faire bloquer par instagram pour ça
    Ils feraient mieux de bloquer tous les comptes pédophiles et flippants que je croise de temps à autre :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouii bah pardon hein j'ai pas l'habitude :p
      T'as pas du classer tes fiches de paie par ordre de date non plus alors,? :p
      Perso, je trouve que c'est du travail, et très franchement, si je bloggue c'est pour échanger (pas moi qui cause dans le vent, mais vraiment discuter, partager) du coup pareil pour instagram, si personne n'est là pour voir autant que je fasse un album photo chez moi :p
      (il me semble d'ailleurs que tu as tout de même une jolie communauté :-))
      Entièrement de ton avis, puis franchement, est-ce que je ressemble à un robot? HEIN?

      Supprimer
  16. Tu as appris plein de choses sur les végans et les chats, c'est déjà ça !
    Le mal de crâne commence chez moi généralement au bout d'une dizaine de photos likées, alors j'éviterai de tenter cette incroyable expérience !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, je ne sais pas si je ferai avancer la science mais bon ..
      Tu devrais, c'est assez rentable :p

      Supprimer
  17. Ha ha ha :).
    Instagram le méchant.. De toute façon en ce moment il est pas très gentil :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour toi non plus? Je t'avoue que je serais curieuse de savoir quel est l'impact sur des comptes aussi imposants que le tien :)

      Supprimer

Exprime toi ici mon petit, c'est free!